Test longue durée | Shimano SLX M7000 : il tient la distance, mais...

Tech
6 novembre 2017 — Olivier Béart

Partie 2 : les freins

A chaque test longue durée, les freins Shimano nous ont causé pas mal de fil à retordre. Sur les premières séries de freins XT M8000 et XTR M9000 que nous avons reçus, nous avons rencontré des problèmes de garde inconsistante et de pistons paresseux. Depuis, ils sont remontés dans notre estime car Shimano a corrigé ces soucis, mais nous attendions les freins Shimano SLX M7000 de pied ferme ! Mais, ouf, cette fois, nous avons directement reçu des freins en parfait état de marche et nous avons pu en profiter tout au long de notre test !

Sur la balance, les freins Shimano SLX M7000 de notre test affichent une petite trentaine de grammes de plus que les XTM8000… mais c’est principalement à cause des plaquettes équipées du petit radiateur de refroidissement sur ce modèle. Remplacez-les par des plaquettes classiques et vous arriverez à très peu de choses près au même poids que des XT.

Les disques 6 trous sont de conception très classique, sans spider en aluminium, ni conception Ice Tech permettant d’améliorer le refroidissement. Ils sont plus légers que leurs équivalents XT et que les modèles Centerlock (disponibles aussi au niveau SLX). Ils offrent des performances de freinage semblables dans la plupart des situations et ce n’est qu’en cas de sollicitations extrêmes qu’on pourra éventuellement sentir une différence au niveau du refroidissement. Mais pas en usage XC/Rando/Marathon.

Pour le reste, mis à part le logo SLX bien visible et la couleur, difficile de voir la différence avec des freins XT sur les leviers. On dispose de la même (excellente) ergonomie pour un freinage à 1 ou 2 doigts, ainsi que du réglage sans outil de la garde du levier, par une mollette facilement accessible. On doit par contre se passer de l’ajustement de la progressivité (free stroke), mais honnêtement, ce n’est pas une grande perte car le réglage standard offre un toucher très agréable, plutôt mordant, mais qui n’empêche pas de bien doser son freinage. Du pur Shimano comme on l’aime !

Au niveau des étriers, la conception est aussi quasiment identique aux XT et seul le montage d’origine des plaquettes Ice Tech avec radiateur de refroidissement les différencie vraiment. En l’absence de très longues descentes, il s’agit d’un gadget peu utile. Par contre, à la montagne et pour les très longues dégringolades, force est de constater que les freins SLX gardent toutes leurs facultés jusqu’en bas et ne sont que très peu sujets à la surchauffe. Le toucher change bien un peu, mais cela reste minime, comme nous avons pu nous en apercevoir sur la Transvésubienne (terminée dans la top 20 par notre testeur).

Un montage en disques de 180/160mm est parfait pour un full en 120mm comme l’Orbea Occam TR 29 pouces qui nous a servi de base pour ce test. La puissance conviendra parfaitement pour des pilotes de 80kg et plus, voire même pour un e-bike, même si dans ce cas et pour des bikers lourds, la sagesse recommandera peut-être de se tourner vers des XT 4 pistons ou des modèles DH/gros enduro comme les Zee et Saint. Mais pour notre part, nous n’avons jamais eu l’impression de manquer de puissance avec les SLX !

Au rayon de la fiabilité, nous n’avons pas rencontré le moindre souci avec ces freins Shimano SLX M7000. Ah, ça fait du bien d’avoir directement un produit parfaitement abouti qui se fait oublier et qui remplit parfaitement son rôle ! L’usure des plaquettes nous a même semblé meilleure que la moyenne (peut-être grâce aux petits radiateurs qui auraient pour “effet collatéral” de compliquer l’accès des saletés entre les plaquettes et les disques ? Rien n’est sûr mais c’est une hypothèse crédible). Enfin, comme sur tous les freins Shimano, la purge est d’une grande facilité.

Freins Shimano SLX M7000 : le verdict

A l’image de certaines pièces de la transmission, comme le pédalier, si vous ne faites pas une fixation sur le nom moins prestigieux que le XT, ou que quelques grammes de plus n’ont pas d’importance, les freins Shimano SLX M7000 font figure de maître achat. A moins de 200€ la paire, voire moins de 150 en cherchant un peu, ils sont quelques dizaines d’euros moins chers que leurs grands frères (qui sont déjà bon marché) tout en se montrant aussi performants et surtout d’emblée parfaitement fiables. Un must, que nous recommandons à tous les bikers au budget serré car il s’agit de tout sauf de composants au rabais !

Plus d’infos : le site Shimanonotre test longue durée du groupe Shimano XT