World Cup XC #1 | U23 Dames : Courtney domine, Gérault et Clauzel attaquent (Portfolio)

Sport
21 mai 2017 — Olivier Béart

Antichambre de l’Elite, la course U23 Dames de Nove Mesto a vu la domination de l’Américaine Kate Courtney et de la Britannique Evie Richards… mais les Françaises se sont aussi montrées fort à leur avantage avec Léna Gérault dans le top 5 malgré un souci mécanique et Hélène Clauzel elle aussi aux avant-postes même si elle a également été freinée dans son élan par une crevaison. Récit :

Dimanche matin, peu avant 10h, la pression monte dans les boxes d’échauffement à proximité de la zone de départ.

Kate Courtney écoute les conseils de son mentor Christof Sauser, avec qui nous l’avons beaucoup vue sur le circuit les jours précédents. Dans le camp Français, sourires et concentration sont au rendez-vous.

Top départ ! C’est parti pour le fameux “start loop”.

C’est Evie Richard, la championne de Grande-Bretagne, qui prend le meilleur départ.

Mais Kate Courtney n’est pas loin et au passage sur la ligne, les deux sont déjà roue dans roue.

Dès le premier tour complet, l’Américaine pose un tempo bien trop élevé pour ses concurrentes qui ne la reverront pas avant la ligne d’arrivée.

Si la course Dames Elites de la veille a été difficile pour les Française, mis à part Sabrina Enaux (voir notre portfolio), on se réjouit cette fois de voir Léna Gérault aux avant-postes. Elle pointe 3e et elle emmène dans sa roue rien de moins que la championne d’Europe et actuelle n°1  de la discipline, Sina Frei.

J’étais vraiment bien ! Frei jouait un peu avec moi dans les montées mais j’arrivais à suivre, voire à imprimer mon tempo et j’étais clairement devant dans les descentes. Malheureusement j’ai eu un souci au niveau de la roue arrière, j’ai été obligée de m’arrêter en zone technique.”

“Le team a réglé le souci super vite mais j’ai perdu quelques places et le contact avec Frei. C’est dommage mais je sens que le top 3 est à ma portée… j’espère à Albstadt !”

Léna Gérault out, Sina Frei et la Néerlandaise Annemarie Worst en ont profité pour prendre la poudre d’escampette. Elles terminent respectivement 3e et 4e, alors que la bikeuse du team BH Sr-Suntour est finalement 5e.

Elle termine juste devant sa coéquipière Martina Berta.

On s’attendait à voir Hélène Clauzel dans le top 10, voire même dans le top 5 avec Léna Gérault… mais un incident mécanique a aussi privé la jeune membre du team Bulls d’un beau résultat.

A l’arrivée, sans perdre le sourire, elle râlait tout de même de revivre le même scénario qu’au championnat du Monde l’an dernier. “C’est incroyable ! J’étais aussi 4e et je crève dans l’avant-dernier tour exactement au même endroit. Il faut le faire tout de même ! Je ne comprends pas trop, j’étais hyper prudente et je voulais assurer ma 4e place sans chercher à attaquer plus. Mais voilà, ce sont des choses qui arrivent”. Elle termine 23e.

Lucie Urruty a eu un peu de mal au départ mais elle s’est bien reprise ensuite: “C’est toujours compliqué sur la première Coupe du Monde. Je manque de points de repères. J’avais l’impression de bien rouler mais ça passait de partout et je ne savais pas si c’était moi qui étais lente ou les autres qui partaient trop vite. Je ne me suis pas inquiétée trop puis, quand j’ai placé mon tempo j’ai vu que je remontais bien. J’espérais un top 10 mais honnêtement 13e, ça me va bien et la semaine prochaine je sens que je peux y arriver”.

Partie en fond de grille, Alizée Paties réalise une superbe remontée pour décrocher un top 20 ! “C’est la première fois que je roule ici, c’est vraiment un magnifique circuit bien technique comme j’aime. J’ai pris un départ prudent pour ne pas me faire accrocher mais ensuite je n’ai pas arrêté de remonter et cela m’a bien motivée. Hélas, je ne serai pas à Albstadt à cause du boulot mais j’irai en Andorre, à Lenzerheide puis au Canada”.

Chloé Passelande termine dans sa roue. “J’ai enfin retrouvé des sensations ! Après Marseille j’ai eu beaucoup de mal. C’est aussi une de mes premières courses en full suspendu, il a fallu que je m’adapte mais là c’est bon, je suis convaincue sur ce type de parcours”.

“J’ai des examens la semaine prochaine, je fais des études d’infirmière, donc je ne suis pas encore concentrée à 100% sur le VTT mais d’ici à l’été, ça va le faire”.

Audrey Menut a eu un départ difficile et elle a ensuite fait toute la course autour de la 30e place malgré un style agressif et une belle pointe de vitesse en descente. Parmi les autres Françaises, Manon Mantei est 31e, Constance Valentin 40e et Laurane Meyers 43e.

Aux avant-postes, Kate Courtney continue son festival.

On notera aussi la belle 12e place d’Ida Jansson, la Suédoise championne du Monde Junior ici même l’an dernier et qui fait une entrée remarquée dans la catégorie supérieure.

La course touche à sa fin, on se fraie un chemin parmi les confrères dans la zone d’arrivée. Comme vous le voyez, c’est un métier où il faut payer de sa personne et ne pas hésiter à se mettre à plat ventre pour vous livrer de belles images !

Et voici l’Américaine Kate Courtney qui s’impose avec 1’50” d’avance sur sa dauphine ! Place maintenant à la course Elite Hommes !

World Cup XC #1 Nove Mesto | U23 Dames : résultats complets