Prise en main | RockShox Lyrik RC2 et Superdeluxe 2019

Tech
23 mars 2018 — Paul Humbert

Rockshox Lyrik RC2 & Superdeluxe 2019 :  présentation des nouveautés

Dans la galaxie Sram, c’est au tour de Rockshox de briller. Millésimée 2019 (parce qu’il faut bien choisir une date, aussi étrange que cela puisse paraître), la fourche Lyrik d’enduro est de retour au côté de l’amortisseur à gros volume, le Superdeluxe. Découvrez ce qui change, ce qui reste identique et ce qui sera vraiment nouveau dans la gamme Rockshox : 

Rockshox Lyrik RC2 2019 

C’est la Lyrik qui connait le plus de nouveauté dans la gamme Rockshox, et là où on peut se réjouir c’est que presque toutes ces nouveautés sont adaptables sur des fourches déjà en gamme.

Depuis le repositionnement de la Pike en 2017, la Lyrik est la seule et unique fourche dédiée à l’enduro et à sa pratique en compétition : gros débattement, rigidité, elle doit pouvoir tenir le rythme des meilleurs pilotes de la planète. Son châssis a été revu récemment et c’est en interne que se trouve la majorité des nouveautés.

Une nouvelle cartouche Charger 2 RC2 vient équiper la Lyrik, qui se voit ainsi dotée de réglages indépendants de la compression des hautes et basses vitesses. On compte 5 clics de hautes vitesses et 20 clics de basses vitesses.

L’arrivée de la nouvelle cartouche RC2 ne chasse pas les RCT3 de la gamme pour autant. Le réglage de la cartouche RC2 permettra d’aller plus loin pour les compétiteurs avec l’apparition de ce nouveau réglage de haute vitesse. Le troisième “clic” de haute vitesse de la nouvelle cartouche RC2 correspond au pré-réglage de la cartouche RCT3. Les autres paramètres sont inchangés.

La Rockshox Lyrik sera désormais équipée d’un nouveau ressort pneumatique, baptisé DebonAir, qui offre une plus grande chambre négative (42% d’augmentation) et une résistance aux frottements diminuée. Ce qui différence ce ressort du précédent, c’est l’utilisation de la tige du ressort. Cette dernière est creuse et chargée en air, s’associant au travail de la grande chambre d’air négative. Pour éviter les frictions, la construction a été revue avec l’apparition d’un bushing, et l’aluminium a été préféré au plastique. Rockshox annonce 71% de friction en moins sur la pièce séparant les chambres positives et négatives. Les joints ont également été remplacés. L’objectif de la marque est d’améliorer la sensibilité sur les petits chocs et d’offrir un meilleur soutien pendant le travail de la fourche. Plus de progressivité pour un meilleur contrôle.

On retrouve toujours un réglage du rebond, externe, sous la fourche. Les tokens utilisés sur la fourche sont identiques à ceux de la génération précédente.

En raison de l’augmentation de la chambre d’air négative, la charte des pressions évolue également et il faudra ajouter entre 10 et 15psi de plus qu’habituellement.

Afin de s’adapter aux géométries des vélos les plus récents ainsi qu’aux différentes tailles de roues, Rockshox dévoile sa Lyrik avec deux offsets différents par taille de roues : 37 et 46mm en 27,5 pouces et 42 et 51mm en 29 pouces. Ces offsets (le déport entre l’axe de la roue et les fourreaux de la fourche) sont surtout mis en avant auprès des constructeurs afin de leur offrir plus de possibilités pour balancer ou contre-balancer, par exemple, un reach très long.

La fourche sera disponible dans des débattements compris entre 150 et 180mm (jusqu’à 160mm en 29 pouces) et affichera entre 2013 et 2058g sur la balance. Le poids reste ainsi, à 50 grammes près, inchangé.

Disponible en deux coloris, noir ou rouge, la RockShox Lyrik RC2 sera commercialisée très rapidement au tarif de 1109 euros.

Rockshox souhaite simplifier l’entretien de ses fourches. L’aluminium est préféré au plastique, l’interface d’accès à la chambre d’air est standardisée et une fixation de frein postmount 180 est commune à toute les fourches de la gamme all-mountain/enduro.

Rockshox Yari

Déclinaison accessible de la Lyrik, la Yari sera elle aussi équipée du ressort Debonair. Il sera toujours associé à une cartouche Motion Control. La fourche sera disponible au tarif de 779 euros.

Rockshox Pike 

Lancée en 2013, la Pike a été repensée en 2017 et centrée sur les pratiques « all-mountain » avec un débattement maximal de 160mm. En 2018, elle sera équipée elle aussi du ressort Debonair, associé à la cartouche Charger 2. Comme les autres fourches de la gamme, la Pike est disponible au standard boost permettant d’accueillir de gros pneus. Elle est commercialisée entre 979 et 1049 euros.

Rockshox Revelation 

Avec un châssis identique mais une cartouche plus accessible, la Revelation est la déclinaison de la Pike. Elle s’équipera elle aussi du nouveau ressort Debonair, qu’elle associera à sa cartouche Motion Control. Elle sera commercialisée entre 719 et 799 euros.

Rockshox Upgrade kit 

La présentation des nouveautés est accompagnée d’une bonne nouvelle de la part de Rockshox. En déclinant son nouveau ressort DebonAir sur des châssis très récents, la marque aurait pu créer un légitime sentiment de frustration. Rockshox rend toutefois possible l’achat du ressort seul ! Annoncé plus réactif et avec bien moins de friction, il se commercialise au tarif de 42 euros. Il existe une version Lyrik/Yari ainsi qu’une version Pike/Revelation.

Rockshox ouvre également la possibilité à ses clients d’acquérir la cartouche Charger 2 RC2 qui équipera désormais la Lyrik haut de gamme, avec ses réglages indépendants de hautes et basses vitesses. Elle sera commercialisée entre 259 et 309 euros.

Rockshox Superdeluxe 

La gamme Rockshox d’amortisseurs à air reste en grande partie inchangée et aucun nouveau modèle ne fait véritablement son apparition. En revanche, de petites modifications sont apportées dans la fabrication des amortisseurs. Pour le Superdeluxe RC3, RCT et le Deluxe, le cylindre qui forme la plus grande chambre d’air a été repensé et l’usine de production a été modifiée pour arriver à un fonctionnement entraînant moins de frictions. Plus rond et sans relief à l’intérieur,  il est associé à de nouveaux joints pour arriver à un fonctionnement annoncé comme plus fluide par la marque.

Le réglage du rebond est également retravaillé pour être plus fin et progressif. La plage de réglage est étendue sur les Rockshox Superdeluxe RC3 et RCT. On compte désormais 12 clics.

Les tokens utilisés sur l’amortisseurs sont les mêmes que pour la génération déjà commercialisée.

L’amortisseur Superdeluxe est commercialisé à 589 euros en version RC3 et à 639 euros en version RCT. Pour la vente d’amortisseurs seuls, Rockshox met en garde les marques de vélos et boutiques: commercialiser largement des amortisseurs, c’est également prendre le risque que ces derniers ne soient pas optimisés pour un cadre. La marque souhaite ainsi que les marques de cadres effectuent un travail de sensibilisation auprès de leurs clients et que les amortisseurs vendus soient optimisés pour les cadre qui les accueilleront.

Et plus à venir…

En grimpant sur notre vélo de test, on découvre une petite fonctionnalité qui ne nous a pas encore été présentée. Difficile de vous en dire plus pour le moment. On vous laisse avec les images mais on se permet toutefois de vous dire que si l’idée n’a rien de révolutionnaire, la réalisation semble réussie.

Pour découvrir nos premières sensations, cliquez sur l’onglet suivant !

Plus d’infos sur le site de la marque : https://www.sram.com/fr/rockshox