Dossier | Vélo enfant : comment bien choisir ? Les bons conseils de tonton Vojo

Dossier Tech
20 avril 2019 — Olivier Béart

Lucie, 6 ans, et son Orbea MX 20″ Team Disc

Ca y est ! Voici venu l’âge du premier vélo à vitesses ! Lucie, à toi les grands espaces et la découverte de nouvelles sensations de vitesse ! Dans la catégorie enfants, Orbea s’est surtout fait connaître avec son concept Grow, des vélos qui peuvent grandir avec l’enfant grâce à un système permettant d’allonger le cadre. Mais il s’ait plus de vélos destinés à une pratique rurale et urbaine que de vrais petits vtt destiné à des apprentis bikers motivés comme Lucie.

Avec l’Orbea MX20 Disc, on est en présence d’un petit vélo de XC, léger et destiné s’amuser en allant vite et commençant à pédaler fort. Il n’est pas équipé de fourche à suspension, et ce n’est pas plus mal. Car à 20kg à peine, des enfants de cet âge n’ont pas le poids nécessaire pour réellement faire fonctionner correctement une suspension. Et il faut dire aussi qu’à l’exception de quelques très rares modèles (comme ceux qui équipent les Commencal), nous n’avons jamais vu de fourche suspendue en 20 ou 24″ qui offre un amortissement convaincant. Alors, si c’est juste pour alourdir l’avant du vélo, autant s’en passer !

A voir Lucie pédaler et avancer sur le plat, on voit que le vélo est une petite bombe qui donne de belles sensations d’accélération. Par contre, ses pneus 2.1 sont un peu fins quand on s’aventure dans des zones plus techniques et si on a un enfant qui préfère s’amuser en descente que pédaler vite et longtemps, l’option d’un vélo avec des pneus plus gros (2.4 voire 2.6) est préférable. La potence de l’Orbea est aussi un peu longue (70mm) pour un usage plus “fun”, mais il s’agit d’un modèle standard (diamètre 31,8) et elle se change facilement (Lucie a aussi essayé une 50mm et elle préfère).

Du côté des vitesses, l’assimilation a été très rapide. On entend parfois dire que les poignées tournantes sont mieux pour les enfants car le mouvement serait plus naturel pour eux, mais à voir la vitesse avec laquelle Lucie s’est acclimatée aux gâchettes, il y a de quoi douter de cette affirmation. Le Shimano Altus de l’Orbea MX20 est souple et fonctionne très bien pour ce type de petit vélo. On a juste parfois peur pour la longue chape du dérailleur qui semble presque frotter le sol et le pneu quand on est sur le plus grand pignon, mais en pratique, ça semble tenir…

Les vitesses ouvrent réellement de nouveaux horizons à l’enfant. 9 vitesses et une cassette 11/36 permettent à la fois de passer de belles petites côtes, mais aussi d’arriver à une belle vitesse de pointe sur le plat. Il n’a guère fallu plus de deux ou trois sorties à Lucie pour que cela devienne un automatisme. Et c’est papa qui est content également car il peut faire des sorties un peu plus longues et emmener Lucie dans de nouveaux endroits sans toujours avoir la hantise de la mini côte qui va imposer de pousser le vélo.

Les freins à disque sont toujours aussi appréciés. Même en grandissant, la force dans les doigts de nos petits amis n’est toujours pas énorme, et les disques apportent la puissance et la constance nécessaires pour les mettre en confiance tout en leur permettant de freiner à un ou deux doigts pour mieux tenir le cintre. Cela a un prix, car l’Orbea MX 20 Team est tout de même à 449€, alors que la gamme MX démarre à 279€ avec des V-brakes et une transmission moins haut de gamme. Mais si vous en avez la possibilité financière, n’hésitez pas.

Plus d’infos : https://www.orbea.com/be-fr/velos/enfants/mx-kids