Neopos : Formula repense les Volume Spacers

Tech
5 avril 2018 — Pierre-Jean Nicot

Ils ressemblent à des bouchons en liège, mais c’est une nouveauté tout ce qu’il y a de plus sérieuse que présente Formula : les Neopos. Par rapport à des “tokens” standards en plastique, fixes et incompressibles, ces “volume spacers” d’un nouveau genre doivent permettre de gérer plus finement la courbe de compression d’une fourche à air . Découverte et explications.

Formula évoque une “innovation simple et en même temps une révolution“. La marque italienne, qui continue d’engranger de l’expérience en matière de suspensions, promet rien moins que le “feeling et le confort d’une fourche à ressort, mais avec la légèreté et les possibilités de réglages d’une suspension à air“. L’objet de cette déclaration : le Neopos, un “token” – ou “volume spacer” – d’un nouveau genre, dont la R&D a débuté en 2011.

Un volume spacer est habituellement composé de plastique dur, et donc incompressible. De plus, sa position dans la chambre d’air de la fourche est fixe. Le Neopos, pour “new positive”, change ces deux principes : le token nouvelle génération de Formula est compressible et “flotte” librement dans le volume d’air.

Avant de présenter le Neopos plus en détails, revenons sur le rôle d’un token. Ce petit objet est devenu très à la mode ces dernières années. Un volume spacer permet de… faire varier le volume d’air à l’intérieur d’une fourche. Oui, mais encore ? Lorsqu’on ajoute un ou plusieurs de ces cylindres dans la chambre d’air, la fourche va se durcir en fin de course. C’est un réglage intéressant pour qui veut conserver de la sensibilité sur les petits chocs (grâce à une pression adaptée) sans risquer de talonner sur les gros chocs, pour schématiser. Au contraire, en enlevant des tokens, la courbe de compression devient plus linéaire, au risque d’aller en butée trop facilement. A pression égale, on peut donc obtenir ou une fourche plus ou moins progressive grâce à ces “cales” !

Pour Formula toutefois, les spacers traditionnels n’offrent pas un fonctionnement idéal. Avec ses Neopos compressibles, la marque promet une courbe de compression plus linéaire, sans renoncer au “nécessaire soutien en milieu de débattement“. “Avec Neopos, vous obtenez l’effet désiré d’un spacer traditionnel sur la première moitié du débattement, mais sans une montée abrupte sur la fin de la courbe de compression“, explique Formula. En clair : jusqu’à la fin de la compression, le Neopos est censé offrir un feeling progressif. La proposition de Formula est de pouvoir exploiter tout le débattement sans ressentir aucune “brutalité” lorsque la butée est proche.

Formula fournit une illustration de ce qu’il se produit dans la fourche lors de la compression :

Sans volume spacers. Fourche compressée, le volume d’air se réduit dans la chambre : la pression augmente.

Avec des volume spacers traditionnels, l’augmentation est encore plus marquée. C’est l’effet recherché mais…

…Nous voyons que l’augmentation de la pression est plus “lissée” ici, avec les Neopos. Encore une fois, ces illustrations proviennent du fabricant et sont donc à considérer comme… des illustrations théoriques, mais elles montrent bien ce que le Neopos est censé accomplir.

Un élément à prendre en compte : la vitesse de compression a une influence sur le fonctionnement de la cartouche d’air. En résumé : par rapport à une fourche à ressort mécanique, qui offre une constance de fonctionnement quelle que soit la vitesse de compression, un ressort à air procure un feeling plus “nerveux” et beaucoup moins “prévisible” selon les termes de Formula. La courbe ci-dessus montre la “réponse” d’un ressort mécanique face à une vitesse de compression qui varie par nature sans arrêt : sans surprise, en effet !

Pour tenter de reproduire cet effet, le Neopos va se compresser en fonction de la vitesse de compression de la fourche, mais se détendre à un rythme constant, toujours le même. On imagine que les efforts en R&D ont principalement servi à obtenir ce comportement particulier.

Voici donc une dernière illustration des effets attendus du Neopos : un fonctionnement plus linéaire quelle que soit la sollicitation reçue par la fourche, synonyme de meilleur contrôle pour le pilote.

Comme pour un spacer traditionnel, l’installation ne demande pas d’expertise particulière : dégonfler la fourche, ouvrir la cartouche, insérer le ou les spacers, et refermer.

Les Neopos sont compatibles avec toutes les fourches Formula en plongeurs de 35mm : Selva, Nero R, Thirthy-Five. 3 tokens sont utilisables au maximum, quel que soit le débattement. A compter du mois de mai, les fourches de descente Nero R seront mêmes fournies avec deux Neopos dans la chambre positive, sans besoin d’en moduler le nombre pour régler finement la fourche, grâce aux possibilités de customisation embarquées sur ce modèle.

Les Neopos sont disponibles dès maintenant. Un lot de 3 tokens coûte 29€.

Le site de Formula : http://www.rideformula.com/

Pour en savoir plus sur les tokens, n’hésitez pas à relire notre test du MRP Ramp Control, un concept d’un autre genre : https://www.vojomag.com/test-mrp-ramp-control-les-tokens-a-portee-de-main/