Dossier | 7 pneus gravel polyvalents au banc d'essai

Dossier Tech
6 mars 2022 — Jan Van Herck

Test | IRC Boken

IRC est une société japonaise fondée en 1926 qui s’est établie sur le marché asiatique en tant que producteur de pneus BMX, cyclocross, VTT et gravel. Avec le recrutement de Peter Stetina (ex-pro chez BMC et Trek-Segafredo passé au gravel), elle veut maintenant conquérir les marchés américain et européen sur ce segment de plus en plus en vue.

Premier coup d’œil et montage

Le premier contact avec le pneu est pour le moins surprenant. Sur la bande de roulement, on trouve de petits diamants coniques et fins, tandis que sur le côté, de gros crampons épais semblent sortir de nulle part. Il n’y a pas vraiment de transition entre les deux sur le Boken, et ce dessin rappelle clairement celui des premiers modèles « semi slick » VTT très populaires à la fin des années 90.

Le montage est un jeu d’enfant. Il suffit de pousser quelques fois avec le pouce et l’index et le Boken prend position sur la jante en un rien de temps. Il en va de même pour le “claquage” du pneu, dès 3 bars il se verrouille en place. Les inscriptions indiquent une carcasse en 60 tpi et on pourrait s’attendre à un pneu rigide, mais au toucher, la sensation n’est pas si marquée et il rappelle plus un 127 tpi.

Caractéristiques du pneu

En ce qui concerne les spécifications, nous avons opté pour une version 700×40, mais le pneu est également dispo en version 36 mm. Après montage, la bande de roulement du pneu 700×40 mesure 40,7 mm et son poids, vérifié par nos soins, est de 502 grammes. La différence est significative par rapport aux 420 grammes officiels et indiqués sur le pneu, c’est presque 20 % de plus.

Le Boken IRC est affiché à 52,50 €. Il est également intéressant de noter que, outre le Boken, IRC propose également le Double Cross (en 38 et 42 mm), plus adapté à un usage hivernal.

Sur le terrain

La chose qui frappe immédiatement lorsqu’on est sur la route avec ces pneus, c’est la faible résistance au roulement sur l’asphalte. Les crampons sur le côté ne gênent pas et la structure en diamant de la bande de roulement ne ralentit pas du tout. Avec le Schwalbe G-One Allround, l’IRC Boken est le pneu qui donne la sensation de la plus faible résistance au roulement de ce dossier. Cette faible résistance au roulement est également évidente sur les tronçons hors route bien entretenus, comme un beau chemin blanc ou une large avenue forestière. La carcasse, très souple et qualitative, joue aussi un rôle dans les excellentes sensations ressenties à ce chapitre.

Dans les virages, qu’il s’agisse de tournants secs et prononcés ou d’enfilades pif-pafs gauche/droite, on profite d’une stabilité et d’une adhérence latérale excellentes. Les crampons latéraux mordent bien les reliefs, à condition d’avoir un pilotage suffisamment agressif pour aller les chercher. Ce caractère un peu exigeant le rend tout indiqué pour celles et ceux qui aiment chasser le chrono et qui ont un pilotage plutôt agressif.

Lors de la journée d’essai liégeoise, nous avons immédiatement remarqué la sensation de douceur et de confort que procure le pneu. Le vélo est comme calmé, posé grâce à son excellente carcasse. Sur de plus longues sorties, on ne descend pas du vélo “cassé” comme c’est parfois le cas avec un autre train roulant. Les nombreux kilomètres qui ont suivi l’ont confirmé, l’IRC Boken est un partenaire confortable pour les belles aventures gravel. C’est aussi un partenaire fiable. Aucune crevaison ou pincement n’a été à déplorer, malgré plusieurs rencontres un peu brutales avec certaines racines ou pierres saillantes.

Le Boken est un pneu particulièrement bon lorsque le sol est sec. Et même avec du sable ou du gravier meuble dans un virage serré, il conserve sa traction. En revanche, lorsqu’il faut soudainement traverser une mini zone de boue ou passer par un chemin forestier un peu marécageux, la roue arrière réagit plus nerveusement, avec de petites oscillations gauche-droite. On notera également qu’après 300 kilomètres, nous constatons déjà une petite usure de la bande de roulement en diamants. Il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives sur la durabilité du pneu, mais il se pourrait bien qu’avec ce pneu, il faille prévoir des renouvellements un peu plus réguliers que d’habitude…

Verdict

L’IRC Boken est un pneu de gravel rapide, confortable et résistant aux crevaisons qui donne ses meilleurs résultats dans des conditions sèches. Il convient bien aux pratiquants qui ont un style de pilotage plutôt agressif et qui aiment rouler vite. Les passages dans la boue ou sur le mouillé lui conviennent moins, ce qui se traduit par un comportement légèrement nerveux. Ce n’est donc pas un des plus polyvalents, mais sur sol sec, c’est un des plus convaincants.

Plus d’informations : ircbike.com

IRC Boken

  • Faible résistance au roulement
  • Bon grip latéral
  • Tenue du tubeless
  • Confortable
  • RAS
  • Peu durable, usure rapide
  • Comportement nerveux dans la boue
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 52,50 €
Poids : 502 g