Worlds 2015 - DH Dames : Rachel Atherton, évidemment !

Sport
6 septembre 2015 — Paul Humbert

Privée de son maillot de championne du Monde en 2014, Rachel Atherton est partie à la reconquête de ce dernier. Après avoir largement dominé la saison de coupe du Monde, l’Anglaise était annoncée comme grande favorite sur le tracé andorran. Les plus fins observateurs ont tout de même pu constater la montée en puissance de Myriam Nicole lors des dernières manches de coupe du Monde. La Française était en Andorre comme chez elle et ses premiers tours de roues sur la piste laissaient présager un beau duel. Une chute de la Française anéantira les espoirs de l’équipe Commencal mais le clan tricolore a pu constater le retour au premier plan de Morgane Charre, elle termine 4ème.

Worldchamps-2015-vojo-DH-Hommes-5Rachel Atherton a enchainé les runs d’entrainements les trois jours précédents la course.

Worldchamps-2015-vojo-DH-23Le succès de l’Anglaise n’est pas du au hasard, elle s’arrête de longues minutes sur tous les passages techniques.

Worldchamps-2015-vojo-DH-Hommes-2Lors de la finale, elle ne fait planer aucun doute, elle devance sa compatriote Manon Carpenter de plus de 3 secondes.

Worldchamps-2015-vojo-DH-Hommes-3À son arrivée, nous avons voulu connaitre l’état d’esprit de la nouvelle championne du Monde au départ de sa course : J’essaye de me relaxer et de rester calme. Je suis très stressée et je peux déjà voir les gens sur le bord de la piste. Je n’entends rien habituellement mais quand j’ai passé la ligne d’arrivée j’ai entendu les commentaires : j’avais gagné, fuck yeah ! 

Worldchamps-2015-vojo-DH-37Du côté des Françaises, Myriam Nicole chute sans gravité mais sa selle tourne et se place perpendiculairement à son vélo. La pilote Commencal ne peut plus pédaler et elle est condamnée à finir le tracé en roue libre.

Worldchamps-2015-vojo-DH-HommesJuste derrière elle, Morgane Charre s’élance. Après deux saisons difficiles, la championne du Monde 2012 décroche la 4ème place et prouve qu’elle est de retour à haut niveau. Il reste de nombreuses secondes à conquérir pour espérer chercher les premières concurrentes mais la Savoyarde se fait plaisir sur son vélo et cela se voit sur la ligne d’arrivée.

Retrouvez très rapidement notre compte rendu et notre portfolio de la course.