POC présente son Coron Air Spin en carbone

Tech
7 avril 2018 — Paul Humbert

Dédie à la descente et à l’enduro, le nouveau casque intégral Poc Coron a été présenté au moment de l’Eurobike 2017. Ce que la marque nous avait caché en dévoilant sa version en fibre de verre, c’est l’arrivée d’une déclinaison en carbone, présentée le 5 mars 2018, et annoncée à un tout petit peu plus d’un kilo. Ces deux versions sont équipées des mousses « Spin » présentées l’année dernière, et avant de vous transmettre notre ressenti après avoir porté ces deux versions, découvrez les détails des casques : 

On l’a découvert sur la tête des athlètes avant de pouvoir essayer la version en fibre de verre. Le Poc Coron Air Spin Carbone arrive dans un moule identique mais avec une coque, comme son nom l’indique, en carbone. Ce qui les distingue, outre les 20 ventilations annoncées comme bien pensées et généreuses, c’est la doublure offrant une protection multi-impacts, là où les marques concurrentes recommandent de changer de casque après un choc.

On retrouve également les mousses « Spin » présentées l’année dernière. Après avoir adopté le système MIPS à sa sortie, POC s’en est affranchi en proposant sa propre solution. L’idée reste la même : accompagner les chocs pour limiter l’impact des forces rotationnelles. On ne retrouve plus d’éléments autres que des mousses, qui intègrent les « coussinets Spin » à l’intérieur du casque. On vous en dit plus ici : www.vojomag.com/poc-2018-les-spin-pads-une-alternative-au-mips-et-deux-nouveaux-ecrans

Dans la bataille, l’argument du poids est important et le POC Coron Air Spin Carbone est annoncé à 1070 grammes. Nous avons pesé un modèle en taille M-L à 1053 grammes quand le modèle en fibres de verre affiche 1169 grammes sur notre balance. Le premier se commercialise à 450 euros et le Coron Air Spin en fibre de verre est affiché à 290 euros. POC assume et continue de travailler sur un segment haut de gamme qui leur permet, d’après eux, de ne pas faire de compromis sur la sécurité.

Côté sécurité justement, on repère sur les deux modèles une visière conçue pour se détacher en cas de gros choc et pour éviter d’aggraver les conséquences d’une chute. Les mousses présentes au niveau des joues sont également amovibles facilement pour faciliter les opérations de secours.

Le Coron Air Spin est disponible en trois coloris et le POC Coron Air Spin Carbon n’est proposé que dans un coloris blanc/carbone. Le casque est accompagné d’une housse, d’un jeu de mousses et de petites “cales” pour ajuster parfaitement le casque avant ou après utilisation.

Nous avons eu l’occasion d’utiliser le Poc Coron Air en fibre de verre et il s’est avéré très confortable et sécurisant. Il offre un excellent champ visuel et est bien proportionné. On apprécie également l’espace au niveau des oreilles et, côté accessoires, il s’utilise parfaitement avec le masque Poc Ora. Il conviendra désormais de le comparer avec son grand frère en carbone afin d’évaluer l’impact de la différence de poids, et surtout, les températures augmentant, il est temps de tester la respirabilité et l’aération de ce Coron dans toutes les conditions.

Rendez-vous donc dans quelques semaines pour un « face-à-face » entre le Poc Coron Air Spin et le Poc Coron Air Spin Carbone.

Plus d’infos sur le site de la marque : www.pocsports.com

Pour en savoir plus sur le travail de la marque, découvrez ou redécouvrez notre visite dans leurs bureaux à Stockholm : www.vojomag.com/visite-poc-le-design-comme-armure

Photos d’action : Boris Beyer