Nouveauté 2020 | BH Ultimate Evo : light et radical

Tech
27 novembre 2019 — Olivier Béart

Il a déjà été aperçu sur les circuits de coupe du monde, le voilà désormais en vente libre : le nouveau BH Ultimate Evo montre que le semi-rigide n’est pas mort, et que la marque espagnole en est convaincue. Avec son cadre annoncé à moins de 900g et ses formes originales à plus d’un titre, il fait plus qu’attirer l’œil. Nous en avons reçu un exemplaire à la rédaction et en voici la présentation avant un essai complet !

Même si les tout-suspendus sont aujourd’hui majoritaires sur les circuits de coupe du monde, pour certaines épreuves, le semi-rigide se justifie toujours. Idem pour certaines pratiques et certains bikers qui préfèrent toujours la légèreté et le rendement ultime des rigides.

Après, il y a différentes façons de concevoir ces fameux hardtails. Et chez BH, on a bien sûr voulu viser un poids plume, mais aussi un vrai confort sur le triangle arrière et une géométrie à la pointe des tendances actuelles.

Pour ce qui est du poids, BH annonce 840 g en taille M. Ce n’est pas loin des 790 g du Specialized Epic HT et on se situe dans les mêmes valeurs que Scott avec son mythique Scale. C’est aussi un bon 150 g de moins que son prédécesseur qui ne passait pas vraiment sous la barre du kilo.

Pour cela, BH a cherché à alléger chaque partie du cadre, à optimiser les couches de carbone et a revu à la hausse le pourcentage de fibres Toray T1100G, parmi les plus légères disponibles actuellement sur le marché. Le procédé de fabrication fait appel à un moulage interne à noyau creux qui permet d’augmenter le taux de compaction des fibres et de contrôler avec finesse les épaisseurs dans chaque zone, ce qui est une des clés pour arriver au résultat que vous avez sous les yeux.

Du côté de la rigidité, celle-ci a été augmentée au niveau de la direction et du boîtier de pédalier (Pressfit BB92) par rapport au modèle précédent, mais elle a aussi été diminuée dans d’autres zones du cadre.

Il en va ainsi au niveau des haubans et du tube de selle qui ont vu leur layup de carbone travaillé dans l’optique d’une déformation contrôlée afin de bien dissiper les vibrations.

La forme des haubans est aussi très particulière. Ils sont non seulement (légèrement) courbés verticalement, ce qui est assez classique, mais ils sont surtout fortement cintrés latéralement pour les aider à travailler dans toutes les directions en matière d’absorption des impacts.

Nous le vérifierons lors de notre test, mais le pilote star du team, Carlos Coloma, a plusieurs fois choisi son nouveau hardtail plutôt que son Lynx Race suspendu cette saison, y compris sur des épreuves qui ne se prêtaient a priori pas vraiment à l’usage d’un semi-rigide (Nove Mesto par exemple).

Géométrie

BH est connu pour proposer depuis plusieurs années des géométries très contemporaines et même avant-gardistes à certains égards. Le modèle précédent nous avait déjà beaucoup plu pour cela. Et c’est donc assez logiquement que le nouveau BH Ultimate Evo continue dans la même voie et n’a pas eu besoin de subir de gros bouleversements.

Le reach est tout de même augmenté de 10 à 20mm selon les tailles et l’angle de direction passe de 69 à 68° dans le but de donner encore plus confiance en descente et d’améliorer l’efficacité. Quant aux bases, elles sont hyper courtes, avec seulement 420mm !

Dans le détail

BH a voulu aussi son nouvel Ultimate Evo plus poussé au niveau des petits détails. Il est par exemple doté d’un jeu de direction Acros BlockLock qui permet de limiter la rotation du guidon à 150° pour éviter les contacts du poste de pilotage avec le cadre.

On note aussi que BH a retenu une fixation de type FlatMount pour le frein arrière. Il nécessite un adaptateur, mais il permet surtout de ne pas mettre de filetages dans le cadre et de faire des trous de plus petite taille, permettant de moins renforcer cette zone habituellement complexe.

My BH Unique : la personnalisation à la BH

Vous aurez peut-être remarqué que la peinture du modèle que nous vous présentons ici n’est pas reprise au catalogue. C’est normal : il s’agit d’une peinture custom, issue du nouveau programme My BH Unique VTT qui permet à chaque client de choisir la finition et les couleurs de son vélo parmi une très vaste palette.

Cette personnalisation ne sera pas gratuite, mais proposée à un tarif très raisonnable (de l’ordre de 300€). Et on peut vous dire que le résultat est superbe dans le cas de notre exemplaire !

Versions et tarifs

La gamme BH Ultimate EVO se décline en 5 modèles disponibles à partir de 2 999 €, et culmine avec le montage en SRAM XX1 Eagle AXS présenté ici et qui est affiché à 6999€.

Nous vous proposerons très bientôt un test de cette nouvelle machine de rêve pour voir ce qu’elle a réellement dans le ventre.

D’ici là vous pouvez découvrir l’ensemble de la gamme en détails ici : https://www.bhbikes.com/fr_BE/ultimate
Merci au Val Benoît, à Liège, de nous avoir accueillis pour ce shooting !