Balade dans les allées de Velofollies 2019

Tech
18 janvier 2019 — Christophe Bortels

Ce week-end se déroule à Courtrai (Belgique) la 13e édition de Velofollies. Voici un petit aperçu de ce qui nous a tapé dans l’oeil au fil des allées de ce salon, le premier de la saison et le plus important du Benelux.

Velofollies s’est taillé au fil des années une belle réputation. En Belgique en tout cas, un peu moins en France qui n’est pourtant qu’à quelques kilomètres à peine. Ce qui est certain, c’est qu’on est loin d’un salon au rabais et qu’on trouve de belles choses dans les six palais du Kortrijk Xpo, qui regroupent quelque 300 exposants sur 40.000 m².

Sur le stand Canyon par exemple, on pouvait dès ce vendredi admirer le nouveau Strive, pourtant dévoilé la veille seulement… Retrouvez notre présentation du vélo ici : www.vojomag.com/news/canyon-strive-2019-pret-a-en-decoudre

Salon très grand public oblige, les vélos d’enduro sont en minorité, raison de plus pour rester quelques instants en admiration devant les Pivot sur le stand de Mohawk’s Cycles.

Toujours sur le même stand, on ne boude pas son plaisir à retrouver les produits Chris King et leur belle palette de couleurs…

Festival de couleurs également du côté de chez Duke ! A gauche, la Lucky Star HD pour le xc hard, à droite la Crazy Jack SLS pour le all-mountain.

Rayon roues toujours, on assiste avec admiration et fascination à une démonstration de montage et réglage de roue par Asterion. La machine, développée en interne, vaut le coup d’oeil aussi…

On ne sait que penser de ce Santos bicolore avec fourche Lauf, pneus skinwall et transmission singlespeed à courroie…

C’est aussi ce qui fait le charme de Velofollies : du kitsch, du folklore, du bon et moins bon goût, des concours de toutes sortes comme celui-ci par exemple, une compétition de gonflage de pneu route…

Et puis des chaussettes, beaucoup de chaussettes. Le plus souvent avec des couleurs. Beaucoup de couleurs… Ce trio Merckx/Indurain/Wiggins est proposé par Pacific and Co. Socks.

Les couleurs, c’est (hélas) particulièrement difficile à rendre en photo. Mais croyez-nous, la peinture rose de ce Moustache Samedi 27 SX9 est vraiment à tomber par terre…

Dans le genre, on a aussi eu un gros coup de coeur pour ce gris satiné vraiment très très classe, que l’on retrouve sur le Scott Spark 900 Premium.

Et que dire alors de ce Hope HB.160 à la sauce Color Monkey, spécialiste de la customisation en Belgique ?

Ok, l’accord de couleurs ne sera pas au goût de tout le monde, mais la qualité de la réalisation ne peut que laisser admiratif….

Vous avez déjà essayé une selle avec revêtement en Liège ? Nous non plus ! Poids annoncé par Gelu, le fabricant : 55g…

Du light, en voilà encore avec Tubolito, des chambres à air pour la route et le VTT particulièrement compactes et légères (85g la Tubo en 29″, et même 45g en version S-Tubo, la plus légère), et annoncées comme très solides. Voilà qui nous semble idéal pour qui veut trimballer une chambre à air de secours sans trop s’encombrer, un peu moins pour les irréductibles qui roulent encore en chambre vu le prix pas vraiment léger, lui (autour des 30€)…

Le Neo 16l de Evoc a aussi attiré notre attention, notamment grâce à son Airshield Protector, une protection dorsale fixée à l’extérieur du sac et qui met particulièrement l’accent sur la ventilation et l’ergonomie.

Chez Titici, “exclusif” est toujours le mot d’ordre, la preuve avec ce Flexy FS qui développe 100mm à l’arrière et se passe d’articulation au niveau des bases.

On y retrouve évidemment le top tube hyper plat, véritable signature de la marque italienne. Le kit cadre est facturé 4290€.

Giro nous régale toujours autant avec ses chaussures au look irrésistible, comme ces Empire VR70 Knit.

Vous comptiez sur Velofollies pour choisir le vélo de descente de vos rêves ? C’est pas gagné… L’un des seuls exposés (si pas le seul), c’est sur le stand Sabma avec le GT de Martin Maes, qui l’a mené sur la plus haute marche du podium en coupe du monde à La Bresse puis à la 2e place des championnats du monde à Lenzerheide.

Autre vélo de champion (du monde même), encore dans son jus : le Cannondale Scalpel Si qui a permis à Henrique Avancini d’enfiler le maillot arc-en-ciel en marathon en 2018.

Véritable Rolls de la lampe, l’Alpha de Lupine est vraiment très puissante (+ de 7000 lummens)… et vraiment très chère (+ de 1000€ !).

Quand Pinarello s’encanaille et développe un vélo de gravel, ça donne ceci : le Grevil ! Vous avez dit agressif ?

Anguleuse, massive et quasi furtive, la DT Swiss F 535 One destinée au trail et à l’enduro ne peut pas laisser indifférent…

Chez Leon, on pouvait admirer cet Effectus, un endurigide 29″ à la géométrie impressionnante. La fourche rouge par contre, on est moins convaincu…

Sur le stand de Slicy, en plus des garde-boue, on pouvait découvrir les fameux top caps personnalisables, mais aussi les futurs inserts pour pneus.

Moins plats et plus ronds que la solution Slicy, les inserts Pepi’s Tire Noodle se déclinent désormais dans une version jaune, baptisée RokkLine et annoncée comme plus robuste.

On termine par ce superbe Kona Honzo CR aux lignes d’une grande fluidité, dont la robe se marie à merveille aux pneus Onza. Gloups…

Infos : www.velofollies.be