Nouveauté 2023 | Ibis Oso : l'audace californienne !

Tech
6 octobre 2022 — Adrien Protano

Ibis vient de rentrer dans la grande famille du VTT à assistance électrique, avec son nouveau modèle : le Oso ! Au-delà de simplement électrifier son modèle enduro (le Ripmo), la marque californienne propose ici une nouvelle plateforme visuellement audacieuse !  Faisons ensemble le tour du propriétaire : 

Voilà qui va ouvrir des débats et amener des avis bien tranchés : Ibis a choisi de s’évader visuellement du reste de sa gamme, mais aussi de la majorité de l’offre VTTAE actuelle. Le cadre entièrement en carbone est plutôt disruptif, avec ses basses arrière hors de toutes proportions et son architecture asymétrique !

La plateforme offre 170 mm de débattement à l’avant et 155mm pour l’arrière. L’Ibis Oso bénéfice de la cinématique de suspension DW Link, à savoir un point de pivot virtuel (pour les plus curieux : Petit lexique illustré du VTT : toutes les clés pour comprendre). Ibis travaille ici en terrain connu puisque l’on retrouve cette cinématique sur le Ripmo ou encore le Mojo de la marque californienne. Mais on la retrouve ici dans une interprétation inédite.

Au niveau des suspensions, Fox a choisi une fourche Float 38 Performance et un amortisseur X2 Performance Elite. Ce dernier est positionné de manière décalée, avec le cadre qui le contourne d’un seul côté (opposé à la transmission).

Le montage d’un amortisseur à ressort est envisageable selon Ibis mais uniquement pour certains modèles compatibles, dont la liste figure sur le site web de la marque. Qui peut le moins peut le plus : le débattement arrière peut être porté à 170mm en effectuant un changement de l’entraxe de l’amortisseur; tandis que le montage d’une fourche en 180 voire 190 mm de débattement est également accepté par l’Oso…

Côté assistance, le choix d’Ibis s’est porté sur le Bosch Performance Line CX couplé à une grosse batterie de 750 Wh, accessible via une ouverture placée directement sur le côté gauche du tube diagonal. Attention toutefois, pour la plus petit taille de cadre (S), où c’est une 625 Wh que l’on retrouve, et ce en raison du manque de place pour y intégrer une plus grosse batterie.

Le contrôle du moteur s’effectue via l’écran Bosch Kiox 300 et la commande LED juste à la poignée gauche.

La géométrie de l’Ibis Oso évolue fortement en fonction de la taille du cadre : ainsi le reach passe de 430mm en taille S à 540mm en XL, une jolie différence tout de même ! Aussi, les bases arrière sont de 439mm en S/M tandis que sur les deux plus grandes tailles, elles mesurent 444mm. L’angle de tige de selle varie au fil des tailles également, et passe plus précisément de 77° en taille S/M à 79° pour le XL. L’angle de direction est par contre toujours de 64°.

Autre détail important qu’il faut souligner, la taille des roues varie selon la taille du cadre. Ainsi, les cadres en taille S et M sont proposés en montage mulet, à savoir une roue de 29″ à l’avant et une de 27,5″ à l’arrière. Pour les tailles L et XL, c’est un montage entièrement en 29 pouces.

Finalement, ce nouveau venu californien ne craint pas l’obscurité ! Il est équipé de série d’un sytème d’éclairage avant et arrière. Un point assez rare sur un VTT à usage plutôt sportif/loisir et qui mérite d’être souligné.

L’Ibis Oso est disponible dans 2 coloris : un joli vert pastel (Forest Service Green) et un bleu plus énergique (Storm Blue).  Une seule version, déjà disponible, est commercialisée pour le moment pour un tarif de 12 498€. Une garantie de 7ans est prévue sur le cadre par Ibis.

Pour plus d’infos : https://www.ibiscycles.com