Test Ride #10 | Protections G-Form, selle Astute & plateau Shift Up

Tech
6 octobre 2018 — Olivier Béart
Vojo vous propose désormais régulièrement des trios de tests courts et concis, plus rapides et faciles à lire que nos articles habituels. Mais entendons-nous bien : si le but est ici d’aller à l’essentiel, il ne s’agit pas de tests au rabais ! Ces essais sont menés avec la même rigueur et le même sérieux que pour chaque autre pièce ou vélo qui passe entre nos mains et les produits ont été longuement mis à l’épreuve par l’équipe Vojo. 

Selle Astute MUD : haute couture italienne

Astute nous vient d’Italie, pays où la production de selles est presque une religion (pensons à Prologo, San Marco… et Selle Italia bien entendu). Difficile dès lors de se faire une place au soleil, au milieu de ces grands acteurs déjà bien établis. A moins de viser l’excellence et d’essayer de se positionner encore un cran plus haut. Surtout présente sur route, la marque s’investit aussi dans le VTT. Nous avons testé l’Astute MUD, dont le spectre d’utilisation est plutôt trail/enduro.

Par rapport aux marques les plus connues de selles italiennes, Astute fait figure de petit poucet. Les selles y sont produites à l’unité par une petite équipe, de façon quasi artisanale. D’ailleurs, cela se voit au niveau de la finition, qui est tout simplement la meilleure que nous ayons pu voir à ce jour sur une selle.

Car oui, il y a d’une part le côté soigné, les ajustements parfaits et le souci du détail qui montrent qu’une personne aux mains expertes a passé le temps qu’il faut pour que ce soit parfait, mais il y a aussi le côté technologique avec des rails en carbone aux formes complexes, des petits caches en plastique ajustés avec précision ou encore des choix de matériaux pointus.

Pour choisir la selle qui vous convient et qui s’adapte à votre pratique, Astute vous propose d’abord de choisir entre deux types de formes : plate ou arrondie. Pour le VTT, les selles plates, qui sont en fait des modèles partagés avec la gamme route, vont plus se destiner au XC et au marathon, alors que les modèles ronds baptisés MUD sont plutôt conseillés pour un usage trail/enduro. A noter que ce ne sont pas de catégorisations rigides et qu’on peut aussi choisir par pur goût personnel. Tester une selle pour vous est toujours ardu car le ressenti personnel est primordial. Même si nous nous efforçons de faire en sorte que nos essais puissent vous guider au mieux, rien ne remplacera jamais vos propres sensations. Donc si vous en avez l’occasion, testez avant l’achat.

Autre choix donné par Astute : les rails. On peut choisir entre une version titane ou du carbone. La différence de prix est d’une cinquantaine d’euros ; le carbone étant plus cher et plus léger de 30g environ. Attention aussi : les rails carbone sont plus gros et pas tout à fait ronds (7*9mm), ce qui peut causer des soucis de compatibilité avec certains charriots de selle (mais ils sont rares). Sur la balance, notre modèle de test affiche 227g, soit 37g de plus qu’annoncé par la marque. Ce n’est pas lourd, mais on est loin d’un poids record et ce n’est pas pour cela qu’on choisira l’Astute MUD. Quant aux tarifs de 204€ en version carbone et 154€ en rails titane, ils sont élevés mais comparables à ceux d’autres selles haut de gamme. Astute étant une marque de plus petite taille, pas présente en OEM (première monte), il est par contre plus difficile d’en trouver à “prix cassé”, comme c’est le cas pour de plus grands noms.

On a parlé de la finition magnifique et, au-dela de sa coque ronde, le reste de la forme et les dimensions de cette Astute MUD nous font beaucoup penser à la fameuse WTB Silverado. C’est en remplaçant cette dernière par l’Astute sur un vélo de test que nous nous en sommes rendu compte. L’italienne est un peu plus courte et étroite que l’américaine (126*260 contre 132*274mm), mais les courbes et l’arrière qui remonte leur donnent un air très similaire. Une fois posé dessus, cela se confirme, mais on ressent directement que l’Astute est plus ferme. Cela ne veut pas du tout dire moins confortable, car sa forme, notamment au niveau du canal central, nous a paru un peu mieux travaillée et épousant mieux notre séant. L’évidement “VT” (pour “Verta”, ouvert en dialecte vénicien) est bien pensé et soulage bien le périnée.

Le rembourrage est fait d’une mousse à mémoire de forme, disposée en trois densités différentes sur la longueur de la selle : plus souple à l’avant, intermédiaire au centre et ferme à l’arrière pour le maintien. Force est de constater que ça marche. Malgré l’impression de fermeté qu’elle donne, le confort est bien présent, le bec de selle parfaitement utilisable et l’arrière dur et montant procure un bon maintien. Autre avantage d’une selle ferme : les inévitables micro-mouvements ne se produisent ici pas entre votre cuissard et votre peau, mais entre le cuissard et la selle. Il y a donc moins de risques d’irritations. Le revêtement en microfibres imitation cuir (made in Italy et éco-certifié, ce qui ne gâche rien) joue aussi un rôle non négligeable en la matière, en ne se montrant ni trop accrocheur, ni carrément glissant. Chapeau.

Assez étroite sur le papier, l’Astute Mud ne semble pas l’être tant que cela en réalité. Les os du bassin sont bien calés pour pédaler et, sur ce point, elle nous a fait penser à la Specialized Power, notre coup de cœur pour les longues distances… mais qui est justement très large et même trop à nos yeux pour des usages où on va passer très souvent derrière la selle. Ici, l’Astute MUD a été développée avec Alex Lupato, champion italien d’enduro, et cela se sent. Lors des mouvements sur et autour de la selle, on ne rencontre jamais aucune gêne. Il n’y a pas d’arrêtes vives gênantes ou de rebord qu’on peut sentir. Un sans-faute. A l’arrière, un revêtement différent, strié, vient faire office à la fois de renfort et d’appendice pour vous faciliter la tâche pour passer derrière la selle. Disons que son apport spécifique n’est pas flagrant, mais comme dit plus haut, rien ne gêne et l’Astute MUD est bien une selle parfaitement adaptée à l’enduro.

Même si ce n’est pas son usage recommandé en priorité, nous avons aussi utilisé l’Astute MUD sur un vélo typé XC en 100mm (full) et elle se montre aussi très agréable. Là, c’est surtout le bassin bien calé qu’on apprécie pour bien délivrer la puissance, de même que son confort et l’absence de frottements dérangeants qui sont bien agréables quand en enchaine les heures de selle. Quoique, en enduro, on passe également beaucoup de temps sur sa machine et la position fort sur l’arrière ainsi que la faible vitesse à laquelle on roule en liaison ont tendance à mettre aussi le fessier à rude épreuve. Vu sa fermeté, nous la recommandons par contre plus aux porteurs de cuissards et de sous-shorts rembourrés qu’à ceux qui roulent en caleçon classique sous leur baggy.

Verdict

Cette selle Astute MUD est une magnifique découverte et un coup de cœur qui séduira les riders qui cherchent l’originalité et qui aiment aussi, par leurs achats, soutenir des acteurs de plus petite taille, impliqués également au niveau de leur responsabilité eco-sociale. Au niveau de ses qualités propres, outre sa finition qui fait référence, elle se distingue par son confort ferme que nous apprécions particulièrement, ainsi que par sa forme qui laisse le biker bien libre de ses mouvements. Seul son prix pourra en dissuader certains.

Plus d’infos : http://www.astuteitalia.com/en/configurator/off-road & https://www.carbonbike.be/fr/catalog/astute