DH World Cup #2 | Fort William : Bike Check & Co

Tech
31 mai 2018 — Bérengère Boes

Un tout nouveau cadre pour le Santa Cruz V10 29 pouces

Quelques vidéos ont déjà été publiées sur les réseaux sociaux par la marque californienne sans pour autant avoir les bons détails de la nouvelle bête de course du team Santa Cruz Syndicate ! Nous avons donc décidé d’aller voir ça de plus près et Pierre-Alexandre, mécano de Loris Vergier, s’est prêté au Bike Check !

“Il s’agit donc d’un tout nouveau cadre ! On a pu essayer la ‘mule’ en version aluminium en décembre dernier et ça ressemblait à Mad Max (rires) ! Voici donc la version carbone.”

Quels sont les changements comparé à la version V10 roulée l’an passé : “Ils ont essayé de tout mettre un peu plus bas, de tout rabaisser, c’est d’ailleurs pour ça qu’il a l’air assez compact ! Côté géométrie, il n’a rien en commun avec le 27,5 ou l’ancien 29″ roulé l’an passé.”

Rien au commun, sauf le systême de suspension VPP si cher à Santa Cruz : “C’est sûr que l’assemblement du vélo et les suspensions restent sur la même base. On sait que le VPP fonctionne donc les ingénieurs l’ont conservé et se sont basés dessus, mais le reste change complètement.” 

En ce qui concerne le testing, ce vélo n’a pas été beaucoup roulé : “On est en Ecosse depuis une semaine et c’est la première fois que les gars le roulent. C’est donc tout frais. On n’a pas fait de chrono mais ils l’adorent alors on a décidé de l’utiliser. Ils savent déjà qu’ils ne voudront pas revenir sur l’ancien.” 

Côté composants, PA précise : “Loris roulera ici avec un amortisseur à air, un 250 en métrique, alors qu’avant on était avec un 222 ! L’avantage c’est qu’il est plus long, donc il chauffe moins et fonctionne mieux. Avec ça, on arrive à 213mm de débattement et on a une plus longue course d’amortisseur. Pour le moment, on a conservé les leviers Shimano XTR, on va voir si on les garde pour la course car ça risque de chauffer sur cette piste. Si ça chauffe trop, on risque de repasser en Saint. On verra après les premiers entraînements.”

Et sinon, on en parle du protège base ? “Je me suis inspiré du Stumpjumper Specialized, je ne pensais pas le garder pour la course car ce n’est pas très beau mais Loris aime bien, ça réduit vraiment les bruits de chaîne, il a donc tenu à le garder !”

Est-ce que nous avons sous les yeux la version définitive ? “PA” répond : “C’est honnêtement le vélo que les pilotes attendaient à 2/3 détails près. Après, Nick Anderson, l’ingénieur Santa Cruz, est présent ce weekend avec celui en charge des roues Reserve. Tout ce staff est là pour faire en sorte que les pilotes soient à leur top niveau. En gros, eux ont le cerveau et nous les ressentis terrain, ils nous écoutent et on avance ensemble.”

Tout semble donc aller au top pour les Syndicate à une exception près : Greg Minnaar s’est cassé le bras vendredi dernier lors d’un entraînement et ne roulera évidemment pas ce weekend ni le weekend prochain à Leogang (Autriche) pour la 3ème manche de la saison. Il sera cependant certainement de retour pour Val di Sole (Italie) en juillet ! Et nous avons hâte de le voir rouler sur cette grande bête !