Test Ride #9 | GPS Garmin, chaussures Sidi & lubrifiant Smoove

Tech
22 septembre 2018 — Christophe Bortels

Chaussures Sidi MTB Defender :  l’enduro en version étroite

Sidi compte sans aucun doute parmi les marques de chaussures cyclistes les plus connues, mais elle doit sa réputation avant tout à ses modèles de route et de XC. Très récemment, elle s’est intéressée au segment enduro/trail avec les Sidi MTB Defender, tourné vers les pratiques plus engagées mais qui ne renie pas ses racines. Cocktail gagnant ? Voici le verdict de notre test.

Julien Absalon ne jure que par ses Sidi, et nombre de crosseurs amateurs sont dans le même cas. Par contre, la marque italienne est quasiment inconnue des enduristes et même des pratiquants loisirs pour qui la plupart des modèles au catalogue sont bien trop sportifs. C’est en partie pour casser cette image et pour parler aux amateurs d’enduro et de vélo montagnard (comprenez, qui ne rechignent pas à marcher dans la caillasse pour accéder à de beaux sentiers), que Sidi a sorti les MTB Defender.

La partie supérieure est faite de Polytex, un revêtement synthétique composite très résistant à l’abrasion et aux coupures, qui conserve malgré tout un minimum de souplesse. On trouve aussi plusieurs zones d’aération en Mesh, histoire d’éviter le coup de chaud, ainsi qu’un renfort en plastique dur sous la malléole, au niveau de la partie externe du pied. Côté durabilité, la promesse est tenue et ces Sidi MTB Defender font honneur à la réputation de la marque. Après 6 mois d’usage très régulier sur des terrains très variés (elles nous ont accompagné sur de nombreuses présentations presse en plus de nos sorties habituelles), elles sont encore presque en état neuf. Aucune marque, aucune coupure, aucune trace de craquement, c’est un sans faute.

Sur la face intérieure du pied, un renfort plus haut vient protéger la malléole des contacts avec les manivelles ou toute autre partie du vélo. Sur le talon, on retrouve le fameux talon Sidi rigide qui permet un très bon maintien lors des phases de marche. La semelle, bien cramponnée, est aussi agréable pour marcher et très accrocheuse, même si les Sidi MTB Defender n’oublient pas leurs racines XC en se montrant très rigides.

Le serrage se fait via une boucle micrométrique maison qui ressemble un peu au système Boa. Elle est complétée par un Velcro sur la partie basse. Sur la boucle, un petit levier permet de mieux serrer la chaussure. Une fois déployé, le levier jour bien son rôle et le serrage est efficace, mais l’ouvrir n’est pas chose aisée, surtout avec des gants longs ou quand il y a de la boue. Mis à part cela, la pression est bien répartie et le pied très bien maintenu. Les bikers ayant un backgroud XC apprécieront, car s’ils ont la désagréable impression de flotter dans de purs modèles d’enduro, ce n’est pas le cas ici.

Globalement, les Sidi MTB Defender sont assez étroites, comme les modèles classiques de la marque, qui compte d’ailleurs quelques modèles dédiés aux pieds plus larges depuis quelques années, suite aux nombreuses demandes. Ici encore, elles ne déconcerteront pas les crosseurs, mais les purs enduristes ou les bikers habitués à des chaussures se rapprochant plus de modèles de marche ou pour pédales plates n’y trouveront sans doute pas leur compte. Autant le savoir.

Au niveau du clipsage/déclipsage, nous n’avons rencontré aucun souci en Shimano et Look SPD à plateforme. Les appuis sont francs, on sent qu’on a de la surface et si le pied bouge, c’est uniquement parce qu’on l’a décidé. Au pédalage, la transmission de la puissance est excellente, grâce à la grande rigidité de la semelle. Avis aux chasseurs de chronos. Seul bémol pour le côté racing, avec 945g la paire, elles ne jouent pas dans la catégorie poids plume. Le tarif, lui, est dans la moyenne de la concurrence.

Verdict

Purs enduristes ou descendeurs en pleine reconversion, passez votre chemin ! Les Sidi MTB Defender ne renient pas l’ADN profondément XC de la marque. Par leur côté étroit et leur semelle très rigide, elles plairont donc plus aux crosseurs qui élargissent leurs horizons et aux compétiteurs qui trouveront là un modèle répondant parfaitement à leurs attentes. Dans le paysage des chaussures d’enduro, elles sont plutôt atypiques, mais c’est justement ce qui les rend intéressantes. Même si nous sommes conscients qu’elles ne plairont pas à tous, c’est pour nous un petit coup de coeur, d’autant qu’on peut sans souci marcher en leur compagnie et que leur durabilité est exceptionnelle.

Plus d’infos : www.sidi.com/en/products/cycling/shoes/outdoor/mtb-ghibli