Cape Epic 2019 - Grand Finale : maîtrise et émotions !

Sport
24 mars 2019 — Pierre-Jean Nicot

Cape Epic 2019 | Jour 3 – Etape 2 : 90km, 2250m d+


Photo by Greg Beadle/Cape Epic

De Hermanus à Oak Valley, les centaines d’équipages engagés sur ce Cape Epic 2019 devaient affronter aujourd’hui une étape relativement courte.

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Le ciel s’est enfin découvert en Afrique du Sud. Tous les ingrédients sont réunis pour un spectacle maximum !

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Pour les rebondissements en tête de course, en revanche, il faudra attendre (peut-être) les prochaines étapes.

Hommes : on prend presque les mêmes et…

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Car, oui, Nino Schurter et Lars Forster remportent leur 3ème étape en 3 jours. Il a fallu 3 heures et 37 minutes aux pilotes Scott pour boucler les 90km du jour.

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Les deux partenaires suisses sont confortablement installés en tête du général, avec un peu plus de 4 minutes d’avance sur leurs poursuivants.

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Les 2èmes du jour sont les Kross-Spur Sergio Mantecon Gutierrez et Ondřej Cink, juste devant les Cannondale.

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Hier soir, après la course, les esprits se sont échauffés entre Henrique Avancini et Nino Schurter. Avancini a reproché à Schurter un comportement quelque peu puéril sur le terrain. Schurter a balayé ces accusations. Bref, la course amène son lot de tensions mais heureusement, chaque bataille est menée à la régulière.

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Si la domination de Schurter et Forster est totale pour l’instant, n’oublions pas que Forster fait ses débuts sur ces tracés et que le duo a été formé au dernier moment. “Je pensais que je pouvais bien faire, mais pas si bien !“, se réjouit le Suisse.

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Les leaders entrent déjà dans une stratégie d’observation. Aujourd’hui, si un groupe de quelques locomotives s’est vite formé, les Scott-Sram ont mis plusieurs coups de pression jusqu’à larguer des pointures comme le team Canyon ou Bulls. A 65km, la victoire appartenait aux Scott-Sram, aux Cannondale, aux Kross-Spur ou aux Trek Selle San Marco.

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Schurter et Forster ont placé leur attaque finale dans une ascension raide. Les Kross-Spur réussiront tout de même à ne concéder que 29 secondes à l’arrivée, avec Fumic et Avancini dans leurs roues.

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Damiano Ferraro et Samuele Porro (Trek) finissent 4èmes. Une belle opération puisqu’ils sont désormais 3èmes au général, à un peu plus de 4 minutes derrière Fumic et Avancini.

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Pour certains teams, il s’agit maintenant surtout de viser des victoires d’étapes.

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Karl Platt et Alban Lakata sont 17èmes du jour, par exemple, et ne peuvent même plus vraiment rêver à un podium final.

Photo by Xavier Briel/Cape Epic

Les grands perdants ne sont autres que les Investec-Songo-Specialized. Jaroslav Kulhavy, tenant du titre, a réussi à tenir le rythme aux côtés de Sam Gaze sur le premier tiers de l’étape. Mais Sam Gaze, visiblement marqué par sa chute d’hier, s’est effacé ensuite.

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Deux autres pilotes Specialized font mieux ! Alan Hatherly et Matthew Beers (Specialized Foundation NAD) sont 6èmes au général. Ils sont aussi les premiers Sud-Africains du classement.

Photo by Nick Muzik/Cape Epic

Le Belge Frans Claes est toujours remarquable de régularité. Il est 10ème au général avec le local Hendrik Kruger.

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Le premier Français du jour est François Carloni, 61ème avec Karl Shaw. Jonathan Galante et Anthony Collet-Beillon sont quelques places derrière.

Dames : on recommence !

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Annika Langvad et Anna van der Breggen remportent elles aussi leur 3ème victoire en 3 jours. Cependant, la domination du duo n’est pas si “automatisée” qu’elle peut en avoir l’air.

Photo by Sam Clark/Cape Epic

Hier, nous étions plutôt épuisées à l’arrivée, donc aujourd’hui nous avions prévu d’économiser notre énergie au maximum, explique Langvad, multiple championne du monde de marathon. Mais lors de la dernière montée, on a vu qu’Ariane et Maja ralentissaient donc nous avons accéléré et creusé un écart. Il fallait un bon timing pour être sûres d’avoir encore des jambes après la montée, pour le finish“.

Photo by Dwayne Senior/Cape Epic

Les deux pilotes Specialized ont bien les meilleurs jambes pour l’instant, mais elles gèrent aussi leur course en gardant à l’esprit qu’une simple crevaison pourrait réduire une avance de plusieurs minutes à néant.

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Aujourd’hui, Ariane Lüthi et Maja Wloszczowska (Kross-Spur) sont donc 2èmes à plus de 2 minutes. Suivent Candice Lill et Adelheid Morath (Summit Fin). Soit la configuration observée depuis le début de la course !

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Au général, Langvad et van der Breggen comptent près de 8 minutes d’avance sur les Kross-Spur. Les Summit Fin sont elles à 18 minutes.

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Pour l’instant, la lutte se situe donc plutôt entre les 4èmes et 5èmes au général : Jennie Stenerhag et Mariske Strauss (ici en photo) tiennent la 4ème place, mais Sabine Spitz et Nadine Rieder sont proches. Et l’on connaît la capacité de Sabine Spitz à rebondir !

Et aussi :

Photo by Sam Clark/Cape Epic

En mixte, les époux Sebastien Stark et Laura Stark ne sont en rien menacés.

Photo by Sam Clark/Cape Epic

En masters, Jose Hermida et Joaquim Rodriguez sont aussi bien installés à leur place de leaders.

Photo by Shaun Roy/Cape Epic

Tout comme Bart Brentjens et Abraao Azevedo en grands masters. Décidément, tous ceux qui sont montés sur la première marche du podium lors du prologue, dans leurs catégories respectives, ne semblent pas prêts d’en descendre pour l’instant !

Photo by Greg Beadle/Cape Epic

Demain, les coureurs devront négocier 107km et 2800m de montée cumulée ! Un profil qui se prête bien à quelques surprises !

Photo by Justin Coomber/Cape Epic

Les résultats complets sont visibles ici : https://epic-series.app/capeepic/results

Vous souhaitez mieux connaître le Cape Epic ? Vous pouvez accéder à tous les portfolios des éditions précédentes en utilisant notre barre de recherche.

Cette aventure vous tente ? Rien n’est impossible ! Découvrez ou redécouvrez le carnet d’entraînement d’Olivier Béart (oui, celui de Vojo !), auteur d’une très belle participation en 2017 aux côtés de Jeffry Goethals : https://www.vojomag.com/column/cape-epic-reve-ca-se-prepare/

Enfin, découvrez l’histoire de deux coureurs amateurs (avec de nombreux détails pratiques), courageux finishers de l’édition 2018, par ici : https://www.vojomag.com/cape-epic-des-amateurs-face-au-defi/