World Cup Lourdes 2022 | Finales :
Pierron et Balanche s'imposent

Sport
27 mars 2022 — Christophe Bortels

Après s’être montrés les plus rapides en qualifications, Vali Höll et Loïc Bruni comptaient bien concrétiser en finale à Lourdes, où se déroulait ce week-end la première manche de la coupe du monde de descente 2022. Ont-ils su transformer l’essai ? Voici les résultats complets :

Dames

Au vu des résultats des qualifications (voir World Cup Lourdes 2022 | Qualifications : Bruni et Höll attaquent en début de saison), on s’attendait à un duel entre Vali Höll et Myriam Nicole pour cette première manche de coupe du monde de la saison.

Finalement, ce n’est ni l’une, ni l’autre qu’on retrouve sur la plus haute marche du podium ! Partie en dernière position, l’Autrichienne n’a pas réussi à reproduire son chrono de la veille et ne termine que 4e.

Pour Myriam Nicole, la journée était mal partie avec une grosse chute le matin lors des entraînements. Au départ malgré tout ce midi, elle allume même les premiers temps intermédiaires en vert avant de perdre du temps sur la toute fin de la piste. Elle se classe 2e.

On ne l’attendait pas forcément aujourd’hui mais c’est donc Camille Balanche qui s’impose à Lourdes ! La championne de Suisse a visiblement encore progressé cet hiver et personne n’aura réussi à battre son temps : c’est la seule sous les 3’20.

Tahnée Seagrave prend la 3e place, à 3 dixièmes de seconde de Myriam Nicole.

Enfin, Marine Cabirou clôt le podium, 4 secondes derrière Vali Höll.

Parmi les autres résultats notables, on signalera l’excellente 6e place de Mathilde Bernard (Scott Manigod Shot). A l’inverse, petite déception pour Nina Hoffman, seulement 7e pour sa première course sous les couleurs du Santa Cruz Syndicate.

Download (PDF, 217KB)

Hommes

Quelle tension ! Avec 6 français dans les dix derniers pilotes à partir, tout le monde espérait une victoire bleu-blanc rouge pour l’ouverture de la coupe du monde, mais restait encore à savoir qui, alors que Finn Iles et Danny Hart se voyaient bien jouer les trouble-fête.

Cependant, c’est bien un Français qui s’est montré le plus rapide. Pas Loïc Bruni, cependant ! Les prières du public n’ont pas été suffisantes et après avoir signé avec avec la manière le meilleur temps de qualifications hier, le vainqueur du classement général 2021 doit se contenter de la 3e place sur cette finale.

Devant lui, on retrouve… Finn Iles. Deuxième des qualifications derrière son coéquipier, le Canadien est à nouveau deuxième ce dimanche mais cette fois devant Bruni.

Aujourd’hui, le plus rapide n’était autre qu’Amaury Pierron. Troisième hier derrière les deux pilotes du Specialized Gravity, le chef de file de l’équipe Commencal // Muc-Off a su trouver les dixièmes qui lui manquaient pour s’imposer avec une marge presque conséquente : plus de 8 dixièmes d’avances sur Finn Iles.

Benoît Coulanges prend la 4e place et complète un très beau tir groupé français : 1er, 3e et 4e sur la première manche, le ton est donné pour le reste de la saison !

Enfin, Luca Shaw complète le podium. L’Américain a déjà montré par le passé qu’il pouvait être très rapide mais a souvent manqué de régularité, les choses seront-elles différentes cette année avec sa nouvelle équipe ?

Déception en revanche pour Loris Vergier (13e), Martin Maes (53e) et Thibaut Daprela (59e) : les trois pilotes ont chuté et pour Daprela, ce sont déjà de gros points de classement général qui s’envolent. On note également que le champion du monde Greg Minnaar n’a jamais semblé dans le rythme ce week-end et échoue à la 16e place.

Download (PDF, 226KB)

Juniors Hommes

Son intégration au prestigieux Santa Cruz Syndicate n’a pas vraiment perturbé Jackson Goldstone. Le jeune Canadien poursuit sur sa lancée de 2021 et s’adjuge la première manche de la saison 2022 avec pratiquement 3 secondes d’avance sur le 2e, l’Australien Remy Meier-Smith. Le podium est complété par le Britannique Jordan Williams, 3e à 3.444s.

Il faut remonter jusqu’à la 13e place pour trouver le meilleur résultat français, réalisé par Kimi Viardot.

Download (PDF, 218KB)

Juniors Dames

Quasi intouchable en 2021 avec trois succès et six podiums en six courses et une victoire logique au général, Izabela Yankova semble moins percutante en ce début de saison. 4e des qualifs hier, elle signe le 3e temps des finales, à 8 secondes et demie de la gagnante, la Canadienne Gracey Hemstreet. La Britannique Phoebe Gale prend la 2e place alors qu’elle avait signé le meilleur temps en qualifications devant Hemstreet.

Du côté des Françaises, on retiendra la belle 5e place d’Alizés Lassus tandis que son unique compatriote en finale, Lisa Bouladou, signe le 11e temps.

Download (PDF, 216KB)

Rendez-vous ce lundi sur Vojo pour notre grand portfolio !