Enduro : Bye Bye Barel...

31 août 2015 — Olivier Béart

C’est en marge de l’Eurobike, au cours d’une conversation avec nos confrères du magazine Dirt, que Fabien Barel a annoncé sa retraite à l’issue de cette saison. Plusieurs fois blessé assez grièvement, dont une dernière fois l’an dernier à la colonne, Fabien Barel est à chaque fois revenu au sommet, en DH comme en Enduro. La preuve avec cette saison 2015, la dernière donc, au cours de laquelle il peut encore viser le titre.

Enduro_Flemalle_Vojo_Copyright_YDelhalle-2Double champion du Monde de descente (2004 et 2005, sans oublier son titre Junior en 1998), Fabien Barel s’est retiré de la discipline en 2011, à l’issue de la Coupe du Monde de La Bresse lors de laquelle il avait terminé 4e.

Barel_Tomasi_Urge_G2Vision_VojoMag-16Rapidement, il avait trouvé un nouveau challenge : l’enduro. Il restera d’ailleurs dans l’histoire comme le premier vainqueur d’un Enduro World Series. C’était à Punta-Ala en mai 2013, au guidon d’un Canyon, marque avec laquelle il est toujours lié aujourd’hui et qu’il aide activement dans le développement de ses vélos, dont le fameux Strive Race que nous avons testé récemment et qui est un peu son “bébé”. A l’issue de la saison 2013, remportée par Jérôme Clementz, il termine sur la 3e marche du podium.

FL14-barelEn 2014, suite à une mauvaise chute sur la manche chilienne de l’EWS, Fabien Barel passe à quelques millimètres seulement de la paralysie. Il se remet de sa vertèbre fracturée pendant toute la saison, avant d’effectuer un retour tonitruant pour la manche de clôture à Finale Ligure, qu’il remporte haut la main (photo ci-dessus). Un moment extrêmement émouvant que nous avons vécu en direct au moment du lancement de Vojo, dont il s’agissait d’un des premiers reportages il y a un an.

EWS-ecosse-barelAujourd’hui, Fabien Barel est toujours au top et il peut toujours remporter le classement général Enduro World Series. A part une 20e place en Irlande, il s’est montré d’une grande régularité en rentrant systématiquement dans le top 10 ! Ses adieux promettent donc d’être assez explosifs et on comprend mieux aujourd’hui pourquoi Jérôme Clementz nous disait en début de saison “je sais qu’il veut absolument gagner le général cette année”.
Même si le pilote Canyon n’a pas encore donné d’indications sur la suite de sa carrière dans le monde du vélo, il semble évident qu’il continuera, voire même qu’il renforcera sa présence dans l’équipe de développement technique de la marque Allemande.

Source : Dirt Mag – dirtmountainbike.com/news/fabien-barel-to-retire-at-the-end-of-the-season