Enduro de la Semoy 2021 : reprise gagnante pour Martin Maes

Sport
16 juin 2021 — Olivier Béart

Quel plaisir de voir les courses recommencer ! Pour sa 12e édition, l’enduro de la Semoy a fait une nouvelle fois le plein avec 300 pilotes qui ont relevé le défi des 12 spéciales et 2500m de d- répartis sur deux jours. Dans des conditions météo parfaites, Martin Maes est allé cueillir la victoire devant un beau plateau. 

Cela faisait si longtemps qu’on ne s’était plus retrouvés sur la ligne de départ d’une compétition. Et clairement, ça nous avait manqué ! Même si tout le monde semble avoir beaucoup roulé et s’être très bien entraîné, on sentait clairement l’impatience de retrouver le rythme de la course. Après l’annulation l’an dernier pour cause de crise sanitaire, l’organisation a cette fois tout mis en œuvre pour s’adapter aux règles sanitaires en vigueur, voire même un peu plus (toilettes particulièrement propres, repas emballés individuellement, ravitaillements adaptés, etc). Bref, chapeau !

Inscrit de dernière minute en vue de se préparer pour les échéances internationales, Martin Maes faisait bien évidemment figure de favori malgré un joli plateau belgo-français. Et il a tenu son rang ! En plus de s’imposer largement, il a aussi absolument épaté les spectateurs par son aisance et la fluidité de son pilotage. A ce niveau, on peut presque parler d’art…

Juste derrière, même si on ne l’avait plus vu en compétition depuis 2019, la “légende locale” Ludovic Oget a fait parler sa pointe de vitesse et son excellente connaissance du terrain pour aller chercher la 2e place.

Il a eu fort à faire pour devancer le rider du team Scott Sr-Suntour Hugo Pigeon, lui aussi habitué à la scène mondiale et auteur de très belles performances en EWS. Le Belge Olivier Bruwiere prend la 4e place, alors que Maxime Lichtken termine 5e.

Chez les dames, la lutte a été serrée entre Servane Meyer (photo) et la Néerlandaise Didi De Vries, spécialiste du XC Eliminator et qui participait à son premier enduro. Elles terminent dans cet ordre, tandis qu’Evelien Hofmans décroche la 3e place.

Chez les jeunes, on l’a une nouvelle fois constaté, cela roule de plus en plus vite. Il y a une génération de cadets et de juniors qui vont faire monter le niveau dans les années à venir. Dans la catégorie des plus jeunes, Antonin Marsot (photo) a été exceptionnellement rapide : avec son dernier chrono, il aurait pu être sur le podium des Juniors. Dans cette catégorie, c’est Baptiste Bachelet qui l’a emporté.

Les “vieux” en ont encore aussi sous la pédale, d’autant que pour plusieurs d’entre eux la soirée du samedi au dimanche a été assez arrosée. Notre rider Vojo Nicolas Casteels (photo) décroche une solide victoire en Master 40+ et Camille Lepley l’imite en Masters 50+.

De plus en plus fournie et de plus en plus intéressante, la catégorie e-bike a couronné le grand spécialiste Kenny Muller (photo) qui devance Romain Lanthermann et Patric Maes. Nous avons eu la chance de rouler avec Kenny quelques semaines avant cette course et nous avons été impressionnés par son style de pilotage fluide, mais aussi agressif. Avec ses temps, il aurait figuré dans le top 10 des coureurs Elite “classiques” !

Au final, tout le monde était très heureux après ce beau week-end. Oui, nous pouvons à nouveau nous amuser sans avoir peur de faire quelque chose de mal. Et on a aussi pu constater que pendant le lockdown, tous les riders ont élevé leur niveau de manière incroyable. Alors que l’on pouvait être dans le top 20 il y a quelques années, il est devenu difficile aujourd’hui pour un simple rider expérimenté d’être dans les 100 premiers. D’anciens vainqueurs comme Rémy Absalon et Jérémy Arnould, mais aussi de jeunes coureurs talentueux comme Jonas Debois, Jacques Evrard, Justin Legros, Nicolas Daniels, … sont soudainement très loin d’une place sur le podium. Et non, ils n’ont certainement pas mal roulé !

L’Enduro de la Semoy reviendra bien entendu en 2022, mais la date exacte n’est pas encore connue. D’ici là, vous pouvez profiter de la plupart des traces toute l’année, puisqu’elles ont été officialisées ! Et croyez-nous, elles valent le détour.

Résultats et podiums de l’Enduro de la Semoy 2021:

Download (PDF, Inconnu)