Sram Eagle AXS & RockShox Reverb AXS : les poids vérifiés

Tech
19 septembre 2019 — Olivier Béart

La transmission sans fil Sram Eagle AXS a fait couler beaucoup d’encre depuis sa sortie. On peut dire qu’il s’agit d’une petite révolution, et sa version XO est arrivée il y a peu à la rédaction pour un test longue durée. Nous avons profité de l’occasion pour passer chaque pièce sur la balance et vous donner ainsi les poids vérifiés !

Voilà le genre de colis sympathique à recevoir à la rédaction : un groupe complet Sram XO Eagle AXS livré dans une belle boîte en vue d’un test longue durée ! Avant le montage et le roulage, nous avons pesé chaque pièce du groupe, ainsi que la tige de selle RockShox Reverb AXS. Car si Sram avait communiqué sur un poids pour le groupe complet, le détail composant par composant n’avait pas été fourni lors de la présentation à laquelle nous avions assisté.

Dérailleur arrière

C’est évidemment une des pièces maîtresses du groupe Sram XO1 Eagle AXS. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’adjonction d’un moteur lui a fait prendre pas mal d’embonpoint. Avec 388g sur notre balance, c’est 100g de plus que la version mécanique ! Par contre, quand on tient compte du câble et de la gaine qui relient le modèle classique au shifter (80g environ), la différence se réduit fortement.

La batterie

Si une bonne partie du surpoids du dérailleur arrière provient de la présence d’un moteur et d’une structure renforcée, il y a aussi la petite batterie à prendre en compte. Son poids est compris dans celui du dérailleur que vous voyez plus haut, mais nous avons aussi voulu la peser séparément. A 25g, on peut dire qu’elle est vraiment légère et, en cas de besoin, en avoir une en réserve sur le cadre ou dans le sac n’est vraiment pas un problème. Encore faut-il que ce soit vraiment nécessaire car le début de notre test du groupe semble montrer une autonomie bien plus importante que les 10h annoncées par Sram.

Shifter

Le Shifter Sram Eagle AXS est assez compact et léger. Avec 71g, il pèse 35g de moins que le modèle mécanique. Le poids affiché ci-dessus ne comprend pas le collier et est celui à prendre en compte pour un montage avec un système de type Matchmaker qui se fixe sur le collier du levier de frein. Le collier séparé Sram pèse 11g.

Cassette

Ici, rien de vraiment spécifique à la version AXS, si ce n’est la couleur du dernier pignon qui s’accorde à celle du plateau et à la finition globale du groupe XO1 Eagle AXS. Seule différence avec la cassette XX1 Eagle que nous avions pesée à sa sortie : la présence d’un écrou de serrage revu, qui évite les quelques (rares) grippages qu’on pouvait rencontrer avec les premières générations, et qui facilite le démontage.

Pédalier

Ici non plus, rien de vraiment nouveau. Seule la couleur est nouvelle et s’accorde au XO1 Eagle AXS. Le passage à l’axe de type DUB en alu a permis au pédalier XO1 de devenir plus léger que le pédalier XX1 Eagle à axe GXP acier de première génération (488g). Or, les manivelles du XO1 sont plus lourdes car dotées d’une âme en aluminium qui les rend plus solides et adaptées à un usage AM/Enduro. A titre de comparaison, le XX1 Eagle DUB pèse 425g.

Chaîne

Ici aussi, seule la couleur change. Il faut l’assumer et avoir un vélo avec lequel cela s’accorde mais il faut avouer que le traitement de surface (qui joue aussi un rôle en matière de réduction de l’usure) est très original et bien réalisé.

Et par rapport à un groupe Eagle “non AXS” ?

Si on ne prend en compte que le dérailleur et la commande, on arrive à 459g pour les deux (388g +71g) en Sram XO1 Eagle AXS, alors que pour un ensemble classique, nous avions pesé le XX1 Eagle mécanique à 374g (266g + 108g). Mais attention, il ne faut pas oublier la gaine (56g dans le cas de la gaine continue qui courait dans le cadre de l’Orbea Rallon sur lequel le groupe vient d’être monté) et le câble en acier (26g). Et là, que constate-t-on ? Qu’on arrive à 456g au total ! Quand on sait que le XX1 est plus léger que le XO1 grâce à la présence de vis alu et titane, on peut en conclure que le groupe AXS sans fil est un poil plus léger que son homologue mécanique. Mais, comme cela peut varier selon les configurations (longueur de câble, etc), disons plutôt que les poids des deux systèmes sont très similaires et que donc le choix ne doit pas se faire sur base de ce critère.

RockShox Reverb AXS

Et la RockShox Reverb AXS ? Lors de la présentation, Sram avait été très discret sur le poids, de sorte que nous soupçonnions qu’elle soit assez lourde. En main, le poids important de la tête donne aussi cette impression par rapport au modèle classique à commande hydraulique. Mais finalement, la balance indique un poids de 669g pour la tige de selle télescopique RockShox Reverb AXS.

C’est un poil plus lourd que la Reverb classique (image de gauche), et il faut encore ajouter le poids de la commande sans fil (image de droite) qui est inclue dans les 654g du modèle hydraulique, mais avec 724g au total pour la RockShox Reverb AXS, on n’est finalement que 70g plus lourd que la version classique. Certes, cela commence à faire lourd, mais la facilité de montage et la rapidité d’action peuvent jouer sérieusement en faveur de l’AXS.

Le montage

On vous en dira plus lors du test, mais on profite de cet article de présentation pour dire un petit mot sur le montage de ces composants Sram AXS. Littéralement, il nous a pris moins de 10 minutes, tige de selle comprise ! Ce qui nous a pris le plus de temps, ce n’est pas le montage du nouveau groupe, mais le démontage de l’ancien, et notamment de retirer la Durit de la tige de selle Reverb hydraulique, ainsi que le câble du dérailleur (passage intégré dans le cadre). Mais, en tout, démontage/remontage, l’opération nous a pris moins d’une demi-heure. Le réglage de l’indexation du dérailleur est plus simple que jamais et une fois les butées bien ajustées ainsi que la hauteur du galet supérieur par rapport à la cassette, le reste se fait tout seul. Bref, à conseiller à tous ceux qui ne sont pas de bons mécanos.

Le Sram Eagle AXS, oui, mais à quel prix ?

Reste la question du prix. Car si le montage est accessible à n’importe quel mécanicien du dimanche, la technologie Sram AXS a un coût, qui la réserve au haut de gamme… pour le moment du moins. Annoncés autour de 2000€ en prix public lors de leur sortie, les groupes complets Sram XX1 Eagle AXS et XO1 Eagle AXS se trouvent désormais autour de 1500€, voire un peu moins. Et, bonne nouvelle, alors que l’accent avait été mis sur des ensembles complets (avec pédalier, chaîne et cassette) lors de la présentation, Sram a finalement décidé de commercialiser un upgrade kit contenant le dérailleur arrière, le shifter, une batterie et son chargeur, pour 1050€ prix public. Et il est possible d’en trouver dès 750€ en cherchant un peu. Cela reste une somme importante, mais qui réduit tout de même fameusement la facture si on dispose déjà d’une cassette, d’une chaîne et d’un pédalier Sram Eagle récents.

Plus d’infos :