Québec Singletrack Expérience:
elle a tout d'une grande!

Nature
14 octobre 2018 — Elodie Lantelme

 

 

Dans la course: Québec Singletrack Experience

Bienvenue au Québec Singletrack Expérience! Une aventure de sept jours qui s’annonce plus que palpitante. Chaque jour, nous aurons le privilège d’emprunter des chemins dédiés au VTT, dont certains sont totalement privés.

Le QSE, qu’est-ce que c’est? Le Québec Singletrack Expérience est né en 2017, à l’initiative du Groupe Pentathlon, également organisateur du Pentathlon des Neiges (autoproclamé “le plus grand événement multisports d’hiver au monde”). Plus qu’une simple course à étapes, le QSE est une véritable aventure, à la fois humaine et sportive.

À l’opposé de certaines courses plus connues, type Cape Epic ou BC, par exemple, les étapes ne proposent pas de grands kilométrages : on vous rassure, vous en aurez pour votre argent ! Eh oui, car si les distances journalières varient entre vingt et quarante-cinq kilomètres, comptez uniquement sur des tracés en singletrack ! Fin d’étape difficile garantie ! Pas de route, pas de pistes carrossables – ou alors très peu –, c’est ça, la recette magique de cet événement. 

Sept jours, c’est également sept chances de découvrir sept lieux totalement différents en termes de terrain, de sentiers, de paysages. À ce propos, chaque matin, les riders sont acheminés par autocar du camp de base jusqu’au point de départ de l’étape du jour. Les vélos, eux, sont pris en charge par le staff et transportés dans des remorques en circuit fermé : sitôt la course du jour bouclée, vous pourrez laver votre destrier et éventuellement effectuer un entretien avec les outils et produits mis à disposition gratuitement et le poser sur un rack, en attendant qu’il soit chargé dans son transport. Vous ne le reverrez que pour la prochaine étape. En cas de bris non-réparable par soi-même, l’on peut compter sur l’assistance du magasin partenaire de l’événement, très efficace et plutôt arrangeant. 

Cette impression de rigueur se confirme dès le premier jour, lors de l’accueil des participants sous le grand chapiteau blanc de l’organisation, planté sur la pelouse du Campus Mérici, en plein cœur de Québec. 

La liste du matériel obligatoire ne plaisante pas avec la sécurité ! Des contrôles aléatoires ont lieu afin de vérifier si chaque participant a le nécessaire avant une étape.

Le salon de jardin est installé, parfait pour faire connaissance avec d’autres QuéBikers autour d’une Boréale, bière locale, en attendant la visite de la ville de nuit.

Vendredi soir, c’est la traditionnelle sortie de nuit, avec photos de groupe devant les monuments de Québec City, comme le château Frontenac et la citadelle de Québec, réputée imprenable. C’est l’occasion de discuter avec des riders venus de Vancouver, d’Ottawa, de Toronto, sans compter les Belges, les Suisses, les Américains et, bien sûr, quelques Frenchies… 

La nuit est déjà tombée, pas les températures! Il fait encore très chaud et l’humidité exceptionnelle pour la période n’y est pas pour rien, on supporte tout juste un maillot à manches courtes. On repose nos vélos dans les racks pour qu’ils puissent être chargés dans les remorques. Bonne nuit !

Etape 1 – Valcartier

La première étape de cette seconde édition totalise vingt-six kilomètres. À trente minutes du camp de base de Mérici, la base militaire de Valcartier nous accueille sur son territoire protégé. Nous aurons effectivement le droit de rouler sur les sentiers d’entraînement des militaires de la 2e Division du Canada, avec un départ au Centre Castor. Flo et moi ne savions pas trop à quoi nous attendre en termes de niveau concernant les top pilotes de la course.

Nous prenons donc un départ dans les roues des meilleurs avant de lâcher prises quelques kilomètres plus loin quand la pente se fait ressentir. Le rythme est celui d’un XCO pour les plus véloces. L’étape est très rapide et les montées et descentes raides et techniques s’enchaînent avec quelques liaisons sur chemins larges à graviers. L’étape se termine par sept kilomètres de plat, face au vent; l’occasion d’utiliser les trois plus petites couronnes de la cassette pour la première fois aujourd’hui. À l’arrivée, sur la plage du petit lac du Père, à côté du lac Perceval, les barbecues attendent déjà. Flo et moi sommes cramés, déjà surpris par la difficulté du terrain et de la quantité – et la qualité – des singles. De bon augure pour la suite !

Etape 2 – Vallée Bras-du-Nord

Départ neutralisé sur route pour ce début d’étape ! Mais ne vous inquiétez pas pour nous, on a pu lâcher les chevaux dès le deuxième kilomètre ! Le tracé s’éloigne de la ville pour nous emmener directement dans le mont Laura, où de nombreuses épingles en montée nous attendent ainsi que des singletracks rapides et sinueux. Les descentes aménagées ne manquent pas, et nous prenons énormément de plaisir à lâcher le vélo et les freins ! Quelques petites passerelles en bois facilitent aussi notre passage. La plus grande difficulté pour la majorité des participants aura sûrement été l’ultime montée – une piste d’enduro empruntée en sens inverse – avant de basculer dans la dernière descente, qui mène tout droit à l’arrivée !

Etape 3 – Mont Sainte-Anne

Une étape attendue par l’ensemble des riders du QSE ! On nous avait promis un tracé haut en couleur, et nous n’avons pas été déçu !

Avec ses quarante-cinq kilomètres de sentiers techniques, et son départ au panorama grandiose, MSA a encore fait l’unanimité. Les chemins sont rapides et la descente chronométrée de la Bo-Bi-Ki-Ni est grisante, tant le parcours est ludique.

Etape 4 – Lac Delage

Le lac Delage est situé à environ une demi-heure du centre-ville de Québec. C’est un site populaire pour ses activités de fat-bike durant l’hiver. Pour la première fois, la pluie s’invite sur la course. Les trombes d’eau s’abattent sur le domaine et lui donnent des allures de jungle amazonienne.

La carcasse d’avion coincée entre les arbres y est sûrement pour quelque chose. De longues montées raides attendent les riders, pourtant, il faut souffrir un peu avant d’attaquer les belles descentes telles que la Kamasutrail ou la Super S ! Une épreuve bien courte mais intense qui laissera cependant le temps au soleil de réapparaître pour l’arrivée ! 

 

Un peu plus d’une heure sera nécessaire au vainqueur de l’étape, Marc-André Daigle, pour boucler ces vingt kilomètres de course. Florian, quant à lui, signera la course en une heure et demie tout en faisant le show !

Lac Beauport, le retour ! Nous avions descendu la Viking et exploré la Raph (en hommage au champion du monde de relais mixte canadien Raphaël Gagné) en ce début de séjour avant que la course ne débute ! D’entrée de jeu, le départ est rapide, votre serviteur se donnera même la peine de faire le holeshot et de mener la course sur les premiers kilomètres.

La première partie est très ludique, de nombreux virages s’enchaînent au pied du mont du Domaine. Une grande piste de quatre kilomètres emmène dans la seconde partie, beaucoup plus difficile, ponctuée de montées courtes mais très raides qui font mal au cardio. Nous faisons aussi le tour de la montagne des Ormes en suivant des singles canadiens typiques : petits modules de bois, sauts, le tout entre sapins et fougères. 

Etape 6 – Shannahan

Shannahan est située à une heure et demie de Québec, au nord-ouest. C’est l’un des spots emblématiques de la région. Programmée au sixième jour de notre aventure, cette étape a un certain goût de récompense, un peu comme un dessert frais. Le départ est donné sur une grande piste que nous roulons le temps de nous échauffer. Mon départ est prudent. Le profil de l’étape est descendant et ne comporte qu’une véritable bosse, au kilomètre vingt-sept, où une montée de quatre kilomètre fera office de montée chronométrée avant de basculer directement dans la descente chrono de deux kilomètres.

La première partie est sublime, les chemins s’enchaînent à une vitesse folle, tandis que nous longeons la rivière Neilson. Au fur et à mesure que nous progressons, le tracé devient de plus en plus technique et présente de grandes dalles de pierre (rendues quelque peu glissantes par les pluies de la veille), ainsi que des montées courtes et raides où la traction est primordiale. On en prend plein la vue. Les virages relevés s’enchaînent, les trails sont rapides et ludiques, l’on peut mettre de l’angle sans arrière-pensée. C’est au pied du « Timed ascent » du jour que l’orage se fait entendre, là, juste au-dessus de ma tête, avec un « boum! » assourdissant. Il est temps d’en finir, j’accélère le rythme, et même s’il ne pleut pas encore, je sens le taux d’humidité grimper fortement. La montée chronométrée n’est pas très raide, mais elle est longue. On ne peut que saluer les efforts d’aménagements effectués dans l’Aurore, avec de très nombreuses passerelles en bois, qui rendent le dévers praticable. La boue laissée par les averses de la nuit n’est finalement pas une difficulté. 

Etape 7 : Sentiers du Moulin

Lac Beauport, 3e arrêt du séjour. Pour ne rien vous cacher, on ne s’en lasse pas, tant la qualité des singles est grande. Au programme de cette dernière et ultime étape du QSE 2018 : dix-neuf kilomètres de plaisir dans un réseau de chemins d’exception. Passerelles, berms, montées techniques, descentes rapides et cassures, l’étape se veut complète, tel un véritable bouquet final !

 

Comme d’habitude un petit repas est servi à l’arrivée de tous les participants. Le staff remet la fameuse médaille du QuéBiker aux riders sitôt la ligne d’arrivée franchie. 

Alors quid du QSE ? Sans hésitation, nous serions prêt à y retourner dès l’année prochaine. À aborder en famille, entre amis ou même seul, vous êtes sûr de repartir avec de belles images plein la tête et une tonne de nouveaux amis. L’esprit de compétition ne concerne finalement que les premiers, au niveau Elite, quand les moins rapides se battent contre eux-mêmes pour venir à bout de ce beau défi qu’est le Québec Singletrack Expérience. Pour résumer, c’est avant tout un événement premium soigneusement organisé, à la logistique bien huilée, et qui séduit, que vous soyez coureur ou juste passionné de vélo.

Par Paul Foulonneau.

Pour en savoir plus : https://quebecsingletrack.com