Nouveautés 2023 | Scott Solace Gravel eRide : le cousin maléfique

Tech
22 décembre 2022 — Adrien Protano

Après avoir récemment levé le voile sur son VTT à assistance légère, le Scott Lumen, la marque suisse reste dans la même inspiration et dévoile le Solace, un gravel doté d’une assistance légère et au poids contenu. Moteur TQ HPR 50 et batterie de 360 Wh, découvrons ensemble ce nouveau venu : 

À l’image d’autres marques ayant investi le secteur depuis plus ou moins longtemps, Scott se lance à son tour dans le monde de l’e-gravel. La marque suisse ne démarre pas pour autant de zéro dans cette nouvelle aventure au vu de l’expérience qu’elle a déjà pu engranger avec son Addict Gravel, plateforme gravel (dépourvue d’assistance), ainsi qu’avec son Addict eRide, modèle route avec assistance légère (et moteur situé au niveau du moyeu, soulignons-le). Le but de Scott est ici de combler le vide laissé entre ces deux modèles précités, qui se matérialise parfaitement par un modèle gravel doté d’un moteur ! Le cousin maléfique de l’Addict eRide et Gravel est né…il se nomme Solace et pèse 12,56 kg à la naissance.

Toutefois, le plan de Scott avec cette nouvelle plateforme est plus large puisqu’elle vise certes le gravel mais également le segment du vélo d’endurance. Pour ce faire, le Solace est décliné dans une version Solace Gravel, mais aussi une version Solace Road qui partage le même cadre mais sur lequel on retrouve un équipement choisi en conséquence. Aux côtés de ces deux modèles visant respectivement l’e-gravel et l’e-endurance, on retrouve toujours au sein de la gamme l’Addict eRide, l’e-bike route orienté performance.

Jumeau de l’Addict Gravel ?

Au premier coup d’oeil, ce Scott Solace eRide semble être un Addict Gravel de plus, modèle déjà bien connu de la rédaction. Et puis seulement, les yeux se posent sur ce petit truc en plus qu’a le Solace… Un moteur, mais cela nous y reviendrons !

Comme pour la majorité des vélos à l’heure actuelle, la structure en carbone peut être séparée en plusieurs zones bénéficiant chacune d’une réflexion et d’un traitement particuliers dans sa construction. Dans une optique de rigidité, le boîtier de pédalier et la douille de direction sont ainsi renforcés tandis que les haubans, plus fins, ont pour but de favoriser le confort.

Pour le reste, le Solace paraît être le parfait jumeau de cet Addict Gravel avec un cadre sensiblement identique, reprenant par exemple la forme en “D” des différents tubes, synonyme d’un aérodynamisme accru.

La marque de Givisiez ne s’en cache pas : la philosophie a été de reprendre pour base de ce Solace une plateforme ainsi qu’une géométrie connues de la marque et qu’elle estime abouties. Le tableau de géométrie ne trahira pas les propos de Scott : le Solace a hérité de la quasi totalité des cotes de géométrie de l’Addict Gravel.

Comme pour l’Addict Gravel, la géométrie du Solace (en taille 54) se caractérise ainsi par un reach de 387 mm, un angle de tube de selle à 73,5° et un angle de direction à 71°.

La seule différence notable avec l’Addict Gravel réside au niveau des bases où le Solace propose une longueur de 435 mm, soit 10 mm de plus que l’Addict Gravel (et ses bases de 425 mm). Par rapport à l’Addict eRide, le Solace présente par contre un empattement plus long et un angle de direction plus fermé.

Un bout de chemin avec TQ

Pour donner vie à ce châssis, Scott a décidé de travailler avec TQ et son moteur HPR 50. Cela ne vous rappelle rien ? Eh oui, il s’agit bien du même moteur que sur l’e-bike léger de la marque suisse présenté récemment, mais également sur certains autres e-bikes de la concurrence tel que le Trek Fuel EXe ou le BMC Fourstroke AMP LT

Si vous voulez tout savoir en détails sur ce fameux moteur TQ HPR 50, rendez-vous dans cet article détaillé. Pour le reste, nous nous contenterons ici de rappeler qu’il s’agit d’un des plus petits moteurs du marché en termes de dimensions et de poids. Il ne pèse que 1,8 kg et mesure 8 cm de diamètre pour 50 Nm de couple.

Batterie de 360 Wh et range extender

Côté batterie, le Solace eRide embarque une batterie de 360 Wh intégrée au niveau du tube diagonal. Comme pour la majorité des e-bikes du moment, un « range extender » (à savoir une batterie additionnelle, disponible en option) de 160 Wh peut venir gonfler l’autonomie de ce Solace.

Pour clôturer ce chapitre concernant la motorisation, remarquons que la gestion de ce petit moteur s’effectue exclusivement au moyen de l’écran de données situé sur le haut du tube supérieur. Scott a ici fait le choix de se passer de la traditionnelle commande au guidon que l’on retrouve généralement sur les e-bikes, pour se contenter d’un unique bouton positionné juste en dessous de l’écran. Celui-ci permet ainsi de naviguer entre les 3 modes d’assistances disponibles via une simple pression, tandis qu’une double pression permet de faire varier les écrans de données. 

L’application TQ permet de personnaliser à l’aide de son smartphone chacun des modes d’assistance via une connexion Bluetooth, tandis que la connexion ANT+ de ce petit écran supporte l’association à un GPS.

Intégration : « bon sang ne saurait mentir »

Comme pour les récents modèles de la marque suisse, le Solace joue la carte de l’intégration, devenue partie prenante de l’ADN de Scott. Le cockpit est épuré grâce au passage interne des câbles, que ce soit sur la version équipée du combo cintre-potence en une pièce ou sur les autres modèles avec cintre et potence séparés. Les câbles passent par le jeu de direction et sont ensuite guidés à travers le cadre.

Il faut souligner qu’il est possible d’ajuster la hauteur du cintre sans avoir à refaire tous les passages de câbles grâce a des entretoises “coupées en deux”. Pour les plus pointilleux, il convient également de mentionner qu’afin de faire passer la gaine du frein avant, le pivot de fourche est percée.

Equipement pensé pour le gravel

Dans cette version haut de gamme simplement dénommée « 10 » et au coloris signature jaune moutarde, le Scott Solace Gravel bénéficie d’un montage luxueux.

Sur ce Solace Gravel 10, Sram est en charge de la transmission avec un groupe Force XPLR eTAP AXS couplé à une cassette de 10-44 et un plateau de 42 dents. Le moteur TQ est quant à lui équipé de manivelles en carbone.

Sram est également aux commandes au niveau du freinage avec une paire de Force eTAP. Pour freiner la machine de 12,56 kg, des disques flottants de 160 mm avant/arrière sont prévus par Scott.

Une jolie paire de roues carbone Syncros Capital 1.0 d’une largeur interne de 24 mm équipe ce Solace Gravel 10. Celles-ci sont chaussées de pneumatiques Schwalbe G-One Overland EVO en 700X50, et qui bénéficient de la construction « Super Ground » issu de la gamme VTT de la marque allemande.

Comme à son accoutumée désormais, Scott orne son montage haut de gamme d’un magnifique poste de pilotage monocoque en carbone Syncros Creston iC SL X , là où les versions plus abordables doivent se “contenter” d’un cintre Syncros Creston 1.0 X carbone et d’une potence RR 2.0 du même fabricant.

Pour le reste, c’est une tige de selle Duncan SL Aero et une selle Tofino Regular 1.0 de chez Syncros que l’on retrouve sur ce Solace Gravel 10.

Comme pour l’Addict Gravel, Syncros offre une large gamme d’accessoires compatibles tels qu’une lampe, différentes sacoches, un garde-boue ou même encore une béquille. Il convient également de préciser que le vélo peut embarquer 2 porte-bidons (ou un bidon et la batterie additionnelle positionnée dans le second).

Versions, prix et disponibilité

La version que vous avez pu apercevoir sur les images illustrant cet article est le Solace eRide 10, modèle le plus onéreux de la gamme. Au-delà de cette version, Scott propose 2 autres montages ainsi qu’un modèle Contessa, à savoir une déclinaison pensée pour les femmes. La gamme complète est donc ainsi composée de :

  • Solace Gravel eRide 20 : transmission Sram Rival XPLR eTAP AXS couplée à une cassette de 10-44 dents et un plateau de 42 dents, freins Sram Force eTap avec disques de 160 mm avant/arrière, roues carbones Syncros Capital 1.0, pneus Schwalbe G-One Overland EVO, cintre Syncros Creston 1.0 X carbone, potence Syncros RR 2.0 et tige de selle Syncros Duncan SL Aero.
  • Solace Gravel eRide 30 : transmission Sram Rival 11 vitesses, freins Sram Rival avec disques de 160 mm avant/arrière, roues Syncros Capital 2.0, pneus Schwalbe G-One Overland EVO, cintre Syncros Creston 2.0, potence Syncros RR 2.0 et tige de selle Syncros Duncan SL Aero.
  • Contessa Solace Gravel eRide 15 : transmission Sram Rival 11 vitesses, freins Sram Rival avec disques de 160 mm avant/arrière, roues Syncros Capital 2.0, pneus Schwalbe G-One Overland EVO, cintre Syncros Creston 2.0, potence Syncros RR 2.0 et tige de selle Syncros Duncan SL Aero.

Le Solace est dès à présent disponible.

Plus d’infos : https://www.scott-sports.com