Test Ride #33 | Pédales Hope, banane Camelbak et chaussures Northwave

Tech
27 mai 2022 — Léo Kervran

Banane Camelbak Podium Flow 4 : notre nouvelle référence

Quand on n’aime pas rouler avec un sac à dos mais qu’on préfère tout de même emporter un peu de matériel avec soi, la solution la plus simple reste encore la banane. Après plusieurs saisons avec le modèle Podium Flow Belt de Camelbak, fonctionnel mais perfectible, nous avons pu mettre la main sur la nouvelle Podium Flow 4 et nous l’avons immédiatement adoptée. Voici pourquoi :

Plus complète que la Podium Flow Belt mais plus légère que la Repack à poche à eau, la Podium Flow 4 s’inscrit comme un modèle intermédiaire dans l’offre Camelbak. 4, cela désigne son volume de 4 litres au total mais c’est aussi son nombre de poches fermées. En plus de cela, on dispose de deux rangements extérieurs : l’un pour l’incontournable bidon et l’autre pour une pompe.

Les deux grandes poches sont compartimentées, avec 3 petits filets pour organiser ses affaires dans chacune d’elle ainsi qu’un clip pour clés en plus d’un côté. Sur leur face extérieure, on a deux poches plus petites et plus plates mais recouvertes d’un tissu élastique qui permet une certaine marge de manœuvre.

Côté pilote, la Podium Flow 4 se distingue de ses consœurs en adoptant le 3D Vent Mesh très travaillé du petit sac Chase Bike Vest (lire Sac Camelbak Chase Bike Vest : polyvalent !). Il est découpé en 3 panneaux pour autoriser une certaine circulation de l’air mais aussi pour permettre à la banane de s’adapter au mieux au corps de celui ou celle qui la porte.

A ce sujet, on note d’ailleurs que la forme est plutôt enveloppante et va assez loin sur les côtés, plus que pour la Podium Flow Belt notamment. Enfin, la fermeture se fait via une grande boucle plastique très classique mais qui paraît relativement solide. De façon générale, la finition de la Podium Flow 4 est réussie : les matériaux sont de bonne facture, les logos discrets et en ce qui nous concerne, on aime bien ce coloris Golden/Black (elle est également disponible en noir).

Les 4 poches permettent d’emporter tout le nécessaire et plus encore pour une sortie courte comme pour une boucle de 4 heures. Voici tout ce qu’on y glisse habituellement, sachant qu’il reste encore un peu de place après cela :

  • chambre à air légère, multi-outil, démonte-pneu et kit mèches tubeless avec colle et cutter dans une grande poche
  • pompe haute pression et veste ultra légère dans l’autre grande poche
  • pâtes de fruits, barres et compotes à boire dans les petites poches
  • pompe dans le logement dédié

Avec le bidon placé bien droit au centre, la Podium Flow 4 est bien plus stable sur le dos que toutes les bananes qui ont un emplacement décentré ou incliné. C’était l’un des principaux griefs que nous avions à l’encontre de la Podium Flow Belt, au point de l’utiliser sans bidon la plupart du temps pour plus de confort. Désormais, ce problème n’est plus et on peut à nouveau profiter de la banane pour emporter plus d’eau sur les longues sorties.

Seul détail, mais c’est presque insignifiant, on aurait apprécié que le fond de cet emplacement soit fermé par plus qu’une simple sangle. Deux sangles disposées en croix ou un filet par exemple, pour pouvoir y glisser sans risque une paire de lunettes, de gants… lorsqu’on roule sans le bidon. Dans l’état actuel, ils pourraient tomber assez facilement.

Même complètement chargée, la banane reste bien stable et confortable sur le dos. Elle ne bouge pas en descente et on n’a pas l’impression d’avoir un radiateur sur les lombaires dès que la température dépasse 20°C, même si ce dernier point est assez subjectif. Le placement de la pompe peut surprendre lorsqu’on a la banane dans les mains mais sur le terrain, il ne nous a jamais posé problème, y compris en cas de chute.

Verdict

Confortable et stable tout en offrant beaucoup de place, bien pensée et pas désagréable à l’œil pour ne rien gâcher, la Camelbak Podium Flow 4 coche toutes les cases d’une excellente banane. Si on chipote, il ne lui manque qu’un rangement à bidon fermé au fond pour être absolument parfaite mais c’est du détail lié à notre usage et cela ne l’empêche pas de devenir notre référence dans le domaine. Qui plus est, le tarif est honnête puisqu’elle est vendue à 59,99 €, bidon 620 mL inclus. C’est 10 € de plus que la Bontrager Rapid de conception similaire (mais vendue sans bidon) et surtout seulement 5 € de plus que la Podium Flow Belt, qui n’a de ce fait plus vraiment de raison d’exister.

Camelbak Podium Flow 4

  • Confortable et stable sur le dos
  • Grand volume bien organisé
  • Finition soignée
  • Bidon inclus à l'achat
  • RAS
  • RAS
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 59,99 €

Plus d’informations : camelbak.eu