EWS 2021 | La Thuile, épisode 2 : les résultats de la Pro Stage

Sport
10 juillet 2021 — Christophe Bortels

Ce samedi après-midi, la Pro Stage donnait le départ de la deuxième course de la semaine à La Thuile. Une seule spéciale au programme avant les quatre de demain, mais déjà de précieux points à récolter pour le classement général des Enduro World Series !

Allez, petit rappel pour les distraits : la Pro Stage, grande nouveauté de la saison, fait office de première spéciale de la course et se déroule la veille de la “vraie” journée de compétition. Une sorte de mise en jambes, donc, mais avec quelques particularités. Tout d’abord, c’est une spéciale qu’on retrouvera plus tard dans la course puisque, comme jeudi dernier, elle fera office d’ultime spéciale pour clôturer l’épreuve ce dimanche. Mais en version Pro Stage, “Vertical” (c’est son nom) a été remaniée : elle est plus courte, les pilotes partant d’un peu plus bas, et propose un parcours légèrement différent en fin de spéciale, après le fameux gros rock garden.

Autre particularité, et pas des moindres, il y a des points à récolter pour le classement général sur cette Pro Stage. Chez les Elites hommes et femmes, c’est le top 5 qui est récompensé (25 points pour le 1er), tandis que les 3 premiers U21 et Masters engrangent des unités (15 points pour le 1er). Ce n’est pas négligeable, et ça peut même s’avérer déterminant au terme de la saison quand on voit par exemple que, avant cette course, 65 points seulement séparaient Richie Rude et Jack Moir en tête du classement des EWS.

Enfin, les résultats déterminent l’ordre de départ pour demain (les plus rapides partant en dernier), mais uniquement pour le top 5 hommes et top 3 femmes. Sur ce, plongeons-nous dans les résultats de cette Pro Stage !

Hommes

Le retour du mouchoir de poche ! Jeudi, Richie Rude et Jack Moir s’étaient tenu quasi toute la journée dans la même seconde. Eh bien c’est reparti dès cette Pro Stage, que l’Américain remporte avec à peine… 0.97 seconde d’avance. Moir est donc 2e, en embuscade, et c’est le jeune Suédois Zakarias Johansen qui s’empare de la 3e place dans cette spéciale.

Le top 5 est complété par Ed Masters et Jesse Melamed qui perdent 5 secondes sur Rude. Derrière, on retrouve deux Français : Kevin Miquel (6e) et Adrien Dailly, (7e) suivis de Slawomir Lukasik (8e), d’un autre Français en la personne d’Alex Rudeau (9e), et de Matt Walker qui complète le top 10.

Antoine Vidal est 16e, Flo Nicolai 21e, Robin Wallner 22e, Sam Hill 30e, Dimitri Tordo 57e et Damien Oton 66e.

Pas de trace en revanche de Martin Maes dans le classement, et pour cause. Victime d’une commotion suite à sa chute dans la dernière spéciale jeudi, le Belge a dû faire l’impasse sur la course de ce week-end.

Femmes

Surprise chez les Femmes : on attendait Isabeau Courdurier ou Mélanie Pugin, c’est finalement Andréane Lanthier Nadeau qui s’illustre dans cette Pro Stage, et avec la manière ! Elle entamera en effet la journée de course de demain avec une avance de pas moins de 7 secondes. Enfin, si tout va bien, parce que la pilote canadienne s’est fait mal à la cheville dans le pierrier de fin de spéciale et est partie faire des examens à l’hôpital…

Pour l’instant, c’est Noga Korem qui pointe à la 2e place du classement provisoire, devant Mélanie Pugin à 8 secondes d’ALN. Harriet Harnden et Isabeau Courdurier, victime d’une crevaison, complètent le top 5 de cette spéciale avec 9 bonnes secondes de retard sur la 1ère place.

Derrière, on retrouve Ella Connoly (6e), Morgane Charre (7e) et Raphaela Richter (8e), toutes trois à 12 secondes, suivies de Miranda Miller (9e à + 13.86 s) et Bex Baraona (10e à + 14.55 s).

U21

C’est d’emblée très serré chez les plus jeunes puisque les trois plus rapides de cette Pro Stage se tiennent en effet en moins… d’une demie seconde ! Et cororico, c’est le Français Francescu Camoin qui signe le scratch, devant Luke Meier-Smith – qui a gagné jeudi – et Jackson Goldstone. Mais attention, Jamie Edmondson est en embuscade à une grosse seconde du trio et le vainqueur des deux premières manches à Val di Fassa aura à coeur de remettre les pendules à l’heure demain…

Chez les femmes U21, où elles n’étaient que trois au départ, l’Italienne Sophie Riva signe le meilleur temps devant la Slovaque Simonka Kuchynkova (+ 9.23 s) et la Française Justine Henry (+ 55.44 s).

Master 35+

Après sa déconvenue jeudi et une 4e place finale, Karim Amour a mieux débuté cette deuxième manche de La Thuile en signant le 2e chrono de la Pro Stage. Il concède un peu moins de 5 secondes à l’Allemand Adrian Vesenbeckh, vainqueur il y a deux jours, tandis que le Danois Mads Weidemann prend la 3e place.

Du côté des femmes Master 35+ enfin, on n’assistera pas à une 4e victoire en autant de manches pour Leonie Picton. L’Australienne avait lourdement chuté lors des entraînements puis en course il y a deux jours à La Thuile, ce qui ne l’avait pas empêché de remporter la course. Mais elle a décidé de ne pas s’aligner au départ ce week-end suite à ce qui semblerait bien être une commotion. En son absence, c’est la Danoise Sandra Bohn Thomsen qui prend la tête de la course au terme de cette Pro Stage, avec une avance déjà confortable de 21 secondes sur l’Américaine Mary Mcconneloug et 50 secondes sur l’Israëlienne Yulia Repkin birman.

Résultats complets de la Pro Stage :

Download (PDF, Inconnu)

Rendez-vous ce dimanche après-midi pour les résultats complets de la course !