Test Ride #29 | Pneus Continental, genouillères 7IDP et roues Bike Components

Tech
6 août 2021 — Léo Kervran

Genouillères 7IDP Sam Hill : simples mais diablement efficaces

Au sein de la vaste gamme de genouillères de 7IDP (8 modèles, dont 3 pour jeunes / enfants), les Sam Hill Knee font figure de modèle phare pour l’enduro. Développées comme leur nom l’indique avec le concours de Sam Hill, elles se veulent assez confortables et polyvalentes pour être portées toute la journée et pédaler tout en offrant un haut niveau de protection. Nous les avons testées :

7IDP est une petite marque basée à Llanelli, pas très loin de Swansea, au sud du Pays de Galles. Fondée en 2011 par un groupe de 7 personnes (d’où le nom, l’acronyme IDP signifiant quant à lui Intelligent Design Protection) déjà à l’origine de la marque de vêtements Royal Racing, elle s’est immédiatement spécialisée dans les protections et propose aujourd’hui de quoi couvrir un pilote des pieds à la tête : chevillères, genouillères, shorts, gilets, coudières et casques.

A ses débuts, elle se distinguait notamment par l’utilisation de serrages Boa sur ses modèles les plus haut de gamme, mais elle est depuis revenue aux classiques manchons élastiques parfois doublés d’un scratch.

Ces Sam Hill Knee misent justement sur une construction en manchon, sans autre serrage que les élastiques doublés de silicone aux deux extrémités. Sur le papier, cette conception a l’avantage d’offrir des genouillères très souples et confortables mais compte deux potentiels inconvénients : sans serrage réglable, elles doivent être parfaitement ajustées pour rester en place et si vous avez l’habitude de ranger vos genouillères dans le sac à la montée, il faudra enlever les chaussures pour les enfiler.

Ce manchon est composé de trois tissus différents : un mesh fin derrière la jambe, du lycra sur l’avant et les côtés du manchon et un matériau beaucoup plus résistant (mais toujours un peu élastique) sur les zones qui abritent les protections et qui sont, logiquement, les plus exposées aux chutes.

La protection principale est en Sas-Tec, un matériau que l’on retrouve fréquemment dans les genouillères, coudières voire dorsales. Préformée et presque rigide à froid, elle descend assez bas et protège également le haut du tibia. Elle est certifiée EN1621-1 niveau 2 et amovible, ce qui permet de laver facilement le manchon en machine.

Tout autour de cette insert, un “bandeau” en mousse complète la protection. C’est la principale différence avec les modèles Transition et Sam Hill Lite, qui proposent la même construction en manchon avec un insert Sas-Tec mais n’offrent pas de couverture supplémentaire.

La coupe de ces genouillères est particulièrement longue et couvrante : le manchon va de la mi-cuisse jusqu’au milieu du tibia. Pour choisir la bonne taille, 7IDP recommande d’ailleurs de mesurer son tour de cuisse 6 pouces, soit 15,24 cm, au-dessus de la rotule.

Sur le terrain

En mouvement, les 7IDP Sam Hill Knee se distinguent d’abord par leur confort. La coque en Sas-Tec peut apparaître un peu rigide lors de l’enfilage mais très vite, elle prend sa place autour du genou et se fait oublier. Les genouillères ne bougent pas, ne tournent pas, ne glissent pas et il n’y a jamais vraiment besoin de les repositionner. C’est tout l’intérêt du manchon qui remonte très haut sur la cuisse, l’élastique enserre une zone plus stable que le bas de la cuisse (qui bouge beaucoup au pédalage) et est donc moins susceptible de glisser.

Autre avantage de cette construction, esthétique seulement, mais tout de même : pas de risque d’avoir ce disgracieux “trou” entre le haut de la genouillère et le short ! En ce qui concerne la ventilation, disons que c’est correct. Vous ne serez guère surpris si on vous dit que les Sam Hill Knee tiennent plus chaud que des genouillères plus courtes et plus fines mais vu le niveau de protection, cela reste dans le domaine de l’acceptable, même en été par une trentaine de degrés.

Pour clore le chapitre sur le pédalage, on signalera enfin que nous n’avons jamais eu à nous plaindre de points durs ou de frottements derrière le genou. Le mesh est suffisamment fin et souple pour éviter ce genre de problème.

En descente, les genouillères offrent une protection de haut niveau. Le Sas-Tec remplit parfaitement son office sur les plus gros chocs, tandis qu’on apprécie les petites mousses dans les glissades ou lorsqu’un genou vient taper sur le cadre. Après 3 ans d’utilisation régulière dans toutes les conditions, le tissu qui recouvre ces zones est toujours intact, ce qui laisse présager une très bonne durée de vie.

En effet, le lycra n’a lui non plus pas bougé. Seul le mesh s’est troué en quelques endroits, notamment à cause des picots des pédales lorsqu’on pousse le vélo. C’est l’inconvénient d’avoir choisi un tissu aussi fin et souple. Toutefois, ces petites déchirures se réparent facilement.

Au final, le seul point faible des Sam Hill Knee se situe au niveau des élastiques, plus précisément du silicone qui leur permet d’adhérer un peu mieux à la peau. Après 4 ou 5 heures (ça paraît beaucoup mais en bikepark ou sur un enduro, on dépasse facilement ce compte), le silicone crée de petites irritations et rougeurs sur les cuisses. Ce sont les seules genouillères avec lesquelles nous avons rencontré ce problème alors que presque toutes les marques utilisent le même principe. Heureusement, ça ne va pas plus loin et cela reste largement tolérable mais ce petit défaut empêche ces genouillères de décrocher les cinq étoiles.

Verdict

Vous l’avez compris, ces genouillères 7IDP Sam Hill Knee nous ont séduits. Parfaites sur tous les points ou presque, elles sont idéales pour de l’enduro voire de la descente grâce à leur stabilité et la surface qu’elles protègent. Leur confort permet également de les porter pour de longues journées de pédalage ou des sorties engagées en montagne, même si des modèles plus légers sont à première vue plus adaptés pour ces pratiques. Enfin, sans être les plus accessibles du marché, les Sam Hill Knee restent bien placées en terme de prix pour des genouillères haut de gamme.

Genouillères 7IDP Sam Hill

  • Très stables, ne bougent pas
  • Excellent niveau de protection
  • Solides, bonne durée de vie
  • Silicone qui peut créer de petites irritations au niveau des élastiques
  • RAS
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 89,99 €

Plus d’informations : 7idp.co.uk