Dossier | Éclairages vélo: 11 lampes pour plus de lumière dans l'obscurité

Dossier Tech
28 décembre 2020 — Jurgen Groenwals

Sigma Buster 2000 et Buster 700

Depuis plus de 35 ans maintenant, Sigma produit des compteurs de vélo. Les capteurs de fréquence cardiaques et autres accessoires ont rapidement suivi et la marque s’est lancée sur le marché de l’éclairage en 1997 avec l’Ellipsoid, tandis que les premiers modèles dédiés spécifiquement au VTT sont sortis en 2000.

Sigma Buster 2000

La Buster 2000 est la lampe la plus puissante de la gamme actuelle et comme son nom l’indique, sa puissance atteint les 2000 lumens.

Trois LED Cree fournissent cet immense faisceau lumineux qui illumine le sentier dans une belle lumière blanche diffuse, tant en longueur qu’en largeur.

Le design triangulaire est bien fini mais le boîtier en aluminium anodisé devient très chaud avec le temps.A garder à l’esprit au moment de manipuler la lampe après 3 heures de sorties (on évitera les doigts nus sur le métal…). Le bouton-poussoir est facilement accessible et fonctionne parfaitement. L’indice de protection IP44 indique que la Buster 2000 n’est pas la plus résistante à l’eau dans ce test : une averse ne devrait pas poser de problème mais en cas de très mauvais temps ou de pluie persistante, la Buster 2000 n’est peut-être pas le meilleur choix.

Sept modes d’éclairage différents sont accessibles soit par le bouton-poussoir de la lampe, soit par une télécommande facile à utiliser. Lorsqu’on allume la lampe, elle se lance immédiatement dans la position la plus puissante, avec 2000 lumens. Un clic sur le bouton donne un éclairage un peu plus discret, un autre clic est encore moins lumineux … jusqu’à arriver aux trois différents modes de clignotement. Après cela, on arrive à la fin du cycle et on revient dans le mode le plus puissant. Une navigation un peu fastidieuse, lorsqu’on souhaite alterner entre un mode intermédiaire et le mode le plus puissant par exemple.

En soi, seul le mode le plus puissant est adapté à une utilisation sur sentier. Les autres modes donnent trop peu de lumière.

L’usage de la télécommande est donc conseillé. On y trouve deux boutons, l’un dédié aux modes clignotants et l’autre aux modes continus. En soi, seul le mode le plus puissant est adapté à une utilisation sur chemins et dans la forêt, les autres modes donnent trop peu de lumière pour se lâcher sur les sentiers. Le bouton de la lampe et les deux boutons de la télécommande sont fluorescents, ce qui apporte un peu plus de sécurité dans la circulation.

La Sigma Buster 2000 est livrée avec une batterie Li-ion surdimensionnée de 6400 mAH. Cette batterie, enchâssée dans un solide boîtier, pèse 348 grammes, ce qui est assez lourd. Heureusement, les câbles fournis sont suffisamment longs pour ranger la batterie dans un sac à dos ou pour la placer quelque part sur le cadre. On peut également l’utiliser comme “banque d’énergie”, pour un smartphone ou la Sigma 700 par exemple, grâce à un port USB. Recharger complètement une batterie vide prend environ trois heures et demi. L’avantage d’une batterie grosse et lourde est qu’on dispose d’une autonomie d’un peu moins de trois heures à pleine puissance, de quoi déjà bien s’occuper.

La Buster 2000 peut être montée soit sur le casque, soit sur le cintre. Dans ce deuxième cas de figure, on arrive à un poids de 135 grammes avec le support (sans compter la batterie).

Les avis sont partagés sur le support de guidon en plastique avec vis, surtout pour une lampe coûtant 199,95 euros. En revanche, les deux bandes en caoutchouc autour de la batterie la maintiennent parfaitement en place.

Sigma Buster 700

La petite soeur Sigma 700 fonctionne avec une seule LED, pour un rendement maximal de 700 lumens (encore une fois pas de surprise, c’est dans le nom).

Cependant, un flux lumineux de 700 lumens ne suffit pas pour vraiment parcourir les sentiers de VTT dans l’obscurité. On dispose ici de quatre modes d’éclairage, dont un mode clignotant, facilement accessibles par le grand bouton-poussoir situé au centre de la lampe. Deux pressions rapides dessus permettent d’alterner entre feux de route et feux de croisement. La couleur du bouton poussoir sert également d’indicateur de charge.

La Sigma Buster 700 possède des ailettes de refroidissement sur sa face inférieure pour mieux dissiper la chaleur en excès. La batterie Li-ion interne de 3300 mAh offre un peu plus de deux heures de lumière au réglage le plus fort.

La Buster 700 est une lampe pour casque et son poids de 147 grammes est acceptable. Le support fonctionne avec une bande velcro, ce qui signifie qu’il n’est pas compatible avec tous les casques. Il est également possible de la monter sur le cintre avec un support dédié, on arrive alors à un poids de 156 grammes.

Le support pour casque peut également faire office de socle pour une caméra embarquée, en retirant le petit adaptateur pour la lampe.

Sur le terrain, la Sigma Buster 2000 se rapproche de l’éclairage d’un terrain de football. 2000 lumens, c’est vraiment beaucoup de lumière. Avec la Buster 2000, on roule à peine plus lentement la nuit que le jour. Montée sur le guidon, la lampe est particulièrement stable et le sentier est toujours bien éclairé. En revanche, passer à travers tout le menu en cours de sortie est fastidieux et nous recommandons chaudement la télécommande, qui facilite un peu les choses. En ce qui concerne la batterie, il faut chercher un peu pour lui trouver un endroit approprié, mais une fois qu’elle est accrochée sur votre cadre, elle ne bouge plus et son autonomie est suffisante pour de très longues balades nocturnes.

De son côté, la Sigma 700 seule est vraiment trop faible pour rouler de nuit en VTT. 700 lumens ne suffisent pas à éclairer les sentiers et les alentours, que ce soit dans les passages lents et techniques ou les descentes rapides. Par conséquent, nous conseillons de combiner la Sigma Buster 2000 avec la Sigma Buster 700 comme lampe de casque (qu’on peut charger à la banque d’alimentation du 2000). Avec ce montage, vous partez pour une balade où la différence entre le jour et la nuit a presque disparu…

Sigma Buster 2000

  • Enorme puissance lumineuse
  • Finition
  • Télécommande
  • Batterie qui peut faire office de banque d'alimentation
  • Autonomie de la batterie
  • Batterie assez lourde
  • Navigation compliquée entre les modes
  • Support pour cintre
  • A une certaine tendance à chauffer
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 199,95 €
Poids : 135 g / 348 g (lampe + support / batterie)

Sigma Buster 700

  • Grand bouton de commande placé au centre de la lampe
  • Prix accessible
  • 700 lumens, c'est trop peu pour une utilisation sur sentiers
  • Support pour cintre
  • RAS
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 69,95 €
Poids : 156 g

Plus d’informations : www.sigmasport.com