XC World Cup #6 Mont Sainte-Anne | Triomphes au bord du Saint-Laurent

Sport
13 août 2018 — Paul Humbert
Le circuit du Mont Sainte Anne était bouillant pour la sixième manche de la coupe du Monde 2018. À l'issue de 6 et 7 tours, Jolanda Neff et Mathias Flueckiger s'imposent. La première confirme son excellent état de forme quand le second décroche enfin une belle victoire longtemps attendue. Quelques jours seulement après les championnats d'Europe, retour en images sur ces deux courses. Des portfolios signés Andreas Dobslaff, pour Vojo : 

XC World Cup #6 MSA | Le portfolio de la course des dames

Les dames partent pour six tours sur le circuit du Mont Sainte-Anne. Ce dernier a été en partie  retravaillé pour l’occasion. La pression est sur le dos des Canadiennes qui s’élancent devant un public qui leur est conquis. Emily Batty, Haley Smith ou Catharine Pendrel auront fort à faire.

 

 

 

En tête de file, on retrouve toutes les grandes favorites, à l’exception de Pauline Ferrand-Prévot. La championne de France a fait l’impasse sur cette coupe du monde après avoir pris part aux championnats d’Europe plus tôt dans la semaine, à Glasgow. Un choix que n’a pas fait Jolanda Neff, qui s’aligne au départ des deux courses, remporte la première et signe le deuxième temps du Short-Track. On imagine que la décision de Pauline Ferrand-Prévot est également dictée par ses autres calendriers et la volonté d’arriver plus fraîche au moment des championnats du monde.

Les animatrices de la course se positionnent en tête de course dès le début de la compétition. Il fait très chaud au Mont Sainte-Anne et si tout le monde est à égalité, la chaleur constitue un élément à prendre en compte dans la gestion de son effort.

 

 

Dès le deuxième tour, Neff prend l’avantage et ses distances avec ses poursuivantes. Derrière, on retrouve Annika Langvad et Kate Courtney.

Emilie Batty remonte au contact dès le troisième tour. La Canadienne s’est retrouvée piégée et a pris un mauvais départ qui l’oblige à pousser et à rattraper son retour sur la tête de course. Yana Belomoina n’est pas bien loin non plus de la Canadienne.

Dans le quatrième tour, Neff tourne comme un métronome. Ses gestes et ses trajectoires sont calculés. Ses passages dans la zone technique sont identiques de tour en tour, et elle construit son avance. Elle compte près de 1.25 min de marge sur ses poursuivantes.

Derrière, Annika Langvad ne tente pas de retrouver la tête mais elle gère sa seconde place, tout en connaissant quelques ralentissements en milieu de course. On la voit même pousser son vélo dans “l’enfer” du Mont Sainte-Anne, une montée en épingle qui porte bien son nom. Le gros de la bataille est mené derrière elle, entre Kate Courtney et Emily Batty.

 

 

La jeune Américaine réalise une superbe course et est à deux tours de son meilleur résultat et d’un premier podium en coupe du monde. Elle connaît toutefois une baisse de régime, encore contrôlée, et laisse passer Emily Batty. Dans le sixième et dernier tour, alors qu’elle pense sa place sur le podium acquise, elle crève et la réparation prend du temps !

Yana Belomoina en profite et prend l’avantage, à la course derrière Emily Batty. Kate Courtney tentera tant bien que mal de sécuriser sa 5e place mais c’était compter sans le retour d’Anne Tauber, qui lui vole son premier podium à quelques mètres de la ligne d’arrivée. Cette sixième place n’en est pas moins son plus beau résultat en catégorie Elite.

Devant elles, Emily Batty continue son show et sa remontée. Poussée par son public, elle revient presque dans la roue d’Annika Langvad. Dans l’ultime tour, elle tente de maintenir la pression mais la Danoise a repris du poil de la bête et refait l’effort pour maintenir un écart conséquent. Son vélo tout-suspendu lui donnant l’avantage dans les nombreuses portions techniques.

 

 

Sur la ligne, Jolanda Neff triomphe en s’accordant une troisième victoire sur ce tracé, et sa 11e en tout. Elle remporte donc cette victoire en coupe du monde, à 5 jours seulement de son sacre européen : “Cette semaine était assez irréelle. J’ai beaucoup travaillé et rêvé de ça. Ça a été dur aujourd’hui, surtout dans le troisième tour où j’ai dû ralentir pour ne pas me faire assommer par la chaleur, qui était extrême. Il faut calculer pour savoir où est la limite.” 

“C’est génial de gagner ici. Les dernières fois que je ma suis imposée ici, je remportais le classement général”. Voilà qui est dit et il faudra attendre la bataille de La Bresse, sur un tout nouveau circuit, pour connaître le fin mot de l’histoire.

 

Derrière elle, Annika Langvad franchit la ligne. Elle aussi admet avoir eu du mal après le premier tour, où elle a dépassé sa limite. Les compteurs sont à zéro et elle a également ses chances pour le classement général, une situation qui plaît bien à l’athlète Specialized.

 

 

Même son de cloche pour Emily Batty, qui a remercié son public pour le soutien apporté. Après un mauvais départ, elle a trouvé la forme et les jambes qu’elle espérait. De quoi lui donner envie d’attaquer les deux prochaines courses de la saison. Affaire à suivre !

Les résultats complets : www.vojomag.com/news/xc-world-cup-xc-6-mont-sainte-anne-neff-et-flueckiger-vainqueurs