Martin Maes sacré champion
de Belgique sur l'Enduroc

Sport
2 mai 2016 — Christophe Bortels

Le week-end de compétitions du Roc d’Ardenne 2016 s’est clôturé par l’Enduroc, qui avait l’honneur de faire office de championnat de Belgique de la discipline. Annoncée courte et physique, la course a réuni un beau plateau et a logiquement sacré l’inévitable Martin Maes chez les Elites. Retour en images sur une épreuve qui, si elle ne manquait pas de charmes, n’était de l’avis quasi unanime pas digne d’un championnat national.

Enduroc-Houffalize-2016Petit bouchon dans les bois à l’approche du départ de la SP1. 176 pilotes étaient au départ de cet Enduroc. Au programme : 21km, 7 spéciales (dont deux fois la même, la SP1/SP6) et un peu moins de… 600m de D+. Après une semaine froide et humide, le dimanche a vu le mercure enfin remonter, et le soleil était même de la partie !

Enduroc-Houffalize-2016_martin_maesEnduriste de classe mondiale, Martin Maes était logiquement pressenti pour se succéder à lui-même dans ce championnat de Belgique après son titre en 2015 à Maboge. Le suspense n’aura duré que le temps de la SP1, où il a pris le 3e temps scratch, avant de s’imposer dans les quatre spéciales suivantes. Seule l’ultime spéciale très physique lui échappera ensuite (2e). C’est donc le 3e titre de champion de Belgique consécutif pour le pilote GT !

Enduroc-Houffalize-2016-bertrand-gillesOn n’attendait peut-être pas Bertrand Gilles si haut dans le classement d’un enduro très physique, mais l’ancien descendeur a fait parler la poudre dans les spéciales techniques (notamment la SP1 où il prend le scratch) pour finalement ajouter une ligne de plus à son palmarès déjà bien étoffé, celle de vice-champion de Belgique d’enduro !

Enduroc-Houffalize-2016-jan-denuwelaereRelativement peu connu dans le paysage de l’enduro belge, Jan Denuwelaere monte sur la troisième marche du podium.

Enduroc-Houffalize-2016-olivier-bruwiereOlivier Bruwiere, 4e, échoue à moins de 4 secondes du podium. Il signe tout de même le scratch dans la très physique SP7.

Enduroc-Houffalize-2016-johnny_magisVainqueur de la 3e manche de la Belgian Enduro Cup à Rendeux une semaine plus tôt, Johnny Magis prend cette fois la 5e place.

Enduroc-Houffalize-2016-julien_soussigneS’il avait fallu parier avant la course, nous aurions certainement misé sur Julien Soussigne, actuel leader du général de la Belgian Enduro Cup et très costaud physiquement. Le pilote n’a pas parfaitement répondu aux attentes mais prend toutefois une très honorable 6e position au scratch et en Elite. Notons que son coéquipier Nicolas Daniels, lui aussi très performant depuis le début de la saison, s’est blessé au coude et n’a pas terminé l’épreuve. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Enduroc-Houffalize-2016-maxime-van-wynsbergheGrosse perf’ de Maxime Van Wynsberghe, 8e au classement et champion de Belgique Junior. Sam Welsch est 2e de la catégorie et Thomas Hubert 3e.

Enduroc-Houffalize-2016-jef_janssensDu côté des Master 1, c’est Jef Janssens qui décroche le titre national grâce à une 9e position au scratch. Roel Verpoorten et Pavel Van Ooste prennent respectivement les 2e et 3e place de la catégorie.

Enduroc-Houffalize-2016-laurent-georgesL’inusable Laurent Georges, 22e, est quant à lui sacré chez les Master 2. Il devance Kris Hertsens et Manu Hubert. En Master 3, c’est Frédéric Van De Weerdt qui prend le titre national.

Enduroc-Houffalize-2016-jonas-deboisLes plus jeunes étaient en forme puisque le nouveau champion de Belgique cadet, Jonas Debois, s’offre la 15e place au classement général… en semi-rigide ! Gilles Franck prend la 2e position en Cadet et Christophe Ibens la 3e.

Enduroc-Houffalize-2016-alexandra-marchalChez les Dames, Alexandra Marchal enfile pour la deuxième année consécutive le maillot noir-jaune-rouge et signe une belle 59e place au scratch. Kristien Nelen et Liesbeth Hessens complètent quant à elles le podium féminin. Toutes nationalités confondues, c’est la Suissesse Nathalie Schneitter, qui a déjà performé au plus haut niveau en XC et enduro, qui est première dame au classement, seulement 2 secondes devant Alex Marchal.

Enduroc-Houffalize-2016-bisOn ne peut évidemment pas terminer ce compte-rendu sans évoquer les pépins qui ont émaillé ce championnat, et qui témoignent de la méconnaissance, voire du mépris, de l’organisation et de la fédération en matière d’enduro. On se souviendra tout d’abord que l’épreuve était initialement et étrangement programmée le vendredi 29 avril, jour non férié, avant d’être finalement reléguée en fin de programme (le dimanche à 15h) suite à l’incompréhension et à la grogne des pilotes face à ce choix. Du coup, l’épreuve s’est terminée devant peu de public et dans une relative indifférence.

Autre choix saugrenu : pourquoi définir une limite de temps de 2h30 pour boucler l’épreuve ? A notre connaissance, personne n’a écopé des 5 minutes de pénalité infligées en cas de retard, mais tout de même. Le timing était loin d’être large et ne laissait pas beaucoup de marge en cas de gros pépin technique ou autre.

Enduroc-Houffalize-2016-sprintEt puis enfin, au-delà de la légèreté du balisage à certains endroits qui a entraîné de beaux couacs, et du souci de chrono dans la SP5 (qui a mené à son annulation dans les résultats finaux), c’est l’aspect très physique de certaines spéciales qui a déplu. Bien entendu, personne n’est contre un coup de cul et une belle relance ou l’autre comme celle de la SP5 visible sur l’image ci-dessus, mais il faut un juste milieu, et ici ce n’était pas le cas… La SP2, par exemple, débutait ET terminait par de très longues portions de plat entourant une fort mince portion technique. Quant à la SP7, ponctuée d’une belle petite côte et dont la fin était une relance de plusieurs centaines de mètres, que dire… C’était hélas celle de trop, uniquement destinée à faire passer les pilotes en mode chrono par l’arche d’arrivée commune à toutes les épreuves.

Tout ceci est d’autant plus regrettable que la majorité des spéciales étaient belles et très agréables à rouler ! Espérons que pour la quatrième édition de l’Enduroc en 2017, l’organisation parviendra à corriger le tir…


Résultats Enduroc / Championnat de Belgique 2016

Download (PDF, Inconnu)