Flashback | La suspension URT : un système, 4 vélos

Tech
3 mai 2020 — Léo Kervran

On reçoit parfois de drôles de messages dans sa boîte mail… A l’origine de cet article, un collectionneur anonyme qui a souhaité partager avec nous sa collection, par simple altruisme et goût des belles choses. Le choix fut difficile mais il a bien fallu en faire un et le thème retenu fut finalement celui de l’URT, cette architecture autant adulée que décriée. Retour 25 ans en arrière avec 4 vélos, 4 interprétations d’un système de suspensions, mais une seule histoire, celle du VTT.

Si vous avez lu notre Volume 3 (si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous rattraper ici) ou si vous avez plus de 40 ans et que vous êtes un fan de VTT de la première heure, l’acronyme URT vous dit sûrement quelque chose. C’est en effet l’un des premiers et plus célèbres systèmes de suspensions de l’histoire du VTT, qui a équipé des vélos mythiques tels que le Klein Mantra, l’Ibis BowTi ou encore la série des Trek Y.

Aujourd’hui, l’architecture URT, pour Triangle Arrière Unifié, a complètement disparu du marché. Sur le plan du comportement de nos vélos, ce n’est pas une mauvaise chose car son principe même la rendait inadaptée à une vraie pratique VTT, voire dangereuse. Cela ne les a pas empêchés de connaître un succès retentissant à la fin des années 90 mais malgré cela, il est devenu très rare d’en croiser un de nos jours… Un peu triste pour les souvenirs et l’histoire de notre sport.

Pour rattraper cela, voici quatre vélos marquants de cette période, en aluminium, en acier ou en carbone, mais qui ont comme point commun d’être dessinés autour d’une suspension URT. L’occasion de se replonger dans ses souvenirs, ou de découvrir une part de l’histoire du VTT si vous n’étiez pas né ou trop jeune à l’époque…

Découvrez-les en cliquant sur les liens ci-dessous >>>