Test Ride #25 | Tige de selle BikeYoke Divine SL, casque Scott Stego Plus & pédales Rockrider XC

Tech
22 janvier 2021 — Olivier Béart

Casque Scott Stego Plus :

Présenté officiellement début décembre 2020, le Stego Plus est le tout nouveau casque jet haut de gamme de Scott pour l’enduro et l’all-mountain. Nous le roulons depuis quelques semaines, voici notre avis :


Vis-à-vis des autres casques jet de Scott, le Stego Plus se distingue par des lignes plus affirmées : c’est le premier modèle de la marque qui ressemble à un véritable casque enduro/all-mountain, plutôt qu’à un casque de route ou XC sur lequel on aurait greffé une visière.

Ici, on a droit à une belle et longue visière (réglable sur 2 positions pour ranger facilement un masque en dessous) qui prolonge parfaitement la silhouette générale. Malgré les lignes moins tendues et les aérations (au nombre de 20) plus courtes que sur d’autres modèles de la marque, la “patte” Scott reste bien reconnaissable, notamment en dessous de la visière ou au niveau de l’arrière du crâne. La finition brillante est de belle facture et est tout à fait digne d’un casque haut de gamme. On retrouve 6 différents coloris à un tarif, haut de gamme, de 189,90€.

A l’intérieur, l’habituelle structure en mousse EPS est complétée par deux empiècements en polyuréthane (PU) au-dessus des tempes censés améliorer l’absorption des chocs de faible et moyenne intensité. Dans le même souci d’augmenter le niveau de protection, la forme est plus couvrante sur les côtés et l’arrière de la tête que la plupart des casques de la marque.

Comme tous les casques Scott disposant de la mention “Plus”, le Stego Plus est doté d’un liner MIPS qui vise à réduire l’impact des accélérations en rotation en cas de chute ou de choc (pour plus d’informations sur ce sujet, lire MIPS, Spin, WaveCel, Koroyd… Eclairage sur le casque 2.0).

Comme on peut le voir sur le schéma ci-dessus, il s’intègre au système de serrage, ce qui permet de limiter au maximum son effet sur le volume du casque.

Le réglage occipital est ajustable en hauteur (sur 4 positions), une caractéristique obligatoire à ce niveau de prix. Nous l’avons trouvé particulièrement agréable à utiliser, avec des crans francs mais pas durs et une molette pile au bon diamètre, recouverte de caoutchouc pour une prise en main facile.

Scott fournit le Stego Plus avec une deuxième visière, qu’on installe en 2 minutes, en plus de celle d’origine. De quoi la remplacer facilement en cas de casse après une chute ? Oui, mais pas seulement, puisque cette visière de rechange intègre un support pour lampe ou caméra à son extrémité. Sur le principe, l’idée n’est pas mauvaise (il n’y a aucun obstacle dans le champ ou dans le faisceau), mais nous avions quelques craintes quant à la stabilité et aux tensions que cela engendre sur le cou.

En ce qui concerne la stabilité, le Scott Stego Plus est véritablement impressionnant, même avec une caméra. Avec une GoPro 8 (126g), on serre légèrement plus le casque, mais inutile de se faire un noeud au cerveau pour qu’il reste stable. L’installation de la caméra se fait facilement mais on bloque un peu sur le plastique avant la butée. Une fois en action, le déséquilibre reste maîtrisé mais on vous invite à réserver cette utilisation à des exceptions, l’ajout de poids sur un casque ou de tout élément susceptible “d’accrocher” reste déconseillé.

Le maintien d’un masque est excellent et il trouve bien sa place sous la visière en montée, l’espace est suffisant même pour les masques les plus volumineux. En revanche, nous regrettons que Scott n’ait pas pensé un peu plus aux porteurs de lunettes et n’ait pas intégré de rangement pour ces dernières. En pratique, la plupart des paires avec lesquelles nous avons essayé le casque tiennent bien lorsqu’on les coincent sous la visière ou en les glissant à l’arrière du casque, mais c’est tout de même une fausse note. On peut l’accepter sur un casque plus accessible, mais sur ce modèle haut de gamme cela fait tache, surtout par rapport à la concurrence qui propose généralement cette fonctionnalité.

Malgré cela, le Stego Plus nous a véritablement séduits sur le terrain par son confort et sa stabilité. Nous n’avons ressenti aucun point de pression et malgré son poids un peu élevé (407 g en taille M), il ne bouge absolument pas sur la tête. Il nous est en revanche plus difficile de nous prononcer sur sa ventilation, c’est le problème d’un test automne-hiver.

Verdict

Le casque Scott Stego Plus a tous les attributs d’une référence haut de gamme. Côté look, maintien, tarif et finition, il coche toutes les cases et il n’a que très peu quitté notre tête depuis qu’il est arrivé dans le bureau de la rédaction. On ne peut toutefois pas passer à côté de la conception qui aura omis un emplacement réellement prévu pour accueillir des lunettes. On se contente de solutions alternatives, mais à près de 190 euros, c’est un peu dommage. 

Plus d’infos sur le site de la marque : www.scott-sports.com/fr/fr/product/scott-stego-plus-ce-helmet/

Scott Stego Plus

  • Confort global
  • Ergonomie du serrage occipital
  • Avec MIPS
  • Finition
  • Pas de rangement pour les lunettes
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 189,90 €
Poids : 407 g (taille M / 55-59 cm)

Plus d’informations : scott-sports.com