Coupe du Monde DH 2021 #1 - Leogang | Balanche et Brosnan sortent du bois

Sport
12 juin 2021 — Paul Humbert

Quel bonheur de retrouver la coupe du Monde de descente ! Après des reconnaissances et une qualification difficiles sur un terrain gras, le soleil attendait les riders en Autriche à Leogang. Piste iconique du circuit de coupe du Monde, elle était également le théâtre des championnats du Monde 2020. On y a retrouvé les champions du Monde en très grande forme avec Camille Balanche qui remporte la course Dame et Reece Wilson qui termine 4ème derrière le grand gagnant du jour : Troy Brosnan. 

C’est dans les bois que toute la course s’est jouée aujourd’hui à Leogang. Le haut du tracé et toutes les parties découvertes avaient séché, mais les bois et leurs racines encore bien humides ont poussé un nombre important de riders à la faute. Différentes trajectoires et un bon paquet de dévers ont mis le pilotage à mal mais ont réservé aux téléspectateurs un spectacle de choix.

Dames

Elle était attendue à Léogang et on imagine que les ambitions de Myriam Nicole étaient hautes, mais la Française du team Commencal Muc-Off se fait piéger lors d’une traversée de route, quelques secondes après le départ de la piste. Rien ne lui permettra de rattraper ce temps perdu, et on imagine Myriam déjà concentrée sur la manche suivante de la coupe du Monde qui se déroulera aux Gets.

Numéro 5 sur le podium, Tahnee Seagrave remonte au classement après sa 8ème place des qualifications, mais elle sait qu’elle aurait pu aller beaucoup plus vite. Elle est une des premières favorites à se bloquer dans le bois et perd quelques précieuses secondes.

Pour Marine Cabirou, la descente est belle, mais elle est freinée sur la longue section de bosses par une erreur à la réception d’un saut : elle atterrit trop loin et sur la roue avant, la déstabilisant et lui faisant perdre un précieux élan avant d’entrer dans le bois redouté. Elle termine 4ème.

 

 

À la troisième place, on retrouve la Slovène Monika Hrastnik qui fait preuve d’une belle régularité sur toute la descente, et ça paye !

Celle que tout le monde attendait, c’est Vali Holl. Archi talentueuse et en pleine explosion en catégorie élite, elle a remporté les qualifications et c’est dans son pays qu’elle s’apprêtait à décrocher la victoire après une descente maîtrisée… presque de bout en bout. L’Autrichienne chute bêtement à la sortie du bois, à quelques centaines de mètres de l’arrivée et doit se contenter de la 2e place.

 

 

Après en avoir fait une première démonstration lors des championnats du Monde 2020 sur la même piste, la suissesse Camille Balanche confirme et valide une stratégie payante. La pilote Commencal-Dorval maîtrise sa descente, sans grosse erreur ou rupture de rythme, et s’installe sur le hot seat, assistant aux erreurs de ses concurrentes jusqu’à son accession à la victoire. Bravo !

Download (PDF, Inconnu)

Hommes

On ne peut pas dire qu’on s’est ennuyé pour cette première course de la saison. Avec un bon paquet de favoris qualifiés “moyennement”, il ne fallait pas quitter son écran des yeux. Qualifié 19ème, on retrouve un Loïc Bruni en forme, mais qui manquera d’un petit coup de boost pour aller chercher le podium. Il est le moins rapide des 5 Français dans le Top 10 final.

 

 

Celui qui impressionne et qu’on imaginait vainqueur à force de le voir vissé sur le hot seat, c’est Amaury Pierron. Il a mis à défaut presque tout ses concurrents avec un passage dans le bois impressionnant qui l’a placé à la troisième place du classement final.

 

 

Ils ont été nombreux à tenter de le déloger tout au long de l’après-midi, et on pense notamment à deux autres Français, avec Benoît Coulanges qui commet quelques petites erreurs qui lui font perdre un temps précieux, et Rémi Thirion qui fait un beau retour avec son nouveau Giant. Ils terminent 5ème et 8ème.

On ne peut pas être insensibles non plus au run du “Bulldog”, Brook MacDonald, qui impressionne par sa facilité. Là où tout le monde “roule” sur un des wall-ride caractéristiques de la piste, il décide de sauter dedans… Il part toutefois à la faute au même endroit que Vali Holl quelques minutes plus tôt, à la toute fin de la piste.

Installé confortablement sur le hot seat, on retrouve le champion du Monde en titre, Reece Wilson qui prouve lui aussi son aisance sur cette piste. Il terminera sur le podium, en quatrième position.

Et comme si le scénario était écrit pour ne pas décevoir le public, la course s’emballe avec les derniers pilotes au départ. Thibaut Daprela réalise un run monstrueux en s’autorisant une double que personne n’envisageait. Il entre dans le bois avec trois secondes d’avance, puis se bloque, mais ne lâche rien et réussi à passer en tête devant son coéquipier Amaury.

Dans le clan Commencal, on tremble quand on voit Dany Hart s’élancer. Très à l’aise dans le terrain gras, il prouve une nouvelle fois son talent en restant au contact du jeune Français, mais perd son avance dans la dernière section basse et termine 5ème.

 

 

Il ne reste plus qu’un homme au départ, et c’est Troy Brosnan. Premier des qualifications avec 6 secondes d’avance, il est une menace évidente. Toutefois, il a souvent peiné à concrétiser ses efforts ces dernières années. 2021 sera différent puisqu’il traverse le bois comme un chat et réussit à accroitre son effort dans les derniers mètres. Tout en maîtrise et avec un vélo chaussé de pneus secs, il passe en tête avec 1,2 d’avance. La confiance est un élément clé dans la performance et en prenant la tête du classement général, l’Australien du team Canyon sera attendu aux Gets, mais il ne se laissera pas démonter. Rendez-vous le premier week-end de juillet !

Les résultats des qualifications : www.vojomag.com/news/coupe-du-monde-dh-2021-1-leogang-qualifications-brosnan-et-holl-samusent-dans-la-boue/