Rio 2016 : tout savoir sur les épreuves VTT

19 août 2016 — Olivier Béart

Les Jeux Olympiques de Rio touchent déjà à leur fin, mais ils se finiront en apothéose pour nous, passionnés de VTT, avec les épreuves de XC Hommes et Dames qui se tiendront ces samedi 20 et dimanche 21 août. Voici tout ce qu’il faut savoir avant les épreuves :

rio_2016_1471519615

Où et quand regarder les courses ?

C’est évidemment la première question que tout le monde se pose pour ne rien rater de ce moment historique ! Si le BMX n’a hélas pas eu les honneurs d’une retransmission intégrale en direct cette semaine, les épreuves de VTT sont par contre bien inscrites au programme tant de France Télévisions que de la RTBF en Belgique. Les sites Web des chaînes concernées permettront aussi de regarder l’épreuve en direct. Si vous êtes à l’étranger, vous devrez regarder sur la chaîne nationale du pays où vous vous trouvez car les contenus seront inaccessibles ailleurs pour des raisons des droits.

L’horaire à retenir et à noter dans son agenda :

  • Samedi 20 août – 17h30 (heure française/belge – 12h30 heure de Rio) : Course XC Dames
  • Dimanche 21 août – 17h30 (heure française/belge – 12h30 heure de Rio) : Course XC Hommes

Le parcours

mappa-percorso-rioOn a craint le pire pour le tracé VTT des Jeux Olympiques de Rio, quand un incendie s’est déclaré sur les collines voisines. Mais finalement, le feu a pu être maîtrisé avant son arrivée sur le tracé VTT… même si c’est passé tout près comme le montre ce cliché pris par nos confrères de Canadian Cyclist.

La piste de VTT, longue de 4,85km, est située dans le complexe de Deodoro, proche des pistes de BMX et de Canoë Slalom. Il s’agit d’un circuit rapide et entièrement artificiel, mais que les pilotes décrivent comme ludique et qui comporte quelques belles sections rocailleuses. On peut regretter qu’il ne soit pas plus représentatif de ce que les pilotes rencontrent le reste de la saison, mais les impératifs de production TV et de proximité avec le reste des épreuves imposent des compromis. Il promet en tout cas d’être spectaculaire et on attend près de 25.000 personnes sur place !

178629_8-LG-HD
Photo : UCI/Michal Cerveny

Les Dames effectueront 6 tours + start-loop et les hommes 7 tours + start-loop.

Les favorites Dames

Vous qui suivez régulièrement les Coupes du Monde et qui êtes fidèles lecteurs de Vojo, vous avez certainement votre petite idée et vos favoris. Mais il est toujours bon de passer en revue les effectifs.

178630_8-LG-HD
Photo : UCI/Michal Cerveny

Chez les Dames, la Danoise Annika Langvad a rejoint les rangs des favorites depuis cette saison qu’elle domine, avec le leadership au général de la Coupe du Monde et surtout son titre de championne du Monde conquis à Nove Mesto. Jolanda Neff, pour la Suisse, compte aussi parmi les grandes candidates à la médaille d’or. Pour elle, cette saison a un peu été “tout ou rien”, mais sa 8e place lors de l’épreuve sur route montre qu’elle est très en forme à Rio.

Nove_Mesto_Worlds_2016_Wmn_Langvad_Batty_Davison_Ferrand_Prevot_Copyright_OBeart_VojoMag-29Du côté Français, tous les regards seront évidemment tournés vers Pauline Ferrand-Prevot. Elle n’est pas au mieux de sa forme cette année, mais même si elle n’a pas pu prendre le bon wagon lors de la course sur route (qu’elle termine à la 24e place), elle semble revenue à un meilleur niveau ces dernières semaines et elle sait comment préparer un grand objectif. On croise les doigts ! Perrine Clauzel quant à elle découvrira les Jeux et sera là pour apprendre, même si on peut espérer un top 20. Au niveau belge, Githa Michiels arrive au sommet de sa forme et on pense plutôt à un top 10/15.

Nove_Mesto_Worlds_2016_Wmn_Langvad_Batty_Davison_Ferrand_Prevot_Copyright_OBeart_VojoMag-64On tiendra aussi à l’oeil Jenny Rissveds et Catharine Pendrel, toute deux gagnantes d’une manche de Coupe du Monde cette saison, ainsi que des filles comme Emily Batty (3e des championnats du Monde – photo ci-dessus), Maja Wloszczowska, Katerina Nash, Lea Davison ou encore les deux anciennes championnes olympiques Gunn-Rita Dahle et Sabine Spitz, même si cette dernière est blessée au genou et incertaine. Voici la start-list complète :

Les favoris Hommes

Nove_Mesto_Worlds_2016_Men_Elite_Absalon_Schurter_Kulhavy_Tempier_Marotte_Sarrou_Copyright_OBeart_VojoMag-44Chez les hommes, un trio de favoris se dégage. Le premier, celui auquel tout le monde pense, c’est évidemment Nino Schurter. Le Suisse, ultra dominateur cette saison, champion du Monde pour la 5e fois à Nove Mesto, veut enfin décrocher ce titre olympique qui manque à son palmarès (voir l’interview exclusive qu’il nous avait accordée il y a quelques mois) et dont il avait été privé par un grand et très malin Jaroslav Kulhavy à Londres en 2012. Le Tchèque, blessé en début de saison, est revenu au sommet et il sera une fois encore très dangereux sur un type de parcours qui lui convient à merveille.

178631_8-LG-HD
Photo : UCI/Michal Cerveny

Enfin, le troisième grand candidat à l’or, c’est évidemment Julien Absalon (ici à l’entraînement avec Peter Sagan sur le parcours olympique). Déjà deux fois champion olympique, le Français veut effacer la désillusion de Londres (abandon) et il a prouvé ces deux dernières saisons qu’il avait toujours une incroyable soif de victoire. Mieux : il a remporté deux Coupes du Monde en 2016 et il a rarement semblé aussi en forme.

la-bresse-dimanche-vojo-2016-paul-humbert-57Du côté des outsiders de poids, on retrouve les deux autres Français, Maxime Marotte (qui nous a accordé une interview juste avant de monter dans l’avion pour Rio) et Victor Koretzky, qui ont tous deux montré cette saison qu’ils étaient des candidats au podium, comme ici à La Bresse où ils ont signé un triplé français historique derrière Julien Absalon. Les chances de revoir le même podium à Rio sont minces… mais pas nulles !

On tiendra aussi à l’oeil des gaillards comme Ondrej Cink, José Hermida, Marco Fontana (médaillé de bronze à Londres en 2012), les Suisses Lars Forster et Mathias Flückiger, ou encore Sam Gaze (dit le “Kulhavy de Nouvelle-Zélande”, champion du Monde U23). Du côté belge, Ruben Scheire et Jens Schuermans viseront le top 20.

Enfin, comment ne pas évoquer non plus le “cas” de Peter Sagan, champion du Monde sur route, multiple vainqueur d’étape et du maillot vert sur le dernier Tour de France, qui a préféré s’aligner sur l’épreuve VTT que sur un parcours de route qui ne lui convenait pas à Rio. Bien sûr, il sera fort et bien préparé, mais comme nous l’expliquait très justement Nino Schurter dans son interview, Sagan partira loin sur la grille et il lui sera très dur de remonter pour se mêler à la course à la médaille.

World_Cup_Albstadt_2016_Men_Hommes_Nathan_Rwanda_Copyright_OBeart_VojoMag-1On profitera aussi des JO pour apprécier la participation de pilotes moins connus chez nous, pas nécessairement professionnels mais qui vivent leur rêve olympique, comme le Mauricien Yannick Lincoln, ou encore le Rwandais Nathan Byukusenge entraîné par un Belge, Simon Hupperetz. Voici la liste complète des engagés :

Rendez-vous samedi et dimanche sur Vojo pour les résultats, ainsi que les jours suivants pour nos grands portfolios exclusifs !