World Cup DH - Fort William : le portfolio

Sport
8 juin 2015 — Christophe Bortels

Greg Minnaar qui entre un peu plus dans la légende de la descente, une finale Dames particulièrement chaotique, la deuxième victoire consécutive de Martin Maes chez les Juniors et bien d’autres choses : revivez en images la deuxième manche de la coupe du monde de descente disputée ce week-end à Fort William, en Ecosse.

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(finals_Hommes)_(GregMinnaar)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-13Greg Minnaar a de nombreuses raisons de lever le bras : il signe sa première victoire de la saison, la 5e à Fort William (après 2004, 2008, 2009 et 2011) et surtout la 17e en Coupe du Monde ! Il égalise ainsi le record détenu jusqu’ici par son pote et co-équipier Steve Peat. Grâce à cette première place en finale et à sa 4e en qualif, le Sud-Africain de 33 ans fait un bond de… 20 places au classement général. Il était 23e après Lourdes, il est à présent 3e !

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(Hommes_Femmes)_(Greg)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-6Restons encore un instant dans les chiffres et les statistiques. La première victoire de Greg Minnaar en World Cup remonte déjà à 2001, il est donc monté 17 fois sur la plus haute marche du podium en 15 saisons. Steve Peat avait quant à lui commencé sa moisson en 1998 et elle s’est arrêtée en 2009, il a donc conquis ses 17 victoires en 12 saisons seulement. Mais la palme de la rentabilité revient au 3e du classement : l’incontournable Nicolas Vouilloz et ses 16 manches au compteur, décrochées en à peine 9 saisons ! Quoi qu’il en soit, encore une victoire et Greg Minnaar deviendra l’unique recordman. A moins que…

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(Hommes_Femmes)_(Gwin)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-11A moins que cet homme ne vienne mettre tout le monde d’accord. Car lui aussi affole les statistiques : pas moins de 11 manches de Coupe du Monde raflées depuis 2011. La dernière, c’était lors de la première course de la saison 2015, à Lourdes. Cette fois-ci, Aaron Gwin doit se contenter de la 2e place, à une grosse seconde de Minnaar, après une qualif décevante où il n’avait pris que le 11e temps. Mais Gwin fait la bonne opération du week-end puisqu’il s’empare de la tête du classement général.

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(finals_Hommes)_(MarceloGutierrez)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-11Jamais un Colombien n’était monté sur un podium de coupe du monde. C’est maintenant chose faite, avec la très belle 3e place de Marcelo Gutierrez, auteur du meilleur temps lors des entraînements chronométrés du vendredi et 10e aux qualifs du dimanche matin. Pour info, il était seulement 26e au premier temps intermédiaire !

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(finals_Hommes)_(GeeArtheton)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-12Un champion du monde en titre avec un si gros numéro de plaque, ce n’est pas courant. Gee Atherton avait en effet terminé à une modeste 48e place en finale à Lourdes après s’être blessé au poignet lors des qualifications. Cette fois-ci il a retrouvé son rang, ou presque, en prenant la 4e place à Fort William. Sa remontées au classement général est encore plus spectaculaire que celle de Minnaar : 40 places de gagnées !

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(Hommes_Femmes)_(Blenki)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-14C’est un autre gros numéro qui complète le podium : Sam Blenkinsop, 6e des qualifs et 5e de la finale. A Lourdes, le Néo-zélandais n’avait pu faire mieux que 52e. Ce n’était pas beaucoup mieux au premier intermédiaire ce dimanche, où Blenki ne pointait qu’en 46e position (!), avant qu’il ne sorte l’artillerie lourde dans le deuxième tiers de la course, ce qui lui fera gagner plus de 40 places… Brutal !

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(Hommes_Femmes)_(Troy)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-12La première et unique victoire de Troy Brosnan en World Cup est plus récente que celle de Blenki puisqu’elle remonte à un an tout juste. Eh oui, on s’en souvient, c’était à Fort William en 2014. Moins de réussite cette fois, mais une honorable 6e place pour le co-équipier d’Aaron Gwin, qui avait fait mieux aux qualifs en signant le 4e chrono le plus rapide. Les résultats de Danny Hart ont suivi la même logique avec une superbe 3e positions aux qualifs mais “seulement” la 8e place en finale.

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(qualif_Hommes)_(LoicBruni)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-5Comme à Lourdes, Loïc Bruni a réalisé le meilleur temps en qualifs. Et comme à Lourdes, il n’est pas parvenu à transformer l’essai en finale. En France il avait échoué à la 2e place face à un Gwin impérial, cette fois il termine en 7e position et perd la tête du classement général. Il est à présent 2e à 24 points de Gwin, mais devance Minnaar de 69 points.

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(finals_Hommes)_(JoshBryceland)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-8Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’était pas le week-end de Josh Bryceland. Deux grosses chutes aux entraînements vendredi, un run de qualification non terminé, et une 31e place en finale à plus de 15 secondes de Minnaar. Mais malgré tout, le vainqueur du général de la Coupe du Monde 2014 assure le spectacle, et on adore ça !

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(trainning_GroupeB)_(MartinMaes)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-3Avant de passer aux dames, comment ne pas à nouveau évoquer la victoire de Martin Maes chez les juniors… Le jeune belge avait surpris tout le monde en s’imposant à Fort William en 2014 lors de sa toute première participation à une coupe du monde de descente. Il a remis ça cette année, en n’ayant une fois de plus quasiment pas touché à son bike de DH ces derniers temps, bien trop occupé à s’entraîner et à écumer les épreuves de l’Enduro World Series. S’il avait roulé en Elites, il aurait pris la 26e place… Retrouvez ici ses réactions à chaud après la course.


Dames

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(qualif_Femmes)_(RachelAtherton)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-2Elle aura 28 ans dans quelques jours, et mine de rien ça fait déjà 9 ans que Rachel Atherton gagne des manches de Coupe du Monde. La première, c’était au Brésil en 2006, et le succès de ce week-end est déjà son 21e en World Cup ! Ce n’était pourtant pas gagné d’avance : la Britannique n’avait pris que la 5e place aux qualifs du dimanche matin. Mais elle a su parfaitement gérer son run de finale et a profité des nombreuses erreurs de ses concurrentes pour l’emporter avec un écart monstrueux de pratiquement… 8 secondes ! Deuxième au général après sa 2e place à Lourdes, elle s’empare de la tête du classement grâce à cette victoire sur la manche Ecossaise et compte 15 points d’avance sur sa plus proche poursuivante.

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(Podium_Femmes)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-5Une, deux, trois… quatre Britanniques sur le podium ! Le public, toujours nombreux et très chaud à Fort William, ne pouvait pas espérer mieux. Tahnée Seagrave, en rose, réalise la meilleure perf’ de sa carrière : 2e.

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(finals_Femmes)_(EmmelineRagot)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-5On peut faire un podium malgré une chute spectaculaire. La preuve avec Emmeline Ragot, 3e, qui est passée par dessus le vélo sur une marche de la nouvelle et très boueuse portion boisée. Les points récoltés aux qualifs, où elle prend la 2e place, lui permettent de rester au contact de Rachel Atherton au classement général.

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(finals_Femmes)_(MannonCarpenter)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-6On ne sait pas ce qui est passé par la tête de Manon Carpenter. Toujours est-il que la jeune Britannique, championne du monde en titre et vainqueur de la coupe du monde 2014, a été la seule pilote du plateau féminin à tenter de passer le mythique gros saut final. Mauvaise idée : elle se met trop court, prend un gros coup de raquette et bascule en avant dans la pente… Heureusement, elle se relève rapidement, remonte sur le vélo et va chercher la 4e place ! Elle gagne même deux places au général en passant de la 5e à la 3e position. Wow…

Fort_William_UCI_World_Cup_DH_2015_(finals_Femmes)_(TahneeSeagraves_KatyCurd)_Copyright_Antonio_Obregon_VojoMag-4Katy Curd tombe dans les bras de Tahnée Seagrave en comprenant qu’elle est assurée de monter sur le podium, après avoir pris la 3e place provisoire alors que seules deux pilotes doivent encore s’élancer. Elle termine finalement 5e puisque Ragot et Carpenter parviendront à battre son chrono malgré leurs chutes.

Vous en voulez encore ? Bonne nouvelle, la troisième manche de la Coupe du monde de descente, c’est déjà le week-end prochain ! Elle aura lieu à Leogang, en Autriche. En attendant, voici le classement général hommes, femmes et juniors après deux des sept manches que compte la saison 2015 :

Classement Hommes :

Download (PDF, Inconnu)

Classement Femmes :

Download (PDF, Inconnu)

Classement Juniors :

Download (PDF, Inconnu)

Vous pouvez retrouver les classements complets de la manche de Fort William dans cet article : https://www.vojomag.com/news/dh-wc-2-fort-william-les-resultats/