Test Ride #33 | Pédales Hope, banane Camelbak et chaussures Northwave

Tech
27 mai 2022 — Léo Kervran

Chaussures Northwave Extreme XC : pour les pieds larges

Renouvelées l’année dernière, les Northwave Extreme XC sont l’un des deux modèles très haut de gamme du spécialiste italien avec les Ghost XC. On les a notamment vu aux pieds de Rebecca McConnell, Mathias Flückiger, Anne Terpstra ou encore de Loana Lecomte l’année dernière, mais qu’ont-elles à offrir pour la masse des pratiquants ? Voici notre essai :

La tige adopte le format “moderne”  des deux pièces qui viennent envelopper le pied, plutôt que la construction classique avec deux flancs et une languette. On comprend vite pourquoi ce design tend à s’imposer lorsqu’on glisse le pied dans la chaussure : c’est à la fois plus confortable avec moins de points de pression, plus précis et plus ferme, le maintien est meilleur lorsqu’on tire sur les pédales.

On apprécie aussi que la découpe autour de la cheville et du talon soit suffisamment importante pour ne pas occasionner de douleurs. A l’arrière, pas de pièce en carbone ou en plastique comme chez d’autres fabricants mais tout de même un tissu anti-glissement pour bloquer le talon en place.

Pour le serrage, pas de Boa comme d’habitude chez Northwave mais un autre système imaginé par la marque, le SLW3. Il combine une molette à un petit bouton et fonctionne de la manière suivante : pour serrer, on tourne la molette de façon habituelle et pour desserrer, on peut soit y aller clic par clic en poussant sur le bouton, soit tout libérer d’un coup en le tirant dans l’autre sens.

Plutôt intéressant sur le papier, ce système s’est toutefois révélé un peu moins agréable qu’un Boa à l’usage. Si l’ajustement en roulant fonctionne bien il en est autrement lorsqu’on souhaite tout libérer pour enlever les chaussures. En effet, l’opération peut se révéler assez compliquée avec seulement deux mains : il faut tirer les boutons des deux molettes et dans le même temps, soulever la tige pour tirer sur la cordelette. Si on fait l’un après l’autre, ça se desserre mal et même chose si on ne soulève pas la tige.

A l’intérieur, on découvre une très belle semelle interne double densité, relativement rigide et dotée d’un bon support pour la voûte plantaire. Les marques n’investissent pas toujours assez de temps ou d’effort dans ce domaine mais cette semelle conçue par Northwave fait clairement partie des meilleures du marché. Le pied est confortablement installé et bien calé, prêt à transmettre toute la puissance des jambes sans point de pression ou mouvement parasite.

De l’autre côté du pied, la semelle entièrement en carbone est recouverte d’inserts en caoutchouc bi-densité développés avec Michelin. Comme de coutume sur ce genre de chaussure, on peut également y adjoindre deux pointes en métal ou en caoutchouc sous l’avant-pied, pour plus d’accroche dans les conditions difficiles. La plage dédiée au positionnement de la cale est similaire à celle des autres marques mais on note qu’elle est ici graduée, pour faciliter le réglage.

En mouvement, les Extreme XC font bien sentir que ce sont des chaussures de XC haut de gamme. On sent que toute la puissance est transmise à la pédale et au-delà de l’efficacité, cela donne des sensations particulièrement agréables lorsqu’on fournit un effort important. On note toutefois que ces chaussures s’adressent à celles et ceux qui ont des pieds de largeur au minimum “standard”, voire supérieure à la moyenne. Si vous avez des pieds fins, vous risquez de ne pas pouvoir serrer assez les deux boucles SLW3.

En dehors de ça, on apprécie leur bonne protection du pied, que ce soit sur l’avant ou sur le talon. Les rencontres imprévues et inévitables avec les obstacles, que ce soit en marchant ou en roulant, ne laissent aucune trace.

Evidemment, on vous les déconseille tout de même pour marcher longtemps : la semelle en caoutchouc est réduite au strict minimum et la rigidité de la semelle fait que le talon se soulève à chaque pas, le tissu anti-glissement n’étant pas d’une grande aide dans ces conditions. Rien de surprenant toutefois, c’est juste le lot des chaussures de compétition et ces Northwave ne font ni mieux ni moins bien que les autres. Même constat côté ventilation, les Extreme XC sont au niveau de la concurrence sans se distinguer particulièrement.

Verdict

Rigides, bien finies et très confortables, les Northwave Extreme XC ne pêchent que par leur serrage SLW3 un peu moins pratique que le Boa IP1 massivement utilisé par la concurrence. Un très léger cran en dessous de leurs principales adversaires à cause de ce détail (qui a son importance à ce niveau de prix), les Extreme XC peuvent toutefois compter sur leur tarif pour attirer les pratiquants : à 319,99 €, elles se situent au niveau des Shimano XC9 et surtout bien en dessous des Specialized, Scott et autre Bontrager, qui n’ont pas de scrupules à s’approcher voire dépasser la barre des 400 €.

Northwave Extreme Xc

  • Confort pour une chaussure orientée compétition
  • Finition et qualité des matériaux
  • L'un des tarifs les plus bas de la catégorie
  • Ne convient pas aux pieds fins
  • Système de serrage un peu moins pratique qu'un Boa
  • RAS
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 319,99 €

Plus d’informations : northwave.com