Petit lexique illustré du VTT : toutes les clés pour comprendre

Dossier Tech
19 avril 2020 — Léo Kervran

Partie 5 : Autres

Dans cette partie, vous trouverez tout ce qu’on a jugé utile d’inclure dans ce lexique mais qui ne rentrait pas dans une sections précédentes. N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions, on complètera !

Les pneus

Les différentes options de tpi dans la gamme Maxxis

Les tpi : dans un pneu, c’est le nombre de fils par pouce de carcasse (thread per inch). Plus ce nombre est élevé, plus il y a de fils et donc plus ces fils sont fins, ce qui confère une très grande souplesse à la carcasse. En revanche, elle sera un peu moins solide qu’un pneu avec moins de fils, puisque ces derniers seront alors plus gros et plus résistants. Dans le monde du pneu de vélo, les valeurs oscillent entre 23-26 tpi pour l’entrée de gamme et 320 tpi pour du très haut de gamme sur route. Au-delà de 100 tpi, on considère qu’on est dans du haut de gamme (pour une activité orientée XC ou route, d’autres paramètres rentrent en compte pour les pratiques plus engagées).

Dimensions du pneu en ETRTO à gauche et en pouces entre les parenthèses

ETRTO : c’est un sigle qui signifie European Tyre and Rim Technical Organisation, un organisme fondé en 1964 et qui a pour objectif de favoriser l’harmonisation des normes en Europe et établir des dimensions d’ingénierie communes pour assurer l’interchangeabilité des pneumatiques, jantes et valves sur le continent. Dans le monde du vélo, cela se traduit par deux choses :

  • Des dimensions en millimètres précises et vérifiées sur les pneus au lieu des dimensions américaines en pouces qui sont communiquées par les fabricants. Ainsi, un pneu de 29×2.35 devient par exemple un 622-60, avec le premier chiffre qui indique le diamètre de la jante (559 mm pour du 26ʺ, 584 mm pour du 27,5ʺ et 622 mm pour du 29 ʺ) et le second le ballon du pneu, autrement dit sa largeur. Attention, si vous avez fait le calcul vous aurez remarqué que 29 pouces donnent 736,6 mm et pas 622 mm mais c’est normal : la norme américaine en pouces indique le diamètre extérieur de l’ensemble, pneu compris, tandis que l’ETRTO renvoie au diamètre intérieur de la jante, au niveau de la tringle du pneu. L’intérêt de la notation ETRTO, c’est qu’avec elle, fini le pneu en 2.25 d’une marque qui fait la même taille que le 2.4 du concurrent, si les deux pneus sont annoncés à 57 mm on est sûr qu’ils mesurent bien 57 mm (dans les conditions de la norme).
  • La norme de mesure, c’est justement l’ETRTO qui la fixe. Elle est revue tous les 5 ans pour suivre l’évolution du matériel et aujourd’hui, la largeur du pneu est mesurée sur une jante de 25 mm de largeur interne, à la pression maximale recommandée par le fabricant.

Bien que l’ETRTO soit un organisme européen, le standard développé pour les pneus de VTT est doucement en train d’être adopté par tout les acteurs du milieu pour sa précision, y compris les marques américaines et asiatiques.

En gravel, on trouve parfois une troisième norme, issue de la route, qui s’écrit comme suit : 700 x 35C. C’est la norme dite « française ». Ici, le premier chiffre correspond au diamètre extérieur du pneu en millimètres, le second chiffre indique sa largeur (en millimètres également) et la lettre renvoie au diamètre intérieur de la jante. Pour une roue de 700 mm de diamètre extérieur, on a A = 642 mm, B = 635 mm, C = 622 mm et D = 587 mm. Pour une roue de 650 mm, c’est A = 590 mm, B = 584 mm et C = 571 mm. Si vous êtes un tant soit peu observateur, vous aurez donc compris qu’une roue de 700C correspond à du 29ʺ et que le 650B est l’autre nom du 27,5ʺ.

Psi : c’est l’unité américaine de mesure de pression, le sigle signifie pound-force per square inch. Elle est parfois utilisée pour les pneumatiques VTT car elle est plus précise que les bars. 1 psi = 0,069 bar ou 1 bar = 14,49 psi. Sur la photo ci-dessus, on voit qu’une pression de 18,5 psi correspond à 1,25 bar dans notre système.