Bike-check : le YT Tues d'Aaron Gwin

11 avril 2016 — Olivier Béart

Vainqueur à Lourdes pour la deuxième année consécutive, Aaron Gwin a cette fois réalisé sa performance au guidon d’un tout nouveau vélo qui effectuait sa première sortie en Coupe du Monde : le YT Tues CF Pro. Après avoir brillé sur la Rampage en version alu, le modèle carbone ne pouvait pas mieux réaliser son entrée en matière sur le circuit mondial. Petit tour du propriétaire :

YT_TUES_BIKE-1Alors qu’il avait éprouvé certaines difficultés lors de son passage de Trek vers Specialized, avant de retrouver la voie du succès au guidon de son Demo 8, Aaron Gwin a d’emblée réussi son adaptation à son nouveau YT Tues… qui est pourtant un des vélos les plus proches de la série de tout le plateau.

12961235_599574800195745_2873334032028848849_oBien entendu, le travail des mécanos (ici, John Hall, qui était déjà avec Gwin chez Specialized) et surtout des techniciens en suspensions peut faire beaucoup, mais nous étions très curieux de voir comment Aaron Gwin allait réussir à s’adapter à ce vélo dont le principe de suspension est proche, en théorie, de son Demo8 (4 Bar Linkage), mais qui offre moins de possibilités d’ajustement (on se souviendra de la biellette custom de son Specialized notamment) et qui, surtout, n’a pas été développé en sa compagnie.

YT_TUES_BIKE-14Aaron Gwin utilise un cadre identique au vélo de série, en taille L. Il est en carbone, sauf la biellette et les bases qui restent en aluminium. Au rayon des suspensions, l’Américain demeure fidèle à Fox. Il utilise un Fox Float X2 à air (comme sur son Demo8) qui dispose déjà de nombreuses possibilités d’ajustement en version de série, mais qui bénéficie en plus d’une préparation usine, comme le souligne le petit autocollant “RAD” sur le réservoir.

YT_TUES_BIKE-5A l’avant, c’est l’inévitable Fox 40 qu’on retrouve avec, ici aussi, une préparation spéciale Gwinny. Les pressions utilisées ne nous ont pas été communiquées…

YT_TUES_BIKE-3Pour le poste de pilotage, Gwin est aussi resté fidèle à Renthal, avec une potence Apex DH et le célèbre cintre Fatbar en carbone de 785mm de large.

YT_TUES_BIKE-11Au niveau des freins, Aaron Gwin est passé d’Avid à TRP. Peu connue, cette marque est en fait l’enseigne haut de gamme du géant asiatique Tektro. Visiblement, elle tente une percée au plus haut niveau avec ce partenariat. De loin, les leviers en carbone et alu poli rappellent un peu les Sram Guide Ultimate, tout comme les étriers à 4 pistons. Les disques sont flottants avec une étoile centrale en aluminium.

12968804_10209350701347108_691661219_nCôté pneus, il y a aussi eu du changement pour Aaron Gwin. Il est désormais sponsorisé par Onza, où il a le choix entre les Citius, Ibex et Greina. Mais si les pneus étaient bien présents dans les stands pour les photos, sur la piste…

12992205_10209350700467086_1557085854_n… Aaron Gwin a utilisé des Maxxis, comme vous pouvez le voir également dans notre portfolio. Visiblement, il n’a pas trouvé de pneus qui convenaient à ses attentes dans la gamme Onza, au vu des conditions particulièrement spécifiques rencontrées sur la piste de Lourdes.

YT_TUES_BIKE-10Au niveau des roues et du pédalier, e13 équipe le YT Tues avec les versions carbone dans les deux cas. L’anti-déraillement est aussi un e13.

YT_TUES_BIKE-16La transmission est en Sram XO1 DH, version 7 vitesses.

YT_TUES_BIKE-7Aaron Gwin, qui a été un des premiers grands noms partenaires de la marque, reste chez HT pour les pédales (X2).

YT_TUES_BIKE-13Enfin, l’ensemble selle/tige de selle est un combo SDG I-Beam avec rail central, à la fois léger et solide.

12957139_10209350700107077_1912390541_nSi vous voulez vous amuser à comparer les différences avec le vélo de série, rendez-vous sur le site YT Industries. Et si vous préférez les images d’action, direction notre grand portfolio du week-end : www.vojomag.com/wc-dh-1-lourdes-portfolio-de-la-finale

Images : Paul Humbert pour VojoMag et YTMob