Test | Sunn Shamann S1 : la magie opère à nouveau !

Tech
30 avril 2018 — Olivier Béart

Sunn, marque mythique des 90’s, a d’abord fait son retour par l’enduro et le BMX. Mais si elle n’a pas (encore ?) ravivé la flamme de son glorieux passé en descente, elle dispose désormais à nouveau d’une arme pour le XC : le Sunn Shamann ! Qu’on adore ou qu’on déteste, son look ne peut laisser personne indifférent et son originalité fait plaisir à voir. Mais parvient-il à transformer l’essai sur le terrain ? Réponse avec notre test :

Avec ses teams de DH et de XC qui comptaient dans leurs rangs quelques-uns des plus grands champions que le VTT ait connu (Vouilloz, Chausson, Martinez) et qui trustaient les victoires à leur époque, Sunn a un des passés les plus riches du monde du cycle bleu-blanc-rouge. Ce qui n’a pas empêché la marque de connaître des heures sombres, avant d’être relancée par MFC, la Manufacture Française du Cycle, un important groupe connu aussi pour ses activités de distribution.

Voilà une enseigne qui aurait pu se contenter d’exploiter le nom en collant des autocollants sur des cadres génériques. Mais non. Elle a choisi une voie plus difficile, mais ô combien plus glorieuse et intéressante pour nous, passionnés : développer une toute nouvelle gamme complète et originale. Rome ne s’est pas faite en un jour et c’est d’abord par le all-mountain et l’enduro, avec les Kern et Kern LT, que la marque est revenue aux affaires. Par les semi-rigides aussi, avec les Prim et Exact… tous des noms qui sonnent aux oreilles des passionnés. Et puis maintenant, il était temps de se doter d’un full de XC. Voilà donc le Sunn Shamann !

Le Sunn Shamann ne peut laisser indifférent. Au-delà de ses couleurs fluo et de sa robe tout sauf discrète dans ce modèle S1 milieu de gamme, ses lignes acérées lui donnent un look absolument unique. La filiation avec les semi-rigides Prim et Exact est évidente, et l’amortisseur bien caché ajoute à cette sensation visuelle, pleinement assumée et même revendiquée. Une chose est sûre : Sunn n’a pas choisi la voie de la facilité au niveau de la conception ! Et rien que pour le geste, cela mérite d’être salué. C’est en tout cas une démarche, chez Vojo, que nous apprécions beaucoup.

Voyons cela plus en détails dès la page suivante, avant de passer au test terrain >>