Best of | XCO - Lenzerheide : Rissveds brille, MVDP impressionne

Sport
12 août 2019 — Pierre-Jean Nicot

La 6ème manche de la coupe du monde 2019 de XC se tenait ce weekend à Lenzerheide, en Suisse. La séquence émotions revient sans conteste à Jenny Rissveds, à l’origine d’une victoire qui signe son retour parmi les très grandes championnes. Mathieu van der Poel, lui, ne laisse aucune chance à Nino Schurter, avant de se consacrer à ses objectifs sur bitume.

La météo a été changeante ce weekend en Suisse ! C’est finalement sous un temps clément que se déroulera le dimanche de courses XCO. Et comme d’habitude, le spectacle ne va pas manquer.

Dames : Jenny Rissveds brille à nouveau

Never give up !“, “N’abandonnez jamais !” : c’est ce qu’a voulu exprimer en priorité Jenny Rissveds, hier, après sa superbe victoire à Lenzerheide. La pilote suédoise est trop émue pour partager des banalités d’après course. Son parcours, ces deux dernières années, ne la destinait pas forcément à revenir si vite si haut, comme nous l’évoquions hier.

La championne olympique, sous les couleurs de son team personnel, le Team 31, a bien commencé le week-end, avec une 3ème place sur le short track du vendredi soir.

Ce dimanche, elle prend le meilleur départ, mais les grandes concurrentes sont toutes dans ses roues : Jolanda Neff, Pauline Ferrand-Prévot (PFP), en confiance après sa victoire à Val di Sole, ou encore Kate Courtney.

Jenny Rissveds va même chuter de façon assez spectaculaire très tôt dans la course. Elle se relève heureusement sans conséquences et ne perd pas de temps. Elle recolle tout de suite à la tête.

A l’issue du tour de placement, Anne Terpstra est installée aux avant-postes avec Jolanda Neff, qui va vite démontrer son envie de gagner à domicile. Jenny Rissveds et Anne Tauber suivent de peu, tout comme Kate Courtney, ou encore PFP un peu plus loin. Dans un espace d’environ 15 secondes, d’autres pilotes comme Sina Frei , Catharine Pendrel ou encore Rebecca McConnell sont présentes. Tout reste à faire !

Kate Courtney, qui traverse une période de fatigue, va perdre du temps assez rapidement. Un groupe de 5 se forme en tête : Neff, Rissveds, PFP, Terpstra et Pendrel.

Dans le deuxième tour, Neff et PFP vont initier un duel à toute vitesse. Les deux pilotes choisissent souvent des traces différentes, avant de se regrouper souvent en se frôlant ! Le rythme est frénétique, on se demande combien de temps une telle bataille peut tenir (sans chute ) alors que la course est encore longue.

Finalement, Rissveds et Terpstra reviennent, alors que Sina Frei, 5ème, est déjà bien distancée ! Et dès le 3ème tour, Neff va commencer, elle aussi, à décrocher… A l’entame du 4ème tour (sur 5), la pilote suisse a déjà plus de 30 secondes de retard. Devant, la bataille fait toujours rage.

PFP va finir par perdre du terrain. Le dernier tour va, semble-t-il, consister en un duel entre Terpstra et Rissveds.

Mais Jenny Rissveds va attaquer pour creuser un trou conséquent ! 3 ans après sa dernière victoire en coupe du monde, sur ce même tracé, la pilote de 25 ans décroche une large victoire.

Terpstra signe une belle 2ème place, suivie par PFP, 3ème.

Derrière, Neff a crevé dans le dernier tour, ce qui fait les affaires de Kate Courtney. L’Américaine, qui a gagné son maillot arc-en-ciel à Lenzerheide l’an dernier, limite la casse. Elle finit 7ème, juste devant la Suissesse ! Neff reste en tête au général, mais l’écart est très faible et il reste une manche de coupe du monde à courir.

Anne Tauber a joué de malchance, elle est 11ème, mais son potentiel n’est plus à prouver. Sina Frei est 4ème et devient l’une des principales animatrices des têtes de course ! Catharine Pendrel est 5ème. La toute jeune pilote espagnole Rocio Del Alba Garcia Martinez est 10ème !

La Belge Githa Michiels, qui fait face à des problèmes de dos, signe une 16ème place ! Parmi les autres Françaises, Julie Bresset est 27ème et Sabrina Enaux, 41 ans, 47ème.

Les résultats de la course :

Download (PDF, Inconnu)

Le classement général provisoire de la coupe du monde :

Download (PDF, Inconnu)

Hommes : MVDP, un grand tour et puis s’en va

Déjà victorieux cette saison à Nove Mesto et à Val di Sole, Mathieu van der Poel (MVDP) reproduit un week-end parfait à Lenzerheide, depuis le short track jusqu’à la course du dimanche.

Nino Schurter, à domicile, pouvait bien évidemment compter sur le soutien du public. Il ne va d’ailleurs pas se priver de mettre la pression d’entrée de jeu.

Dans le “start lap”, MVDP, Henrique Avancini, Schurter, Titouan Carod, ou encore Victor Koretzky forment un groupe de tête. Manuel Fumic est là aussi ! Tout comme Jordan Sarrou.

Des pilotes comme Mathias Flückiger ou Stéphane Tempier ne sont pas encore exactement placés, mais ne vont pas tarder à remonter…

Dans le premier tour (sur 6), alors que le trio MVDP / Schurter / Avancini s’est échappé, c’est en effet Mathias Flückiger, auteur d’une belle saison, qui se met en chasse. A l’entame du deuxième tour, il a recollé, alors qu’un paquet de Français suit à une quinzaine de secondes (Carod, Tempier, Sarrou, puis Koretzky plus loin).

Ce qui devait arriver arriva et dès le 3ème tour, MVDP et Schurter s’engagent dans un duel, seuls en tête. Tempier, 5ème, est solide !

Au 4ème tour, MVDP et Schurter sont toujours dans leur explication, suivis par Avancini et Flückiger à près de 20 secondes.

L’Italien Gerhard Kerschbaumer va passer 5ème. Tempier, Koretzky et Carod roulent ensemble !

Les deux hommes de tête ont creusé un écart conséquent. Et Schurter ne semble pas pouvoir se débarrasser du pilote Canyon… Le jeune champion originaire des Pays-Bas va d’ailleurs placer une attaque décisive dans le 5ème tour ! Sa puissance est impressionnante et, de là, Schurter ne pourra plus rien.

MVDP s’impose donc une nouvelle fois. Sa saison de VTT s’arrête ici. Multidisciplinaire, van der Poel va se consacrer à la route sur la fin de saison, comme prévu. Son prochain objectif en VTT (et dernier, selon ses propres déclarations) : les jeux olympiques !

Schurter, lui, n’égale pas à Lenzerheide le nombre de victoires d’un certain Julien Absalon, mais il est le grand favori des championnats du monde et de la dernière coupe du monde à venir.

Derrière, Mathias Flückiger termine 3ème.

Victor Koretzky décroche une belle 4ème place, au sprint face à Gerhard Kerschbaumer. Stéphane Tempier est 6ème, Titouan Carod 7ème ! Thomas Griot est 16ème.

Maxime Marotte n’est encore pas revenu à son niveau, il est 29ème. Jordan Sarrou décroche et termine 31ème. Il est encore 6ème au général provisoire.

Les Belges Kevin Panhuyzen et Jens Schuermans (photo) sont 19ème et 47ème.

Download (PDF, Inconnu)

Le classement général provisoire de la coupe du monde :

Download (PDF, Inconnu)

U23

En U23, l’Italienne Martina Berta s’impose devant Ronja Eibl et Haley Batten. La Française Loana Lecomte est 5ème. Hélène Clauzel est 11ème, Constance Valentin 15ème et Isaure Medde 24ème. La Belge Emeline Detilleux est 28ème.

Chez les garçons, le Suisse Filippo Colombo s’impose devant Vlad Dascalu et Jofre Cullell Estape. Deux Français intégrent le top 10 : Antoine Philipp, 5ème, et Clément Berthet, 6ème. Le premier Belge est Pierre de Froidmont, 25ème.

Prochain rendez-vous fin août au Canada, à Mont-Sainte-Anne, pour les championnats du monde  ! Puis, le week-end suivant, les USA accueilleront l’étape finale de la coupe du monde. Les pilotes devront ensuite affronter un hiver de préparation critique : 2020 est l’année des jeux olympiques !