Test Ride #9 | GPS Garmin, chaussures Sidi & lubrifiant Smoove

Tech
22 septembre 2018 — Christophe Bortels

GPS Garmin Edge 130 : petit… mais costaud ?

Il y a quelques mois, le géant du GPS a dégainé le Edge 130, un produit très compact qui inaugure une nouvelle famille dans la gamme Garmin. Alors, sa compacité est-elle synonyme de fonctionnalités limitées comme sur les Edge 20/25, ou cache-t-il bien son jeu ? Réponse :

Dans la gamme de plus en plus étoffée des GPS Garmin pour le vélo, le Edge 130 se retrouve entre le tout petit Edge 25 et les Edge 520/820. Du petit frère, le 25, ce Edge 130 reprend en partie la conception minimaliste en termes de taille et de poids, ainsi que l’écran noir et blanc et le non-tactile. Des grands frères 520 (lui aussi non tactile) et 820, il hérite notamment de l’altimètre barométrique et d’une autonomie confortable annoncée jusqu’à 15h. Il n’est pas contre pas possible de profiter d’un quelconque fond de carte sur le 130, pour retrouver son chemin il faudra sortir son smartphone, ou avoir au préalable chargé un parcours sur le GPS. Dans ce cas, le Edge 130 vous guidera en affichant la trace du parcours et en vous indiquant les changements de direction, tout comme le Edge 25. Ce que le 130 fait plutôt bien, disons-le d’emblée. Il fonctionne bien entendu avec les deux principaux systèmes de localisation satellite, l’américain GPS et le russe Glonass, mais aussi, et c’est une première chez Garmin, avec le système européen Galileo en cours de déploiement et annoncé comme ultra-précis.

Le Edge 130 est quasi indissociable de l’application Garmin Connect. Elle lui permet de proposer de multiples fonctionnalités comme les notifications d’appels et SMS, la météo, le LiveTrack, les Strava Live Segments, Connect IQ, ou encore Assistance, une nouveauté qui permet d’envoyer un message de secours à un contact – préalablement défini – par une pression prolongée sur un bouton. On est loin de l’automatisme de la fonction « détection d’incident » via accéléromètre que l’on trouve sur certains modèles plus haut de gamme, mais c’est toujours mieux que rien.

Ce qui impressionne d’emblée avec le 130, c’est sa compacité (6x4cm) et son poids plume (33g), qui lui donnent de vrais airs de compteur de luxe. Les bordures autour de l’écran sont hélas très importantes et on se retrouve avec un affichage utile plutôt réduit (1,8’’ soit 4,5cm). Heureusement, l’écran affiche une lisibilité vraiment exceptionnelle, même en plein soleil, avec un rendu façon « E Ink » des liseuses numériques. C’est tellement étonnant qu’au début on se surprend à vérifier que le rétro-éclairage n’est pas activé… Du coup, on peut charger en champs de données (jusqu’à 8) les écrans personnalisables sans que ça ne nuise vraiment à la lisibilité. A ce niveau-là, le seul bémol est l’affichage du niveau de batterie. Pas de pourcentage restant, on doit se fier à l’icône de batterie à 5 segments… mais qui en compte 4 quand le GPS est en charge. Cherchez l’erreur ! L’autonomie très confortable permet heureusement de ne pas trop devoir compter sur la précision de l’affichage et, sans avoir réalisé de test « au finish », on a toujours terminé de longues journées de ride de 8-10h avec une voire deux barres restantes.

A l’usage, le Edge 130 se montre agréable et facile à utiliser une fois qu’on a bien saisi lequel des 5 boutons physiques correspond à quelle fonction (confirmation, retour, navigation dans les menus, etc). Les menus justement sont relativement bien faits et leur logique facile à appréhender, avec de nombreuses possibilités de personnalisation. Rayon ergonomie toujours, on saluera la présence d’une dragonne qui permet d’attacher le GPS au vélo et de ne pas le perdre en cas de crash par exemple. Le petit cache en caoutchouc couvrant la prise micro-usb (pour la charge de la batterie et/ou la connexion à un ordinateur) à l’arrière se montre aussi particulièrement pratique à dégager et remettre en place. Dommage par contre de toujours trouver une interface de fixation en plastique… et ses deux petites ailettes si fragiles, qui obligent à changer toute la partie arrière en cas de casse. On préférerait que ce soit le support qui fasse systématiquement fusible. Toujours au rayon bémol, on retiendra aussi cette petite rainure qui court tout autour de l’écran et dans laquelle les crasses viennent inévitablement se coincer après une sortie boueuse par exemple…

Nous avons essentiellement roulé en mode GPS et le signal des satellites est généralement capté en quelques secondes à l’allumage. La précision du tracking nous a semblé très bonne, de même que les infos de dénivelé fournies par l’altimètre barométrique. Sans passer en revue toutes les fonctionnalités – et elles sont nombreuses ! –, on notera la possibilité de mettre en place des alarmes (temps, distance, cardio, etc), l’auto-pause, le défilement automatique des données, la compatibilité avec les capteurs ant+ (cadence, vitesse, cardio, puissance, Vector, Varia), etc. Bref, la fiche technique impressionne, a fortiori pour un GPS qu’on aurait vite fait de qualifier de minimaliste !

Comme souvent, Garmin propose différents packs : celui de base, comprenant le GPS et un support standard (ainsi que le câble et le manuel), est vendu à 199€. Pour la version HR avec ceinture cardio, il faudra compter 249€, tandis que le pack le plus complet, appelé « VTT » et dans lequel on retrouve un support déporté, une télécommande et une protection silicone, est lui aussi affiché à 249€.

Pour terminer, une mise en garde : méfiez-vous des mises à jour du firmware, qui ont parfois de pénibles maladies de jeunesse chez Garmin. Nous avions déjà eu le coup avec notre Explore 820 dont nous avons perdu la cartographie suite à une màj, avec le 130 ce sont des soucis de langues que nous avons rencontrés puisqu’une bonne partie des menus se sont retrouvés en anglais après le passage à une nouvelle version…

Verdict :

Oui, il est petit mais costaud ! Si vous n’avez pas besoin d’un fond de carte, mais « simplement » d’un GPS façon compteur de luxe très lisible, complet et précis, qui pourra à l’occasion vous guider, le Edge 130 répondra à vos attentes. Il propose l’ergonomie et les fonctionnalités qui ont fait la réputation de Garmin dans un package minimaliste… physiquement du moins. Pour ne rien gâcher, son prix ne nous paraît pas surfait au vu des possibilités offertes par ce petit GPS. Une belle réussite à peine ternie par quelques bémols pas vraiment rédhibitoires.

Plus d’infos  : www.garmin.com