EWS #7 - Whistler : le portfolio de la finale

Sport
14 août 2017 — Paul Humbert

LA coupe du Monde parmi les coupes du Monde. C’est un peu la manière dont les pilotes décrivent l’EWS de Whistler. En marge des Crankworx, le plus gros festival VTT gravity au monde, devant des supporters nombreux, au coeur du sport et face à des caméras de télévision, il fallait tenir bon. C’est le local Jesse Melamed qui remporte sa première victoire, chez lui, après une superbe entame de saison. Chez les dames, c’est l’intouchable (ou presque) Cécile Ravanel qui s’impose magistralement et remporte le général de la coupe du Monde. 

La journée a été longue, la météo incertaine et les spéciales exigeantes ont fait du dégât.

Ces dernières laissent des traces, Martin Maes chute et abandonne dans la quatrième spéciale, Curtis Keene crève et casse une roue, Jared Graves casse son dérailleur et abandonne.

L’enduro des Crankworx, rebaptisé Crankzilla pour l’occasion, aura demandé une concentration sans faille et une gestion physique irréprochable. Stressé à la veille de la course, Jesse Melamed réussit toutefois un tour de force en remportant cette épreuve en faisant mentir l’adage qui voudrait que “nul n’est prophète en son pays”.

L’autre champion du jour, c’est Sam Hill qui prend le meilleur chrono sur la plus longue et la plus exigeante des spéciales. En terminant 2e, il marque de précieux point et consolide son leadership au général.

On connaissait son talent mais ce dernier n’avait pas encore éclaté au grand jour. Mark Scott prend la troisième place de ce podium. Il termine devant un Robin Wallner tout en fluidité.

Du côté des français, Adrien Dailly est le plus rapide, malgré un problème de cale dans la première spéciale et des sensations mitigées.

Yoann Barelli est juste derrière, très satisfait de sa course. Il est suivi par Jérôme Clementz qui fait une nouvelle fois preuve d’une régularité sans faille et qui pointe désormais 4e au général !

Damien Oton est 14ème, juste devant Thomas Lapeyrie.

Chez les dames, comment ne pas évoquer la domination de Cécile Ravanel ? Elle remporte l’ensemble des 5 spéciales, la course et le classement général. Chapeau !

Isabeau Courdurier réalise elle aussi une très belle course, très régulière, qui lui permet de remonter au général. Elle est désormais seconde, à égalité avec Katy Winton.

Anita Gehrig est troisième devant l’impressionnante Andréane Lanthier-Nadeau. La dernière course de la saison promet d’être belle. Rendez-vous à Finale Ligure dans un peu plus d’un mois !

Retrouvez les résultats complets ici : www.vojomag.com/news/ews-7-whistler-resultats