Sam Hill se concentre sur l’enduro

27 août 2016 — Paul Humbert

Celui qui a longtemps été le « King » sur les pistes de descentes a vécu une nouvelle saison compliquée. Au fil des blessures, ses performances sur les coupes du Monde de descente n’ont cessé de baisser cette année. Le coup de massue est tombé il y a quelques jours : Sam Hill ne sera pas sélectionné aux championnats du Monde pour représenter l’Australie. Le pilote CRC-Nukeproof annonce dans la foulée qu’il ne prendra pas part à la manche de coupe du Monde en Andorre pour se concentrer sur les deux dernières coupes du Monde d’enduro.

Sam-Hill-interview-Vojo-paul-humbert-Duncan-Philpott-2 (1)Celui qui a été pendant de longues années le porte-étendard de la descente participe depuis maintenant deux ans à la coupe du Monde d’enduro. Il est d’ailleurs monté sur le podium en Italie et en Irlande où il a pris la seconde place en trois participations cette année (il termine 8ème au Canada) !

Ses multiples blessures l’ont probablement freiné dans sa quête de vitesse sur le circuit international de descente mais son talent au pilotage, sa condition physique et ses capacités d’adaptation lui ont rapidement permis de se faire une place dans le haut des classements en Enduro.

EWS_La_Thuile_2016_Copyright_Reuiller_Vojomag-22Fin 2015, Sam Hill nous accordait une interview dans laquelle il nous disait retrouver dans l’enduro « l’esprit de la descente d’autrefois ». Vous pouvez retrouver cette entrevue ici: www.vojomag.com/sam-hill-linterview

EWS_La_Thuile_2016_Copyright_Reuiller_Vojomag-15Il nous tarde de suivre les performances de Sam Hill lors de l’EWS des Portes du Mercantour et à Finale Ligure pour la dernière manche de la saison.

Photos: Duncan Philpott/Nukeproof, Jeremie Reuiller/Vojo