Nouveauté | Evil Epocalypse : un "gros" quelque chose en plus

Tech
11 août 2022 — Léo Kervran

Et une de plus ! Ou de moins, ça dépend de quel côté on voit les choses. Evil rejoint à son tour les marques qui comptent un e-bike dans leur gamme avec la sortie de l’Epocalypse, un gros bébé en 29″ et 166 mm de débattement inspiré du Wrecknoning. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce vélo :

Deux ans de développement ont été nécessaires pour concevoir cet Epocalypse, qu’Evil présente comme un Wreckoning à assistance électrique, ni plus ni moins. Vu les capacités de l’enduro/freeride de la marque de Bellingham, voilà qui promet…

Côté assistance, Evil a retenu la solution Shimano au complet : moteur EP8 et batterie intégrée de 630 Wh, qui peut se retirer par le dessous du tube diagonal. On note la jolie intégration du bouton de démarrage, discrètement caché sous le tube supérieur.

Le cadre est en carbone à l’avant comme à l’arrière et seules les multiples biellettes de l’iconique suspension Delta, une des clés de l’identité de la marque, restent en aluminium. Comme évoqué en introduction, l’Epocalypse développe 166 mm de débattement à l’arrière, pour 170 mm à l’avant.

Malgré le débattement assez important et le positionnement, la géométrie devrait offrir une certaine polyvalence au vélo : angle de direction de 65,3°, angle de tube de selle à 77°, reach de 462 mm en taille M et bases plutôt courtes (pour un e-bike) de 442 mm.

Comme d’habitude sur les vélos Evil, on dispose en plus d’un flipchip pour passer la géométrie en X-Low et l’axe de roue arrière est au standard Superboost 157 mm, qui doit permettre de construire des roues encore plus rigides et fiables. Un jeu de direction ajustable Works Components (± 1° ou 1,5°) peut également être installé, même si cela ne figure pas dans les composants d’origine.

Deux montages figurent au catalogue, tous deux uniquement disponibles en coloris Wasabi Shadow. Le premier est à base de Shimano Deore XT, suspensions RockShox Zeb et Super Deluxe Coil Ultimate, roues Industry9 (jantes Enduro S, moyeux Hydra) et devrait coûter autour 11 999 €. Plus exclusif encore, l’autre profite de suspensions Fox 38 Grip 2et Float X2 Factory ainsi que de roues Evil Loopholes (moyeux Industry9 Hydra) pour faire grimper le tarif à 13 999 €.

On notera que cet Epocalypse ressemble beaucoup au Yeti 160e sur le papier : géométrie similaire, débattement presque identique, même ensemble transmission + assistance Shimano au complet… S’il s’avère aussi réussi que la bête des montagnes (lire notre essai : Test | Yeti 160e : Veni, vidi, vici), cet Evil devrait nous séduire rapidement !

Plus d’informations : evil-bikes.com