Eurobike 2017 : toutes les nouveautés du salon ! (Update : les composants)

Tech
19 septembre 2017 — Olivier Béart

Partie 2 : les composants et accessoires

Crank Brothers

Outre ses nouvelles pédales plates “Stamp” déclinées notamment dans une version 11 très haut de gamme (300g et… 300€ la paire), ainsi que des roulements remaniés et de nouveaux petits inserts destinés à limiter le jeu entre la chaussure et la plateforme pour les Candy…

… Crank Brothers présentait aussi une très intéressante pompe baptisée Klic. Son nom prend tout son sens quand on sait qu’elle est entièrement modulable avec d’une part le corps de la pompe lui-même, mais aussi un réservoir externe sous pression pour clipser les pneus tubeless, ainsi qu’un manomètre (digital ou à aiguille).

Chaque partie est amovible et on dispose donc de plusieurs combinaisons selon ses besoins (réservoir ou pompe seuls, avec ou sans manomètre, etc). L’assemblage se fait très rapidement, en un seul “clic”, grâce à un système mis au point par Crank Brothers dans l’esprit de ce qu’on rencontre dans l’industrie. Le prix du modèle montré ici est de 225€. On est donc dans le haut de gamme…

Sigma

Sigma ajoute à sa gamme le « Pure GPS ». Son nom est plutôt équivoque, il offrira 13 fonctions pour la mesure de votre performance, et 6 fonctions pour la mesure de votre tracé. Le tout est ensuite consultable sur les applications de la marque. Une autonomie de 15 heures est annoncée et aucune manipulation n’est nécessaire pour mettre en place ce compteur. La navigation en tant que telle n’est pas l’élément central du Pure GPS et seul un indicateur type “boussole” sera disponible. Le tout est disponible à 89 euros.

Garmin

Garmin lance son Edge 1030. Le GPS intègre toutes les fonctions de navigation et d’enregistrement de la marque. L’écran tactile mesure 8,9cm de large. Le GPS propose désormais les tracés les plus populaires et les « boucles » connues et réalisables.

De nouvelles fonctions d’analyse de la performance sont intégrés (VO2max, stress core, récupération, etc) et il est possible d’installer une batterie extere sous le GPS pour ajouter 20h d’autonomie aux 20h déjà intégrées à l’appareil. Et si vos proches vous manquent, il est possible de pousser la connexion à votre téléphone très loin et d’en retrouver toutes les fonctions de base. Bientôt disponible, le Garmin Edge s’échangera contre 599 euros.

HT

La jeune marque a rapidement su s’imposer comme une alternative aux grandes firmes, surtout sur le segment « enduro » avec sa pédale T1. Cette dernière reste inchangée à la gamme. Le roulement du bout de la pédale est toutefois avantageusement remplacé par un roulement scellé. Un nouveau coloris « black stealth » rejoint également la collection.

BOX

Grosse surprise sur le stand Box : la marque sort une nouvelle transmission baptisée Box Two. Et ce n’est pas vraiment une bonne surprise car, à cause de problèmes de brevets, la marque doit momentanément abandonner son système One à un seul levier qui faisait en grande partie son attrait.

Sur le nouveau groupe Box Two, on retrouve donc désormais une commande plus traditionnelle à deux leviers. Le dérailleur a aussi été légèrement modifié avec un ressort de rappel renforcé et un galet inférieur de plus grande taille monté sur roulements.

Une version Dh voit aussi le jour, de même que des roues et un ensemble selle/tige de selle au système de serrage solide et monorail qui rappelle un peu ce que SDG a proposé.

KS

Pas de grosse nouveauté cette année chez KS, mais par contre, il y a énormément de nouvelles références au catalogue ! Vu le succès rencontré par les tiges de selle télescopiques, KS s’est en effet attelé à proposer chacun de ses modèles dans le plus de longueurs et de diamètres possible afin que chacun puisse trouver chaussure à son pied.

De petites optimisations font aussi discrètement leur apparition, comme une cartouche revue dans les LEV afin d’avoir un fonctionnement encore plus souple, ou encore un système de déverrouillage renforcé. Un nouveau collier de serrage du levier Southpaw a aussi été mis au point pour en finir avec les soucis de rotation souvent rencontrés avec la version en forme de “pince” actuellement au catalogue.

Tune

Les Allemands de Tune se sont inspirés des structures en treillis des grues et autres pylones pour usiner et alléger leur iconique tige de selle Starkes Stück sans compromettre la solidité. La nouvelle Leichtes Stück ne pèse que 155g en 27,2x350mm, soit 30g de moins que le modèle équivalent sans usinage.

Thomson

Petite surprise chez Thomson, puisqu’après les cintres, la marque spécialisée dans le travail de l’aluminium propose désormais des tiges de selle en carbone dans sa série Masterpiece. Pour un modèle vtt en 27,2x350mm, le poids annoncé est de 160g.

L’ensemble de la gamme de tiges de selle télescopiques est désormais aussi disponible en 27,2mm de diamètre et Thomson planche sur une version plus accessible également.

Ergon

Ergon a revu son très populaire grip GE1 d’enduro avec une forme très légèrement remaniée mais surtout un nouveau revêtement et de petites lèvres pour assurer un meilleur grip.

Le GD1 fait aussi son apparition pour la DH (à gauche), de même qu’un GE2 Fat pour les grandes mains.

Spank

Spank poursuit son travail sur la réduction des vibrations en présentant une nouvelle série de jantes en aluminium dotées de la technologie Vibrocore.

Les jantes Spank Spike 350 Vibrocore sont remplies de la moussé spéciale mise au point par la marque, mais elles présentent aussi un profil plat et large (17mm de haut, 35mm de largeur externe et 30,5mm en interne) qui va également dans ce sens. La mousse ajoute 40g par rapport à la Oozy 350 classique au profil identique. La Ozzy est vendue 99€ et la Spike Vibrocore 129€. Quant aux roues complètes, les tarifs sont fixés à 649 et 699€ la paire.

Fidlock

Fidlock s’est fait connaître grâce à son original système de porte-bidon aimanté, mais la gamme s’étend désormais.

Un modèle Gravity renforcé par une petite sangle fait son apparition, ainsi que des bidons de plus petite taille et même un système de sacoche ou encore un porte-bouteille avec système Boa permettant d’emporter avec soi n’importe quel flacon du commerce.

Birzman

Visiblement, le système Fidlock a donné des idées à d’autres et on retrouve un porte-bidon qui présente quelques similitudes également chez Birzman.

WTB

L’histoire de la nouvelle selle WTB Koda est intéressante : au départ il devait s’agir d’un modèle pour femmes (la gamme WTB n’en a jamais compté jusqu’ici) mais, après la phase de mise au point basée sur une large enquête auprès de bikeuses… la selle a aussi été testé par quelques pilotes masculins de la marque, qui l’ont adorée. Disponible en 4 largeurs, elle a une  forme très courte, plate et évasée… et elle est donc unisexe !

La suite : les vêtements et équipements du pilote !