Dossier | Vélo enfant : comment bien choisir ? Les bons conseils de tonton Vojo

Dossier Tech
20 avril 2019 — Olivier Béart

Guillaume, 5 ans, et son Commencal Ramones 16″

Guillaume est passé au vélo à pédales depuis une bonne année maintenant, avec un Commencal Ramones 16″ pour commencer. Dans cette catégorie aussi, l’offre est pléthorique, mais Commencal parvient à se démarquer par le petit côté “badass” déjà donné même aux plus petits vélos.

Ca a l’air tout bête, mais 70° d’angle sur un petit vélo, c’est déjà pas mal couché et ça donne les mêmes avantages que sur un vélo de grand : plus de stabilité, d’aisance quand on commence à attaquer les premières petites descentes, une direction plus rassurante, etc.

Une anecdote illustre bien l’importance d’une bonne géométrie, même pour un petit vélo : un jour, Guillaume va au parc rouler avec un voisin qui a, lui, un vélo venant d’un magasin de jouets. On vous passe le jeu de direction en nylon qui, pour le coup avait justement déjà pas mal de… jeu, pour juste vous faire le dessin de la douille de direction quasi à 90° avec un cintre type BMX monté en direct sur le pivot de fourche. Vient le moment où le petit voisin veut essayer le vélo de Guillaume, qui n’est pas contre un petit échange (Flash McQueen sur le tube supérieur de l’autre vélo lui faisait de l’œil).

Eh bien, il n’a pas fallu deux mètres pour que Guillaume manque de se planter et revienne vers son papa pour lui demander de rappeler son copain et de récupérer son vélo. Le copain, lui, il était déjà loin et il avait la banane. Eh oui, avec une géométrie aussi mal pensée, le moindre mouvement des bras entraînait de grands changements de direction, aussi brutaux que difficiles à contrôler pour Guillaume qui avait été habitué depuis toujours à des vélos plus sûrs et amusants.

Le Commencal Ramones 16 est plutôt bien situé par rapport à la concurrence au niveau du prix. 219€, cela reste une somme, mais le montage est cohérent et de qualité. Seuls les freins auront parfois suscité un peu de frustration chez Guillaume. A ce tarif et sur cette taille de roues, pas de disques, mais des V-Brakes assez basiques. Ils ne freinent pas mal et les leviers sont plutôt bien adaptés aux mains d’enfants, mais ils nécessitent un réglage parfait et des câbles en excellent état pour bien fonctionner. Le revêtement noir des jantes est joli au début, mais il s’efface vite… et on se rend alors compte que la puissance de freinage s’améliore quand il est parti !

Au début, Guillaume n’a pas du tout été gêné par l’absence de vitesses. Le singlespeed est clairement à recommander pour les débutants sur vélos à pédales et en dessous de 6 ans. Mais parfois, il peut être frustrant quand, petit à petit, on commence à rouler sur des terrains plus variés avec les grands. La moindre côte peut vite s’avérer impossible à gravir vu la force d’un enfant de cet âge, alors que sur le plat la vitesse de pointe est assez limitée, de sorte que Guillaume se fait vite larguer quand il roule avec d’autres enfants plus grands ou avec papa/maman et qu’ils ont une seconde d’inattention.

Quand l’enfant commence à vraiment se rendre compte de ces limitations, il aura sans doute la taille pour passer au diamètre de roues supérieur… et aux vitesses ! Dernier point : sur la nouvelle version du Commencal Ramones 16, on trouve des pneus de plus grosse section et plus cramponnés. C’est une bonne chose car avec de si petites roues et en l’absence de suspensions, les pneus jouent un rôle majeur dans le grip, le confort et la confiance de l’enfant lors de ses premières sorties VTT. 2.0, voire 2.25″ si vous en trouvez, c’est ce que nous vous recommandons !

Plus d’infos : www.commencal-store.com/ramones-16-team-2019