Cape Epic 2019 - Grand Finale : maîtrise et émotions !

Sport
24 mars 2019 — Pierre-Jean Nicot

Cape Epic 2019 | Jour 2 – Etape 1 : 111km, 2700m d+

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Après un prologue de 20km hier, expédié plus vite que jamais, les 650 équipages du Cape Epic 2019 avaient rendez-vous aujourd’hui avec une étape de 111 kilomètres, pour 2700 mètres de dénivelé positif !

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

La course commence véritablement en Afrique du Sud. Nous retrouvons avec plaisir ses paysages et ses points de vue caractéristiques !

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Si l’an dernier, dès le début de semaine, certains tops avaient connu de gros flops, cette année, la hiérarchie attendue est bien en place, sur la première marche du podium en tout cas…

Hommes : Schurter et Forster impitoyables

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Après leur victoire hier lors du prologue, Nino Schurter et Lars Forster dominent l’étape du jour, en 4 heures et 24 minutes. C’est donc un rythme infernal que le duo Scott-Sram a imposé au reste des troupes !

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

La météo du jour, à nouveau grise, a favorisé une course rapide… « C’était une bonne journée ! J’ai souffert un peu sur la fin, mais maintenant nous avons le temps de récupérer pour demain », glisse tranquillement Nino Schurter.

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Derrière eux, Manuel Fumic et Henrique Avancini sont fidèles au poste. L’Allemand et le Brésilien accusent près de 3 minutes de retard aujourd’hui à Hermanus.

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Les Cannondale sont 2èmes au général, à 3 minutes et 33 secondes.

Photo by Sam Clark/Cape Epic

En 3ème position, Karl Platt, multiple vainqueur en Afrique du Sud mais dont les dernières Cape Epic ont été mitigées, revient dans la course aux côtés d’Alban Lakata. Les Bulls ont perdu du temps au prologue hier. Ils sont 6èmes au général.

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Jaroslav Kulhavy, tenant du titre, et Sam Gaze sont de retour dans le rythme également. Ils sont désormais 3èmes au général, à plus de 6 minutes tout de même.

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

L’étape d’aujourd’hui n’a pas manqué de faits de course malgré l’absence de grosses surprises. Un groupe de 20 coureurs s’est détaché sur le premier tiers de la distance. Les Scott-Sram ont ensuite accéléré la cadence. On garde alors les Cannondale, les Canyon, les Bulls, les Trek, Specialized…

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

C’est lors d’un point d’eau que la bataille a pris une nouvelle tournure. Au kilomètre 74, Sam Gaze a goûté le sol après avoir perdu le contrôle dans une portion sablonneuse. Au moment pour lui de rattraper la tête de course, les Scott-Sram et les Cannondale ont déjà pris le large.

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Puis les Scott-Sram ont pris l’avantage, seuls. « Tout le monde était un peu nerveux au début, mais la course a vraiment commencé après ce point d’eau », analyse Fumic.

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Entre l’équipage Scott et l’équipage Cannondale, la situation semble avoir été un peu tendue aujourd’hui… Schurter dit avoir attaqué en l’absence de collaboration. Fumic et Avancini, reconnaissant certes la force de leurs principaux rivaux, disent eux ne pas avoir voulu rentrer dans leur « jeu ». « Nous avons juste continué à rouler de façon régulière. La semaine est longue et il faut être fort à la fin », commente Fumic, associé à un Avancini confiant.

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

« Les deux dernières années ont été vraiment mauvaises et ce n’est pas bon pour la motivation, explique Karl Platt. Finir sur le podium est un vrai bonheur et un soulagement pour moi ».

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Alban Lakata adorerait pouvoir tenir ce rythme toute la semaine, mais concède que leur effort du jour a déjà demandé beaucoup d’énergie. Ce qui pourrait avoir des conséquences dès demain…

Photo by Xavier Briel/Cape Epic

Les Français Jonathan Galante et Anthony Collet-Beillon sont 70èmes au général. Frans Claes, lui, est 14ème au général, avec Hendrik Kruger.

Dames : Langvad and van der Breggen tout en maîtrise

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Annika Langvad et Anna van der Breggen remportant l’étape du jour, en 5 heures et 9 minutes !

Photo by Sam Clark/Cape Epic

Les partenaires ont désormais 5 minutes et 42 secondes d’avance au général sur leurs poursuivantes… Pas mal après 2 jours de course !

Photo by Sam Clark/Cape Epic

Anna van der Breggen a pourtant chuté. « C’est tellement glissant partout ici. Les portions techniques sont OK, mais la difficulté est de devoir faire attention toute la journée », confie la championne sur route, dont l’apprentissage en tout-terrain est rapide…

Photo by Sam Clark/Cape Epic

La pilote Specialized refuse d’imaginer la suite trop rapidement, consciente de la difficulté pour le corps de supporter un tel rythme toute la semaine.

Photo by Sam Clark/Cape Epic

Derrière, Ariane Lüthi et Maja Wloszczowska gèrent leur course, 2èmes au général. « Nous n’avons même pas essayé de rester avec Annika et Anna », avoue Wloszczowska, qui a subi des douleurs de dos. Pour la pilote Kross-Spur, ne concéder que 3 minutes aujourd’hui est un beau résultat. Elle dit sans détour s’être attendue à un écart bien plus conséquent !

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

D’autant qu’il a fallu gérer les poursuivantes. Candice Lill et Adelheid Morath ont poussé fort ! Elles complètent le podium du jour, et le podium au général.

Et aussi :

Photo by Sam Clark/Cape Epic

En mixte, Sebastian Stark et Laura Stark (Allemagne) maintiennent leur domination, avec une belle avance au général.

Photo by Sam Clark/Cape Epic

En masters, Jose Hermida poursuit le spectacle avec Joaquim Rodriguez.


Photo by Sam Clark/Cape Epic

Même chose pour Bart Brentjens et Abraao Azevedo en grand masters, même si l’écart est moins grand pour eux. Le légendaire rival suisse Barti Bucher, avec Hans Juerg Gerber, est à 8 minutes et 30 secondes au général.

Photo by Justin Coomber/Cape Epic

Demain, l’étape sera plus courte, avec 90km. Il faudra tout de même négocier les 2250m de dénivelé, dont une montée courte et violente qui condense 500m de d+.

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Les résultats complets sont visibles ici : https://epic-series.app/capeepic/results

Vous souhaitez mieux connaître le Cape Epic ? Vous pouvez accéder à tous les portfolios des éditions précédentes en utilisant notre barre de recherche.

Cette aventure vous tente ? Rien n’est impossible ! Découvrez ou redécouvrez le carnet d’entraînement d’Olivier Béart (oui, celui de Vojo !), auteur d’une très belle participation en 2017 aux côtés de Jeffry Goethals : https://www.vojomag.com/column/cape-epic-reve-ca-se-prepare/

Enfin, découvrez l’histoire de deux coureurs amateurs (avec de nombreux détails pratiques), courageux finishers de l’édition 2018, par ici : https://www.vojomag.com/cape-epic-des-amateurs-face-au-defi/