EWS #7 | Northstar : Rude et Courdurier prennent les commandes

Sport
25 août 2019 — Christophe Bortels

Deux semaines après Whistler, voici la Californie ! Et comme la plupart des manches cette saison, la course de Northstar, 7e des 8 étapes de l’Enduro World Series 2019, se déroule sur deux journées. Voici les classements au terme des deux premières spéciales du samedi !

Hommes

C’est peu dire qu’on attendait avec impatience le duel entre Martin Maes et Richie Rude… Le Belge avait remporté les trois premières manches de la saison avant d’être suspendu pour usage d’un agent masquant, l’Américain s’était quant à lui imposé sur deux des trois manches suivantes pour son retour après une suspension de 8 mois pour dopage. Northstar est donc la première course de la saison où les deux pilotes sont au départ !

Et la confrontation tourne pour l’instant à l’avantage de Richie Rude. C’est dès la première spéciale que l’Américain a forgé son leadership, s’imposant de manière autoritaire avec plus de 7 secondes sur la concurrence, dont Martin Maes, 2e de cette SP1. Rude ne signera ensuite que le 5e temps sur la SP2, cette fois juste derrière Maes, mais l’avance acquise auparavant sera suffisante pour qu’il conserve la tête du classement au terme de la première journée.

Rude devra se méfier de Maes en 2e journée, mais aussi (ou surtout) de Sam Hill. 3e dans la même seconde que Maes sur la SP1, l’Australien a tout simplement remporté la SP2 et occupe pour l’instant la 2e place du général à moins… d’une seconde de Rude ! Sur la troisième marche du podium provisoire, on retrouve actuellement le surprenant Mitch Ropelato, 7e de la SP1 puis 2e à 2 secondes de Sam Hill sur la SP2. Martin Maes et Adrien Dailly complètent le top 5, suivis de Kevin Miquel (6e), Jesse Melamed (7e), Matt Walker (8e), Cody Kelley (9e) et Elliott Heap (10e).

Remi Gauvin n’est pour l’instant que 14e, Dimitri Tordo 15e, Robin Wallner 17e et Florian Nicolai (photo), leader du général après les 6 premières manches de la saison, seulement 19e.

Quant à Ed Masters, vainqueur d’une manche cette saison et qui occupe pour l’instant la 2e place du classement EWS, il avait bien entamé la course avec une 4e place dans la SP1… avant de chuter et de se blesser dans la SP2. Il n’a pas terminé. Le premier verdict fait visiblement état d’un poignet cassé. Le Néo-Zélandais pourrait être out pour le reste de la saison et raterait donc la manche finale à Zermatt ainsi que le Trophée des Nations, pour lequel il s’était qualifié aux côtés de Matt Walker et Cole Lucas.

Dames

On prend la même et on recommence : devinez qui a raflé les deux spéciales du jour et mène donc la course ? Eh oui, Isabeau Courdurier ! La Française s’impose avec plus de 9 secondes dans la SP1 puis pratiquement 2 secondes dans la SP2, à chaque fois devant Noga Korem qui occupe donc logiquement la 2e place provisoire. Andréane Lanthier-Nadeau complète pour l’instant le top 3, devant Ines Thoma et Morgane Charre. 3e de la SP1, Katy Winton recule à la 7e place du classement après avoir seulement signé le 11e temps dans la SP2.

U21

Va-t-on assister à un sursaut d’orgueil d’Antoine Vidal en 2e journée ? Le jeune Français s’est en tout cas fait surprendre lors de cette première journée de course. Il s’était pourtant imposé de 2 secondes dans la SP1 devant l’Américain Duncan Nason… avant que ce dernier ne lui reprenne pas moins de 7 secondes sur la SP2 et en profite pour prendre la tête de la course. C’est le Canadien Kasper Woolley qui occupe actuellement la 3e place.

Rien n’est joué non plus chez les dames U21 où Lucy Schick mène les débats après un scratch dans la SP1 et une 2e place dans la SP2. Elle devra toutefois se méfier de l’Américaine Isabelle Naughton, victorieuse sur la SP2,  qui n’est qu’à 8 secondes, Paz Gallo Fuentens n’étant pas bien loin non plus.

Masters

Du côté des aînés, on est bien parti pour à nouveau assister à une belle passe d’armes entre Karim Amour, champion en titre, et Cédric Ravanel, son principal outsider cette saison. Ce dernier a raflé la SP1 devant son compatriote pour seulement 1 seconde, mais Karim Amour a ensuite frappé très fort en s’imposant dans la SP2 et reléguant Cédric Ravanel, 3e, à plus de 16 secondes ! L’Américain Dan Krenicki s’intercalle entre les deux Français sur cette spéciale et complète pour l’instant le podium provisoire. On notera aussi l’actuelle 4e place de Geoff Kabush, l’ancienne gloire du XC, qui peut encore viser le podium puisqu’il n’est qu’à 6 secondes de Krenicki.

Chez les Dames Master 35+ enfin, Alba Wunderlin a remporté les deux premières spéciales avec pratiquement 1 minute puis 30 secondes d’avance et bénéficie donc pour l’instant d’une confortable avance sur un trio d’Américaines.

Ce dimanche, ce sont 4 nouvelles spéciales qui sont au programme, et les pilotes entameront les débats par la Queen Stage et ses précieux points pour le classement général.

Classements après la première journée :

Download (PDF, 624KB)