Nouveauté | Niner se lance dans l'e-bike !

Tech
10 juillet 2020 — Léo Kervran

Niner, la marque américaine précurseur du 29″ (depuis sa création en 2004, soit 10 ans avant la majorité du marché !), faisait partie des désormais rares fabricants de vélo qui ne comptent pas d’e-bike dans leurs gammes. Erreur ou choix fort, chacun pouvait l’interpréter comme bon lui semblait, mais c’est désormais de l’histoire ancienne puisque la marque présente la série des e9, deux VTTAE tout-suspendus en aluminium et moteur Bosch. Voici ce qu’il faut retenir.

La famille e9 comporte donc deux modèles, le polyvalent RIP e9 et le plus engagé WFO e9. Avec ses 150 mm de débattement (160 mm à l’avant) et ses roues de 29″, le premier cité vise un programme de type trail/all-mountain, où l’on part rouler sans trop se préoccuper de ce que l’on rencontrera, sachant que le vélo saura y faire face à la montée comme à la descente.

En revanche, le WFO e9 met clairement sa polyvalence de côté pour offrir le maximum de plaisir à la descente. Avec ses 180 mm de débattement, sa roue de 27,5″+ à l’arrière (toujours en 29″ à l’avant) et son amortisseur à ressort, il est présenté par Niner comme un vélo de descente capable de remonter par ses propres moyens, sans télésiège ou navette.

Côté assistance, la marque basée à Fort Collins dans le Colorado a fait confiance à Bosch avec son moteur Performance CX Line et la batterie 625 Wh, bien à l’abri derrière une solide protection mais néanmoins amovible. Pour lue commander, ce n’est pas l’ultra-complète console déportée Kiox que l’on retrouve mais bien la Purion, plus simple et un peu plus volumineuse, mais peut-être plus ergonomique.

La géométrie est, comme souvent sur les e-bikes, moderne mais sans excès et loin des “expérimentations” que l’on peut voir même chez les grandes marques sur des vélos classiques. Les deux vélos partagent de nombreuses cotes, comme le reach (445 mm en taille M), la longueur des bases (450 mm) ou l’angle du tube de selle (76°). En revanche, l’angle de direction est un peu plus couché et le boîtier de pédalier un peu plus haut sur le WFO e9 (à droite), conséquences de son débattement plus important.

En ce qui concerner la suspension, Niner abandonne pour l’occasion son célèbre système de suspension CVA avec biellette sous le boîtier de pédalier et revient sur une architecture de type 4 Bar Linkage (voire notre lexique des cinématiques), bien plus compatible avec la présence du moteur. Un petit flip-chip est présent sur l’ancrage inférieur de l’amortisseur et permet de faire varier légèrement la géométrie des deux vélos.

Les deux vélos ne sont disponible que dans un seul montage pour l’instant, cohérent et sans “sacrifice” sur un poste en particulier mais dont le rapport qualité/prix est loin d’être la qualité première : transmission Sram SX Eagle, suspensions Rock Shox Yari RC / Super Deluxe (ressort et gamme Select pour le WFO, air et Select+ pour le RIP), freins Magura MT5, roues Stan’s Flow D et tige de selle KS Lev SI, pour un tarif aux alentours des 6 000 $ (5 995 $ pour le RIP e9, 6 295 $ pour le WFO).

Plus d’informations : ninerbikes.com