Rockrider 2021 : des déclinaisons accessibles et quelques évolutions

Tech
17 février 2021 — Léo Kervran

Après le gros renouvellement de sa gamme en 2019 et plusieurs belles éditions limitées l’année dernière, Rockrider commence 2021 en douceur avec l’annonce de nouvelles déclinaisons plus accessibles de ses produits phares. Objectif, mettre l’accent sur le meilleur rapport valeur-prix possible dans les secteurs de la randonnée, du XC et de l’all-mountain.

Les tout-suspendus

Dans les tout-suspendus, la principale nouveauté est le XC 500S. Comme son nom l’indique, il fait partie de la famille des XC et dispose donc de 120 mm de débattement devant et derrière, là où les AM sont en 140 mm. Basé sur le même cadre en carbone (triangle avant) et aluminium (triangle arrière) que le XC 900S, le 500S se veut plus accessible avec un tarif sous la barre des 2 000 €.

Côté équipements et suspensions, on retrouve une fourche Manitou Machette à l’avant et un amortisseur Manitou Radium, le même que sur le XC 900S. Les deux sont commandés par la manette au guidon Combolock 2 propre à Rockrider. La transmission est un mélange de Sram GX Eagle (shifter, dérailleur) et NX Eagle (cassette, chaîne) et les freins des Sram Level T. Notons que la marque a fait le choix d’un plateau de 34 dents pour affirmer le caractère sportif de son vélo, mais il sera possible de demander un 32 dents en magasin si le 34 dents ne vous convient pas.

Enfin, le train roulant est composé de roues SunRingle Duroc 30 associées à des pneus Hutchinson Kraken (lire Hutchinson Kraken Racing Lab : une vision très large du XC) en 2.30, le tout compatible tubeless. En dehors des freins qui seront peut-être un peu justes pour certaines personnes, c’est donc une fiche technique très homogène, sans extravagance mais qui permet de partir rouler sereinement. Le poids est annoncé à 12,6 kg en taille M et le tarif est de 1 799 € pour ce modèle.

Moins de changements sont à signaler du côté du XC 900S, déjà présent au catalogue depuis 2 ans et qu’on avait découvert au moment de sa sortie. On remarque une tige de selle sans déport, pour recentrer le pilote, un plateau en 34 dents (avec cassette GX 10-52) comme sur le 500S, des pneus Hutchinson Kraken tubeless en 2.30 ou encore une nouvelle potence en -20°, pour affirmer la sportivité du modèle. Le tarif est ici de 2 199 €, soit une petite hausse par rapport à l’année précédente (+ 200 €).

L’autre nouveauté importante se situe dans la famille AM, avec le AM 50S. Placé sous l’AM 100S et affiché à 1 349 €, c’est la porte d’entrée dans le monde des tout-suspendus. Autour du cadre en aluminium, on dispose d’une fourche RockShox Recon Silver, d’un amortisseur Manitou Radium, de freins Sram Level en disques de 180 mm (AV) et 160 mm (AR) ainsi que d’une transmission Sram SX Eagle en plateau de 32 dents et cassette 11-50. Là encore, un équipement très honnête vu le prix du vélo. Comme l’AM 100S, il sera vendu en 29″ (avec des pneus en 2.10, pour des questions de disponibilités) mais un passage en 27,5 x 2.25 sera possible sur simple demande lors de la commande.

Enfin, le VTTAE Stilus évolue légèrement avec l’arrivée d’une batterie 625 Wh (contre 500 Wh l’année dernière) et une nouvelle échelle des tailles. Cette dernière commence désormais en S au lieu du M et monte toujours jusqu’au XL. Elle a aussi été revue pour avoir des vélos un peu plus grands, car la précédente génération du Stilus était un peu courte aux dires de nombreux utilisateurs.

Les semi-rigides

Du côté des semi-rigides, pas de nouveaux modèles à signaler mais Rockrider n’est pas resté les bras croisés pour autant : les équipements évoluent pour rester au goût du jour et la gamme est réorganisée pour plus de cohérence avec l’offre de tout-suspendus.

Le XC 50 devient XC 100 et change tous ses composants ou presque. Adieu la fourche RockShox Judy, la transmission Sram SX Eagle et les roues SunRingle, bienvenue à la Manitou Markhor, au Shimano Deore 11 V et aux roues Rockrider montées en Hutchinson Kraken 2.30. Le tarif est de 899 €.

Au-dessus, l’ex-XC 100 devient le XC 120 et fait le chemin inverse, puisqu’il troque sa fourche Manitou Markhor pour une RockShox Judy Silver. Le reste de l’équipement n’évolue pas, mis à part le passage en Hutchinson Kraken 2.30 et en tige de selle sans déport comme tous les autres modèles de la gamme XC. On conserve donc la transmission Sram NX Eagle, les roues SunRingle Duroc 30 ou les freins Sram Level. En revanche, le prix augmente légèrement puisque ce modèle est cette année affiché à 1 099 €, contre 999 € l’année passée.

Enfin, dans la famille all-moutain, le polyvalent AM 100 en 130 mm de débattement profite lui aussi de quelques changements sur son équipement : fourche RockShox Judy à la place de la Sektor, transmission Shimano Deore 11 V à la place du Sram NX Eagle, freins Shimano MT 200 pour remplacer les Rockrider/Tektro et pneus Hutchinson Toro en 2.25 (27,5″) ou 2.10 (29″) au lieu des Michelin en 2.60. Ces évolutions s’accompagnent d’une petite baisse de tarif, puisque le vélo s’échangera désormais contre 899 €, au lieu de 999 € la saison dernière.

A quelques exceptions près, tous ces modèles devraient être disponibles autour des mois d’avril et mai.

Plus d’informations : decathlon.fr