Coupe de France XC #1 Marseille : la bataille des calanques

Sport
26 mars 2018 — Paul Humbert

Coupe de France XC #1 Marseille : la course des Hommes

La coupe de France de Marseille avait tout sauf l’air d’une petite course nationale. Avec un niveau on ne peut plus relevé, les cadors continuent de prendre de la vitesse quand d’autres s’accrochent pour  percer à l’avant du classement :

C’est une pluie fine qui donnera le top départ de la course des hommes. À l’instar de la course Dames, la première ligne compte de nombreux pilotes internationaux. On repère Marco Aurelio Fontana, Andra Tiberi, David Rosa ou Gioele Bertolini.

Côté français, la première ligne est particulièrement bien remplie avec des Marotte, Absalon, Tempier, Carod ou Drechou. On note toutefois l’absence de Victor Koretzky et de Jordan Sarrou qui bouclaient ensemble leur premier Cape Epic en Afrique du Sud.

En seconde ligne, la Belgique est bien représentée avec Ruben Scheire ou encore Didier Bats.

Le scénario de la course se dessine très vite. Maxime Marotte et Titouan Carod partent fort en tête.

Le pilote BMC et le leader de l’équipe Cannondale font rapidement le trou pour se livrer un duel qui durera jusque dans le dernier tour.

Derrière, Stephane Tempier est à quelques secondes. Le pilote Bianchi, venu avec toute son équipe, ne réussit pas à combler le retard pris sur les pilotes de tête en début de course. Il conserve toutefois le même rythme qu’eux et consolide sa troisième place.

Son coéquipier, l’italien Marco Aurelio Fontana, arrive un petit peu déçu à la 8ème place.

Une autre belle performance est signée par Hugo Drechou qui réussit à se glisser sur le podium après une course solide. Le tracé technique de Marseille semble convenir au pilote Massi qui se classe quatrième.

Premier étranger, c’est Andra Tiberi qui signe une belle course en prenant la cinquième place, à un petit peu plus d’une minute du vainqueur.

Si c’est Titouan Carod qui passe la ligne d’arrivée en premier pendant les 4 premiers tours de la course, Maxime Marotte dans son sillage, l’Alsacien prendra toutefois l’ascendant dans le dernier bois technique pendant le dernier tour.

Sur la dernière ligne droite, Maxime Marotte regarde derrière lui et surveille le pilote BMC, au cas où ce dernier aurait des vélléités de sprint. Mais il n’en sera rien. Le dernier bois technique et physique aura permis à Maxime Marotte de confirmer son excellent état de forme après sa performance sud-africaine.

Le pilote Cannondale avait déjà remporté la coupe de France de Marseille l’année dernière à la même période, sur le circuit de Pichauris.

Titouan Carod est lui forcément un peu déçu à l’arrivée et il s’imaginait bien réaliser un doublé après la victoire de son amie Lucie Urruty le matin même. Il avait la forme pour la victoire et si la seconde place du podium n’est jamais satisfaisante, elle reste toutefois le témoin d’une superbe course.

Un peu en retrait en début de course, Julien Absalon termine avec une solide sixième place et un poignet encore douloureux.

Derrière lui, les pilotes étrangers sont nombreux. Dans l’ordre : Gioele Bertolini, Fontana et David Rosa pour le Portugal.

Raphaël Gay complète le top 10 et il est suivi par son coéquipier Scott Creuse Oxygène, Maxime Loret.

Chez les Belges, c’est Ruben Sheire qui s’en sort le mieux avec la 12ème place. Didier Bats est 18ème et Wout Alleman est 29ème.

La coupe de France de Marseille est toujours un excellent moment pour juger de l’état de forme des coureurs et si cette année elle ne constitue pas l’ouverture de la saison pour les pilotes évoluant en coupe du Monde, leur présence indique un réel intérêt pour le tracé et le rendez-vous sportif.

Les résultats complets : https://dataride.uci.ch/iframe/EventResults/161721?competitionId=52045&disciplineId=7