Worlds XC 2019 - Dames | Pauline Ferrand-Prevot : une championne ne meurt jamais !

Sport
31 août 2019 — Olivier Béart

C’est un moment historique qu’on vient de vivre au Mont-Ste-Anne ! Partie seulement en 3e ligne sur la grille, Pauline Ferrand-Prevot a patiemment remonté toutes ses rivales pour remporter son 2e titre de champion du monde après un premier conquis en 2015. Mais ce titre a encore une autre saveur, celle de la renaissance. Vojo est sur place, voici nos premières images et infos à chaud :

Si les courses Dames sont généralement très ouvertes, beaucoup s’attendaient à un duel entre les “fortes femmes” de cette saison 2019, Jolanda Neff, Kate Courtney et Pauline Ferrand-Prevot qui a renoué avec la victoire en coupe du monde en cette fin de saison 2019.

Encore en manque de points UCI (elle n’était pas au maximum en début de saison suite à son opération aux jambes subie cet hiver), elle est partie seulement en 3e ligne. Mais elle ne s’est pas affolée et elle a pris un départ prudent, en pointant en 18e position au milieu du premier tour. PFP a ensuite allumé le moteur et remonté une par une ses adversaires, jusqu’à placer une violente attaque pour se propulser seule en tête à l’entame de l’avant-dernier tour. Elle s’impose en solitaire avec 43 secondes d’avance sur Jolanda Neff.

A la deuxième place, on retrouve donc Jolanda Neff. Très attendue sur ce circuit exigeant et technique, la Suissesse a pris ses responsabilités en début de course, faisant notamment craquer Kate Courtney mais elle n’a ensuite pu suivre le rythme de Rebecca McConnell. Elle a ensuite payé ses efforts en milieu d’épreuve, laissant passer PFP. Mais elle a réalisé une fin de course tonitruante pour subtiliser la 2e place à McConnell dans le dernier tour.

Troisième, Rebecca McConnell clôt de la plus belle des manières sa saison 2019. Après plusieurs années difficiles émaillée de blessures, l’Australienne a réalisé une année très régulière avec en point d’orgue une 2e place sur la manche de Nove Mesto. Elle signe au Canada son premier podium en championnats du Monde.

Derrière, on notera la course régulière de la Néerlandaise Anne Terpstra. Elle espérait probablement mieux au vu de ses résultats cette année (une victoire en coupe du Monde) mais elle n’a jamais vraiment été en mesure de se mêler à la lutte pour la victoire.

Kate Courtney termine elle 5e. Très en verve en début de saison, la championne sortante était un peu moins dominante sur les dernières manches de coupe du Monde et elle n’a pas pu inverser la tendance sur ce championnat du Monde.

Plus d’images de ce moment historique et émouvant à venir dans notre grand portfolio !

Résultats complets

Download (PDF, Inconnu)