Pass'Portes 2016 | Toutes les nouveautés du salon

28 juin 2016 — Olivier Béart

La Pass’Portes du Soleil est plus connue pour ses parcours et ses paysages que pour son salon. Mais son caractère convivial et qualitatif permet de voir et de mettre en avant des produits dont on a moins souvent l’occasion de parler. Les protections Racer, le nouveau Pivot, les garde-boue Slicy, les bases carbone chez Sunn, la nouvelle collection Sweet Protections et bien d’autres choses encore : voici notre moisson en direct de Châtel.

passportes-dimanche-vojo-2016-paul-humbert-36Vous avez été particulièrement nombreux à venir nous retrouver sur le salon. Pour la première fois, Vojo était partenaire de la Pass’Portes du Soleil et tout au long du week-end, nous avons adoré pouvoir vous rencontrer.

Sans titre2Sans titre3Lecteurs, futurs fans ou simple curieux, merci de la part de toute l’équipe présente (Gaëlle, Marie, Paul, Christophe, Manu et Olivier) d’être venu échanger et poser dans notre studio photo !

Sans titre4Entre deux moments d’affluence, nous en avons profité pour nous échapper et aller rendre visite à nos voisins pour voir ce qu’ils avaient d’intéressant à proposer. Voici notre petite sélection :

Slicy : le garde-boue 100% personnalisable

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-13Pierre-Luc Vaxelaire et Corentin Althusser, dont le nom dit certainement quelque chose aux enduristes (P-L a récemment remporté l’enduro de la Semoy), lancent une toute nouvelle marque de garde-boue 100% personnalisables. Une image, un logo, du texte : tout se pose sur les différents formats proposés afin de s’adapter aux multiples pratiques du VTT.

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-11C’est toujours un plaisir pour nous de pouvoir vous présenter une nouveauté et encore plus quand cette dernière est portée par une équipe de passionnés. Slicy a vu le jour à la Pass’Portes du Soleil après de longs mois de travail, tant sur la partie impression qu’au niveau de l’interface Web qui permet de concevoir son propre garde-boue en ligne.

Slicy vous propose un module de personnalisation de votre garde-boueProposés entre 9 et 17 euros pour les modèles “catalogue”, les tarifs des versions personnalisables évoluent entre 14 et 25 euros.

Sans titreSans l’ajouter pour le moment au catalogue, la toute jeune marque réalise aussi des kits-déco pour personnaliser les vélos, comme ce Transition qui a subi une customisation en règle sur notre stand. Une idée à suivre : www.slicy-products.com

Pivot Switchblade : en mode Super Boost Plus

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-22Le nouveau Pivot Switchblade a déjà fait couler beaucoup d’encre : il s’agit d’un vélo typé enduro, compatible 27,5 Plus et 29″, avec 135mm de débattement arrière sur la suspension arrière de type DW-Link. Il est prévu pour fourches de 150 à 160mm. Jusque là, rien de bien exotique… mais un petit coup d’oeil sur l’arrière nous intrigue.

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-23Les bases sont extrêmement courtes, avec seulement 428mm. Un tel résultat, tout en gardant un bon dégagement du pneu et une compatibilité avec des roues de 29/27,5+ et des boudins de bonne section, impose un changement au niveau du moyeu arrière qui est, tenez-vous bien, en “Super Boost Plus 157”. Eh oui…

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-25Mais selon le créateur de la marque, “il ne faut pas parler de nouveau standard : il s’agit d’un moyeu de DH optimisé au niveau des flasques pour augmenter l’angle des rayons et améliorer la ligne de chaîne. Pour nous, le Boost 148 ne fait pas une assez grande différence sur des vélos à plus grand débattement.” Par défaut, on peut donc utiliser un moyeu de DH pour monter ses paires de roues, en attendant que plus de modèles soient disponibles. Mais DT Swiss, Industry Nine et d’autres ont déjà sauté dans le wagon.

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-24Nous verrons bientôt sur le terrain si ce choix est pertinent et q’il apporte un réel avantage au niveau du plaisir de pilotage et du comportement de la machine, puisque nous avons prévu un test avec l’importateur Mohawk’s.

Knight : l’après Enve

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-19Enve racheté par le même groupe que Mavic, la distribution a changé de mains et Mohawk’s, précédent importateur, a trouvé une alternative : Knight. La marque a d’ailleurs été fondée par des anciens d’Enve.

Au programme, une très vaste gamme de jantes en 27,5 et 29 pouces avec des largeurs comprises entre 22,5 et 45mm, 5 ans de garantie et des tarifs similaires à Enve. Plus d’infos : https://knightcomposites.com

Sunn : le Kern carbonisé

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-9Déjà aperçu sur l’Enduro Jura avec Thomas Lapeyrie, c’est Isabeau Courdurier qui nous a présenté la nouvelle version de son Sunn Kern lors de la Pass’Portes. Le triangle avant n’évolue pas, mais c’est au niveau des bases qu’on remarque un petit quelque chose de neuf…

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-10Du carbone fait son apparition sur l’arrière du vélo. Isabeau nous explique : “On sent un net gain en rigidité et en vivacité du vélo. Il est très tolérant par nature et là, on lui donne un peu de pep’s et un côté plus race. Même pour moi qui suis très légère, c’est un bel apport et les garçons en sont encore plus ravis (Kilian Bron et Thomas Lapeyrie, NDLR).” Aucune info n’est encore donnée quant à une éventuelle mise en production, mais on peut imaginer qu’elle sera rapide dès que les pilotes du team auront validé les bases carbone sur quelques Enduro World Series.

Racer : un grand nom de la protection débarque dans le VTT

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-8Racer est un nouvel acteur dans le monde des protections VTT, mais ce nom vous dit certainement quelque chose puisque la marque a été fondée en France en 1927 et elle est très connue en ski (1 gant haut de gamme sur 3 vendu en station est un Racer !), comme en moto (où on lui doit notamment les premiers gants chauffants).

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-2Cédric Carrez, product manager MTB, nous explique la philosophie de la marque : “J’ai longtemps bossé pour la division moto. Mais nous avons perçu qu’il y avait moyen de faire de belles choses pour le VTT sur base de notre expertise dans d’autres sports. Et comme je suis un vttiste à la base…”. Le gaillard, qui court régulièrement en Enduro World Series pour tester ses produits, poursuit : “Notre importance dans les autres sports nous donne accès à des produits en primeur, comme chez D3O ou SAS Tec, et je peux me reposer sur l’expertise de notre atelier de prototypage situé en France pour développer très rapidement et efficacement les nouveaux produits.”

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-1On trouve dans la gamme des gants, genouillères, coudières et gilets pour toutes les pratiques, du XC/trail à la DH. Pour les pratiques les plus light, dans l’esprit des petites genouillères Bliss et 661 Recon, les Racer Smart Skin utilisent du D3O thermo soudé sur un manchon type néoprène qui assure un serrage homogène sur la jambe, façon bas de contention. Deux fines bandes de silicone empêchent tout glissement. Elles sont proposées à 69,99€ et des coudières existent également.

Pour l’enduro, dans la série Mountain, nous avons remarqué ce gilet avec protection Sas Tec (voir aussi l’image plus haut) qui permet de glisser une poche à eau entre le dos et la protection et de faire sortir le tuyau à gauche ou à droite par de petits orifices prévus à cet effet. Des poches latérales sont également prévues pour un smartphone, des clés, un outil,…

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-6Enfin, la série Motion est la plus haut de gamme, pour l’enduro engagé voire la DH. La particularité est de proposer un gilet modulable avec protections D3O. Les manches/coudières se retirent, comme les protections d’épaules. Il est vendu 189€ complet.

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-5Quant aux genouillères, elles disposent d’un zip YKK sur toute leur longueur afin de pouvoir les retirer sans enlever les chaussures. Elles misent tout sur le maintien et le confort au pédalage, avec un niveau de protection très élevé. Leur prix : 109,95€.

WhiteCrow Tech : changez de pression

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-41On fait parfois des rencontres inattendues dans les allées des salons. C’est le cas avec Xavier Serret, ingénieur en robotique d’origine espagnole, vivant en Belgique, qui met au point actuellement un dispositif permettant de faire varier la pression de ses pneus tout en roulant ! Comble du hasard, celui-ci est développé en collaboration avec un laboratoire de recherche basé à Liège et produit avec des pièces en aluminium usinées à Seraing… à deux pas de la rédac belge de Vojo !

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-40Le système, encore à l’état de prototype, est constitué d’un moyeu relié à la jante par deux valves et qui assure le rôle d’interface entre deux chambres d’air situées dans le pneu, un peu comme sur le système Procore de Schwalbe. L’inventeur nous explique : “Mon système se veut simple et léger. Il se destine aux fatbikes et aux vélos en pneus plus. Dans la chambre interne, placée au plus près de la jante, on trouvera une pression élevée, qui pourra varier de 4 à 7 bars, et mon système permet de faire passer l’air vers la partie en contact avec le sol dans un sens ou dans l’autre pour augmenter ou faire baisser la pression dans une fourchette allant de 0,5 à 1 bar. L’interface entre les deux est assurée par le moyeu, auquel est reliée une commande au guidon, similaire à celle d’une tige télescopique.” Wait and see, mais le gaillard a l’air d’être tout sauf un doux dingue et nous ne manquerons pas de profiter de la proximité géographique pour être parmi les premiers à tester son système.

Smith : place au Rover

Le nouveau casque Smith Rover sera commercialisé à 150 euros en version "classique" et à 180 euros équipé de la technologie MIPS. Un grand choix de couleurs est disponible.Après son très remarqué Forefront, Smith propose un nouveau modèle de casque plus “conventionnel” par son design. Le Rover entre en gamme avec toujours le matériau Koroyd destiné à la ventilation et à l’absorption des chocs.

Le nouveau casque Smith Rover sera commercialisé à 150 euros en version "classique" et à 180 euros équipé de la technologie MIPS. Un grand choix de couleurs est disponible.Le Rover est disponible en de multiples coloris à 150 euros en version “classique” et à 180 euros équipé de la technologie MIPS.

Ride Local Spot : l’Air B&B des guides VTT

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-58Jérôme Birembaut, ancien du groupe PSA, a tout plaqué pour lancer son entreprise. Il eu l’idée de lancer sa plateforme Ride Local Spot après un trip dans le Grand Cayon qui a failli mal se terminer : “J’ai loué un vélo et demandé s’il y avait des guides, mais le shop n’a pas pu me renseigner et on m’a juste donné une petite carte. Sur le trail, des indications avaient été effacées par un orage et je me suis perdu au milieu du désert avec un autre orage en vue. J’ai eu la peur de ma vie. Et j’ai compris l’importance de pouvoir trouver un guide pour rider en sécurité et aussi vraiment découvrir de nouveaux endroits. Mais j’ai constaté qu’il était souvent difficile de trouver les infos sur les moniteurs, ce qu’ils proposent, leurs prix,… D’où l’idée de Ride Local Spot”.

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-59La plateforme, qui est déjà en ligne mais en version test et qui doit encore accueillir un grand nombre de références/guides, propose de montrer au rider toutes les offres présentes autour de sa destination avec des filtres par pratique et niveau de difficulté, puis de réserver en ligne sous forme de tiers de confiance (l’argent n’étant libéré pour le guide qu’une fois la prestation effectuée). La version finale sera pleinement fonctionnelle d’ici la fin de l’année pour permettre les réservations en vue des vacances 2017. Vous pouvez trouver un avant-goût sur www.ridelocalspot.com

Dirtlej : une combi stylée pour le mauvais temps

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-18Il y avait au moins un heureux lors de la journée très arrosée du samedi sur la Pass’Portes : Dirtlej ! La petite marque Suisse, qu’on connaît pour ses kits de protection destinés à sauvegarder la finition de nos belles machines lorsqu’elles sont sur un porte-vélo, sort un nouveau produit avec une combinaison DirtSuit waterproof en une pièce.

Veste et short 3/4 ne font qu’un pour assurer une protection maximale, le tout avec un style particulièrement travaillé qui permet de continuer à ressembler à un rider plus qu’à un pêcheur. Le tarif, bien qu’élevé (189€), reste correct quand on le compare au prix de belles vestes de pluie… sans short.

Sweet Protection : les nouveautés 2017 sont là

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-31Sweet Protection nous a donné un aperçu exclusif sur sa gamme 2017 de casques ! On commence par la nouvelle version de son modèle phare, le Bushwhacker, qui dispose de nouvelles mousses et d’un nouveau système de serrage.

L’aération, qui était déjà un des points forts du modèle, est encore retravaillée. Les prix de ce haut de gamme vont de 190 à 260€ (avec ou sans Mips, carbone ou classique,…)

Un nouveau modèle d’entrée de gamme voit aussi le jour, avec un tarif qui tournera autour des 130€.

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-34Un casque route/xc aéro sera aussi au catalogue, avec option Mips et de petites plaques aimantées qui permettent de refermer avec style le haut du casque pour plus d’aéro ou de protection en cas de pluie ou en hiver.

Deity débarque en France

passportes-dimanche-vojo-2016-paul-humbert-25Deity, marque américaine lancée par des riders et très en vogue actuellement, arrive en France par l’intermédiaire de Performance Parts, déjà distributeur entre autres des vélos Transition ou encore des roues American Classic.

passportes-dimanche-vojo-2016-paul-humbert-26Au programme : des cintres, potences et pédales plates proposés à des tarifs attractifs. Plus d’infos : www.deitycomponents.com

Rocday : le style en mode Polak

Toujours chez Performance Parts, on trouvera bientôt au catalogue les très beaux vêtements de la marque polonaise Rocday. Outre le maillot sympa, on a beaucoup apprécié la finition du short et son look type “jeans”. Cerise sur le gâteau, on peut s’attendre à des tarifs très attractifs puisque le maillot manches longues est à moins de 40€. Plus d’infos : www.rocday.com

Aden Powerkit Pro : l’électrique facile

passportes-dimanche-vojo-2016-paul-humbert-20Aperçu sur le vélo d’un biker Alsacien fan d’Orange et de Hope, ce kit vélo électrique Aden a attiré notre regard. Lancé par une société allemande active dans d’autres domaines de l’industrie, ce kit délivre 3500W et permet de monter jusque 45km/h. Il comporte également une “poignée de gaz” qui fait qu’on peut dire qu’on transforme son vélo en moto électrique. On peut même mettre deux moteurs (un de chaque côté de la roue) pour aller encore plus du côté moto. Un kit seul coûte 2500€ et l’autonomie annoncée va de 1 à 3h selon le type de sortie.

passportes-dimanche-vojo-2016-paul-humbert-21Le biker qui nous l’a présenté roule depuis un an avec ce système. “Même s’il est fort ouvert, il ne craint pas l’eau ni la boue, même si je fais quand même attention car des saletés peuvent se glisser dans les engrenages et il faut nettoyer tout soigneusement. Le montage est très facile. Il suffit de centrer le grand disque cranté sur la roue arrière et de bien l’attacher sur les rayons, de placer le moteur sur la base arrière, le transfo sous la selle et c’est parti. Les batteries sont logées dans un sac à dos avec protection dorsale, pas si lourd que ça au final. Moi qui commence à être un peu âgé, ça me permet de continuer à faire le “kéké” et à prendre du plaisir autant en montée qu’en descente, d’autant que le poids est raisonnable, ce qui permet de préserver le comportement du vélo.” Plus d’infos : www.aden-sports.com

Nicolaï Geometron : plus long que long

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-53Sur le stand, Draille Bike, le Nicolaï Geometron a attiré notre attention, avec son tube supérieur de 640mm en taille M et sa potence de 35mm. L’angle de direction de 62,5° annonce encore mieux la couleur : il est fait pour un pilotage très engagé et des pilotes capables de charger l’avant pour le faire tourner et profiter de son empattement géant. Le tube de selle très droit (77°) est là pour préserver une certaine polyvalence au pédalage. Il n’est vendu qu’avec un amortisseur Fox Float X2 préparé spécialement par Mojo Suspensions.

Early Rider : du bois pour les kids

Passportes_2016_Copyright_Scott_VojoMag-45Petit coup de coeur sur le stand Vaude, avec cette draisienne Early Rider dont le cadre et la fourche en bois sont fabriqués en Grande-Bretagne. En plus, son prix est presque raisonnable : 200€ (du moins avant le Brexit…)

Pour retrouver tous nos articles sur la Pass’Portes 2016, c’est par ici : www.vojomag.com/?s=passportes